mediacongo.net - Actualités - Cinq mesures envisagées pour réduire le choc du Covid-19 sur le secteur minier



Retour Economie

Cinq mesures envisagées pour réduire le choc du Covid-19 sur le secteur minier

Cinq mesures envisagées pour réduire le choc du Covid-19 sur le secteur minier 2020-04-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/13-19/kitobo_samsoni_willy_20_00.jpg -

Willy Kitobo Samsoni, ministre des Mines

Il est possible pour la Rd Congo de minimiser de manière considérable l’impact négatif de la pandémie de coronavirus sur le secteur minier et par ricochet, sur l’économie nationale. Une analyse du ministère des Mines évoque certaines mesures à prendre et à appliquer avec un bon suivi pour y parvenir.
En effet, il est évident que la RDC, dépourvue de fonds de stabilisation ou autres fonds souverains, ne saurait tenir le coup en cas d’arrêt brusque de la production minière des projets phares qui y opèrent, si ceux-ci invoquent le cas de force majeur. Celui-ci aura également des conséquences fâcheuses sur l’ensemble de l’économie tant que l’onde de choc qui en résultera atteindra tous les secteurs, de la sous- traitance aux petits fournisseurs, sans parler du secteur bancaire, etc.

Partant de l’hypothèse crédible selon laquelle il ne devrait pas y avoir de fortes perturbations au niveau des prix des métaux stratégiques pour l’économie congolaise, tels que le cuivre et le cobalt, suite aux effets combinés d’une baisse de l’offre et de la demande, le ministre des Mines, Willy Kitobo Samsoni table sur un relèvement des cours du cuivre et du cobalt, du fait de la reprise de l’activité économique en Chine.

 

« Cette option ne pourrait, cependant, être bénéfique au pays que si le niveau actuel de la production est maintenu, d’une part, c’est-à-dire s’il n’y a pas confinement dans nos zones d’exploitation minière et si, d’autre part, les exportations ne sont pas entravées par un confinement dans les pays de transit », a – t – il estimé.

De ce fait, cinq principales mesures de mitigation sont à prendre contre les différents impacts certains du COVID-19 sur le secteur minier. Elles consistent notamment à :

  1. limiter les mesures de confinement aux seules activités non essentielles et maintenir la production industrielle en l’encadrant au maximum pour limiter la contagion ;
  2. faciliter l’approvisionnement en intrants et l’évacuation des produits miniers marchands ;
  3. ne recourir aux incitations fiscales qu’en cas d’extrême urgence, lorsque les prix baissent en-deçà d’un seuil plancher, et cela par le biais d’un moratoire, mais nous n’en sommes pas encore là ;
  4. encadrer le secteur artisanal, qui emploie une grande partie de la main- d’œuvre
  5. envisager des voies alternatives d’évacuation de nos produits miniers marchands, en privilégiant, à moyen terme, la voie nationale pour plus de souveraineté.

A en croire le ministre des Mines, la source majeure de l’incertitude qui plane sur le secteur minier est la durée de la période des confinements et autres états d’urgence qui s’appliquent souverainement dans les Etats, en l’occurrence dans les pays de transit des intrants et des produits marchands à l’exportation et ceux où se situent les marchés de ces produits.

« Dans l’hypothèse, heureuse, où l’état d’urgence sanitaire global serait de courte durée, l’économie mondiale devrait pouvoir se remettre au plus vite. Les cours des commodités essentielles pour la vie moderne, dont le cuivre, devraient se relever rapidement. On en tiendrait déjà pour preuve que le prix du cuivre, qui était descendu à 4 617,50 USD la tonne le 23 mars 2020, a refranchi la barre de 5 000 USD/tonne depuis le 07 avril 2020 et, de même, le cours du cobalt se stabilise à 29 500 USD/tonne depuis le 23 mars 2020 après une chute à 27 500 USD la tonne en date du 12 mars 2020 », a – t – il indiqué.

Au regard des statistiques provisoires du premier trimestre 2020, les exportations de cuivre ont augmenté de 12,75% par rapport à la même période en 2019, bien que l’augmentation n’ait été que de 4,02% et 9,95%, respectivement pour les mois de février et mars 2020.

Les exportations de cobalt, elles, ont connu une baisse de 15,18%, par rapport à 2019, au cours du premier trimestre, bien qu’une légère augmentation ait été observée sur les exportations de cobalt au mois de mars 2020 par rapport à janvier et février 2020.

Pour l’instant, nonobstant la crise liée au COVID-19, la production de cuivre n’était pas très affectée au cours du 1er trimestre 2020, comparée à la même période en 2019. La baisse de production de cobalt étant toutefois sensible, sur la même période.

A RE(LIRE) : les recettes minières ont chuté de 310 millions USD en 2019
Bien que la conjoncture internationale soit caractérisée par la baisse de la demande mondiale et des cours mondiaux de principaux produits miniers rendant l’économie congolaise vulnérable vis-à-vis des chocs exogènes, l’enjeu de la prise de ces mesures et leur application stricte constitue toute une stratégie pouvant éviter que la crise sanitaire d’aggrave de manière exponentielle la crise économique. Ce qui déboucherait, à son tour, sur une crise sociale.

Emilie Mboyo
Zoom Eco / MCP, via mediacongo.net
1497 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

LEAKSRDC | NDDOUNL - posté le 19.04.2020 à 15:50

GLENCORE rapatrie 300 indiens dans leur pays . . . KAMOTO va fonctionner comment???

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : Eteni Longondo appelle les Congolais à se faire vacciner pour leur santé et celle de...

Santé ..,

Vaccination contre Covid-19, le ministre a fait le forcing (Mubonzi)

Santé ..,

L'OMS se dit en désaccord avec le principe d'exiger une preuve de vaccination pour autoriser une...

Santé ..,

Test Covid-19 : à l’aéroport de N’djili, l’INRB refuse tout résultat venu de...

Société ..,