mediacongo.net - Actualités - Malgré les « injonctions » de la ministre, les entreprises licencieront en cas de force majeure (FEC)



Retour Economie

Malgré les « injonctions » de la ministre, les entreprises licencieront en cas de force majeure (FEC)

Malgré les « injonctions » de la ministre, les entreprises licencieront en cas de force majeure (FEC) 2020-05-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/1-3/bononge-kimona.jpg -

« En cas de force majeure, les entreprises seront obligées, qu'elles le veuillent ou pas, de mettre du personnel au chômage », déclare l'Administrateur délégué de la Fédération des entreprises du Congo (FEC).

Sur Top congo FM, Kimona Bononge (Photo) soutient que « ça se passe partout, en France, en Belgique, en Allemagne... les entreprises le font (en ce temps de crise sanitaire due au covid-19). Pourquoi la RDC ferait exception ? ».

L'administrateur délégué de la FEC rapporte que « beaucoup d'entreprises (et employeurs) sont essoufflées pour le moment. Certaines risquent même de mettre la clé sous le paillasson après le confinement », prévient-il

C'est dans ce sens, annonce Kimona Bononge, que « comme une organisation patronale qui défend ses membres, nous avons saisi la ministre d'État, ministre de l'Emploi, Travail et Prévoyance sociale pour lui faire part des difficultés qu'éprouvent les entreprises ».

Il poursuit, « vous imaginez qu'aujourd'hui, il y a des sociétés qui n'ont pas travaillé depuis presque deux mois. Ces entreprises louent leurs installations. Elles emploient du personnel qu'elles doivent payer. Jusque quand doivent-elles continuer à payer les salaires de leurs agents sans fonctionner ? ».

Et pour mieux illustrer ses propos, le Chef du patronat congolais prend l'exemple « des restaurants et pâtisseries qui ne travaillent pas (alors qu'elles) louent leurs locaux. Elles ne (savent) pas payer les loyers pendant un ou deux mois et ne pourront pas continuer à payer le personnel indéfiniment, tout simplement parce qu'elles n'auront pas des recettes ».

Autre exemple, celui « des magasins des boites de conserve installés dans la commune de la Gombe, fermés depuis un mois et demi ou deux mois, dans quel état vont se retrouver leurs produits après la période de confinement ? », se désole Kimona Bononge.

La Fédération des entreprises du Congo preconise, par conséquent que le gouvernement puisse réunir intersyndical et patronat » afin que nous puissions lui expliquer le bien-fondé d'une mesure de suspension des contrats et même parfois de licenciement », dit son administrateur délégué.

Certes, « les syndicats ne voudront pas l'entendre de cette oreille », reconnaît Kimona Bononge, « mais ce ne sont pas les syndicats qui donnent des moyens pour que ces entreprises fonctionnent », lâche-t-il.

Cette sortie médiatique est intervenue au moment où la ministre de Travail interdit strictement de licenciement à cause de Coronavirus.

Éric Lukoki
Top Congo / MCP, via mediacongo.net
2608 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Dino | DTH82KW - posté le 14.05.2020 à 10:11

Je suis ingénieur Samuel après l'école, alors la vie était censée facilement trouver un bon travail et avoir une famille heureuse, mais ce n'était pas le cas, mais laissez-moi vous dire comment j'ai fait ma fortune, je rejoins les Illuminati et ils me donnent de la richesse sans fin, J'ai beaucoup d'argent maintenant grâce à mon Grand Maître qui m'a fait membre des Illuminati Lord Edmundo c'est un homme bon ma vie est passée de rien à quelque chose de grand venez rejoindre les Illuminati et changer votre vie contactez Lord Edmundo sur Le numéro WhatsApp +2348159768201 la vie changera tous vos désirs cardiaques dans la vie vous aurez tout

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo my Home | EBYZS4W - posté le 02.05.2020 à 11:43

les syndicats ne voudront pas l'entendre de cette oreille », reconnaît Kimona Bononge, « mais ce ne sont pas les syndicats qui donnent des moyens pour que ces entreprises fonctionnent"...Il faut se mettre à la place de ces entreprises, et le salaire ne provient que de la production.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Derek | JQ1FHU7 - posté le 02.05.2020 à 09:59

La ministre ne sait pas que le gouvernement doit venir en aide à ces entreprises pour qu'elles ne licencient pas ??

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Lualaba : Mike Hammer estime que la lutte contre la corruption attirera les investisseurs
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : les États-Unis laisseront entrer début novembre tous les voyageurs entièrement...

Monde ..,

Covid-19 : les gestes barrières jetées à la poubelle à Kinshasa

Provinces ..,

Les frais de test de covid-19 passent de 30 à 15 USD entre le Burundi et la RDC

Société ..,

Maniema : Le prix du test Covid-19 passe de 30 à 20 $

Provinces ..,