mediacongo.net - Actualités - Enquêtes sur l’exécution des travaux de 100 jours : le VPM Tunda ya Kasende s’oppose à une quelconque liberté provisoire



Retour Politique

Enquêtes sur l’exécution des travaux de 100 jours : le VPM Tunda ya Kasende s’oppose à une quelconque liberté provisoire

Enquêtes sur l’exécution des travaux de 100 jours : le VPM Tunda ya Kasende s’oppose à une quelconque liberté provisoire 2020-04-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/20-26/tunda_kasenge_20_02154.jpg -

Dans une interview accordée, vendredi 17 avril dernier, aux professionnels des médias, le Vice-premier ministre en charge de la Justice et Garde des sceaux, Me Célestin Tunda ya Kasende, s’est exprimé concernant la gestion du dossier relatif à l’exécution du programme d’urgence de 100 jours du Président de la République par les magistrats.

Pour lui, il n’est pas question d’accorder une quelconque liberté provisoire à toutes les personnes détenues dans le cadre des enquêtes y relatives.

"On ne peut pas accorder la liberté provisoire aux personnes qui sont détenues dans le cadre des enquêtes sur l’exécution des travaux du programme d’urgence de 100 jours du Chef de l’Etat. Je n’interfère pas dans le dossier. Mais, étant donné que la loi prévoit que les magistrats du Parquet soient sous l’autorité du ministre de la Justice, je suis jaloux de ces dispositions. Je voudrais avoir tous les éléments de différents dossiers pour que nous puissions regarder dans la même direction, les magistrats et moi‘" a déclaré Me Célestin Tunda ya Kasende.

Ces propos font suite à la récente sortie médiatique du ministre de la Justice il y a une semaine, où il a déclaré, concernant les enquêtes judiciaires autour du programme d’urgence du Chef de l’Etat, « œuvrer pour une justice fiable, sans tournure et sans le moindre ombrage politique dans son traitement ».

A savoir, des enquêtes judiciaires ont été ouvertes pour voir clair sur la gestion des fonds alloués sur l’exécution des travaux de 100 jours du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui avancent à pas de tortue depuis le lancement officiel, il y a de cela une année. Depuis lors, plusieurs personnalités commises à la gestion de ce programme d’urgence sont, pour la plupart, sujet d’interpellation et/ou de détention provisoire à la prison centrale de Makala à Kinshasa dans le cadre des enquêtes.

Pour rappel, le Tribunal de paix de Kinshasa/Matete a rejeté la demande de liberté provisoire faite par les avocats du directeur de cabinet du Chef de l’Etat, qui est en détention provisoire depuis mercredi 8 avril à la prison de Makala, dans une affaire de détournement des fonds alloués aux travaux d’urgence de 100 jours.

En cette période caractérisée par une complexité de crises, dont la principale est la crise sanitaire due à la pandémie du Covid-19 qui prévaut de façon exponentielle en RDC, le Ministre de Justice et Garde des sceaux devrait se munir d’une lame à double tranchant pouvant lui permettre d’assurer, d’une part, le renforcement de la situation sanitaire dans des milieux carcéraux, et d’autre part, de veiller aux affaires en justice.


La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
8317 suivent la conversation
10 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Musa | G14FZFF - posté le 21.04.2020 à 12:07

Me Célestin Tunda ya Kasende il faut toujours continuer a s'opposer et ne donne pas la liberté provisoire aux personnes qui sont détenues. les gens la ont detourne' l'argent publique et il faut chacun 25 ans a 30 ans de PRISON. Me Célestin Tunda ya Kasende si tu veux que le peuple congolais croit que il ya la justice au Congo il faut arreter Felix Trichekedi, il est complice a cette affaire du programme de 100 jours. Epuis il faut arreter les genocidere Joseph Kabila avec sa classe politique, tous sont des VOLEURS.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OHIPQ2Z | OHIPQ2Z - posté le 20.04.2020 à 18:14

Ingérence, M. le ministre! s'il te plait laisse le dossier suivre son cours normale. La tu donnes une connotation politique au dossier. Et, ça frise un acharnement.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Le Congo avant tout ! | UVCW7WI - posté le 20.04.2020 à 16:10

Seuls les avertis ont compris et voient ce qui se passe réellement dans cet affaire. Mwenze Kongolo l'avait dit: "Dans cet affaire, c'est le PR qui est visé" et c'est vrai. Mais les Talibans n'avaient rien vu et ne voient toujours rien. Quand ils le verront et comprendrons, je me demande ce qu'ils adopteront comme attitude. Tokende kaka!

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie | PXV9MLR - posté le 20.04.2020 à 15:49

La verite est que le FCC est maitre dans ce dossier. Les autres s'en tapent la poitrine. Et, la force du FCC est qu'ils font moins de bruits et frappent fort. La maturite y est, mon seul regret est qu'ils devraient mettre cette intelligence pour developper le pays. Et, c'est la que JKK doit changer son fusil d'epaule.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SAGERO | NJIOCIX - posté le 20.04.2020 à 14:04

Respect, le sérieux, Anonyme, vous voyez que la suite de ce dossier commence a prendre une autre tournure si pas une autre couleur comme le fait le caméléon? Quelle est cette tournure? L'affaire commence a nous ramener d'où elle est venue. Et au finish, nous apprendrons que " les acteurs de 7 saga s'étaient déjoués eux-memes". Il s'agit de: FATSHI VK JKK. QUE LE MEILLEUR L'EMPORTE, sûrement ce sera au détriment de la pauvre population RDcienne.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 20.04.2020 à 14:00

dans ce dossier les gens commentent bêtement sans rien comprendre sur le fond,qui est a la manoeuvre a qui profite le crime ,qui sont les principaux acteurs ? sous quel ordre opèrent le procureur mais on commentent vite et fort haaa bakangi Kamerhe moyibi, AMIDA état de droit quel état de droit, FASTHI béton, n'importe quoi, vous risquez d'avoir des surprises en ayant compris le véritable scénarios

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Mbok'Elengi 10e rue | TSWZGT3 - posté le 20.04.2020 à 13:48

Voici le Mr qui fait arreter tous ces gens au nom du FCC pour ridiculiser Tshilombo....Baluba baza kidiba avec Fatshi béton. Tshilombo n'est pour rien dans tous ces dossiers. L'enquête de Tshilombo a l'IGF patine et l'enquête parallèle du FCC Tunda porte des fruits ! Mais ce que je regrette, c'est le fait que le FCC à leur époque, ils n'ont pas fait ca....simplement pour désillusionner Tshilombo le pauvre pantin, Mr Elilingi Antonov72. Or la kabilie a trop de dossiers sales mais Shina Rambo a interdit à son masque de toucher à ces crimes contre la RDC…Mukuna envoye par Tshilombo ne convainc pas du tout. Le peuple n’est pas avec Tshilombo suite à sa nomination de 15% par...

Non 8
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 20.04.2020 à 13:36

TUNDA nous voulons l'ouverture des enquêtes des dossiers sous le régime de votre maître KANAMBE: BUKANGA LONZO, Fibre optique, crédits FPI... Les magistrats ne sont plus tenus à vous présenter quelconque dossier car ils sont indépendants de TOI médiocre

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sérieux | ITYD3Q5 - posté le 20.04.2020 à 12:16

Ce monsieur de TUNDA YA KASENDE doit se taire. Nous voulons une justice indépendante et non une justice dans laquelle un ministre de la justice soit-il s'immisce. C'est pas à lui de dire aux magistrats instructeurs ce qu'ils doivent faire dans leur instruction du(des) dossier(s). Pense-t-il que la machine ne remontera pas le temps jusqu'à atteindre ses amis et proches du FCC? Qu'il s'attende certainement à cela. Lui-même et ses amis du FCC seront dans le tourment. C'est pour très bientôt.

Non 6
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
respect | AZLR11Q - posté le 20.04.2020 à 12:16

GK…Où est l’independance justice, avc d tel propos de l’executif(Min.Justice).«justice fondée sur le respect dela dignité humaine »FATSHI,discouràlanation. Certes, VITAL aurait volé mais il faut le prouvé. Car le fait d’ordonner des payements ne signifie pas que vous êtes voleur. Notre Justice doit cessé avc amateurisme, car avant d’arreter qlq1, il faut des contres enquetes pr etre en possession de tous les hypotheses car on voit bien au fur le jour qu’on dehors de Vital qui aurait profiter de la faiblesse du système que l’Etat et tant d’autres personnes sont impliquées ds ces desordres financiers.

Non 11
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Conférence des donateurs de l’UA : Félix Tshisekedi annoncé à Malabo