Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Economie

Affaire Passeport biométrique Congolais : à qui profite le troublant marché ?

2020-05-14
14.05.2020
2020-05-14
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/11-17/passeport_biometrique_19_000.jpeg -

Des organisations de la société civile, congolaises, comme internationales, montent au créneau sur la question du marché des passeports.

Jusqu’à la mi-juin, la société belge SemLex devrait les produire. Le coût officiel est de 185 dollars par passeport, un prix jugé exorbitant par la campagne « le Congo n’est pas à vendre ».

Ce collectif de 13 organisations a lancé des actions en justice en Belgique et bientôt en RDC. Il soupçonne l’ancienne famille présidentielle de bénéficier d’une partie de cet argent.

C’est à la mi-juin que le contrat avec SemLex expire et la question de fabrication des passeports biométriques congolais est encore loin d’être résolue. Aux termes du contrat signé en 2015, cette société belge devait transférer les machines, les logiciels, les bases de données et le savoir-faire à l’État congolais. Mais selon des sources à la présidence et au ministère des Affaires étrangères, cela n’a jamais été fait.

Résultat : aucune structure au Congo, pas même l’hôtel de la monnaie de la Banque centrale du Congo, n’est en mesure de reprendre la fabrication. Du côté de la présidence, comme du ministère, dirigé par une proche du chef de l’État, on assure aujourd’hui qu’il n’est question pour autant de renouveler le contrat avec SemLex. Cette société pourrait toutefois continuer à produire des passeports jusqu’à la fin de l’année en attendant qu’une solution soit trouvée.

50 titulaires partie civile

Pour « le Congo n’est pas à vendre » et ses alliés, il est indispensable que Félix Tshisekedi respecte sa promesse de campagne, celle de baisser le prix des passeports. Mais ce regroupement d’organisations congolaises et internationales souhaite aujourd’hui voir ce dossier traduit en justice. L’agence de presse Reuters avait révélé en 2017 qu’une société basée aux Émirats arabes unis, LRPS, reçoit aux termes de ce contrat 60 dollars sur les 185 dollars que coûte un passeport congolais.

Au sein de l’équipe en place sous l’ancien régime, certains assurent que la bataille autour du renouvellement ou non du contrat de SemLex n’est pas terminée.

Plusieurs organisations, dont la FIDH et « Unis » du lanceur d’alerte congolais Jean-Jacques Lumumba, ainsi qu'une cinquantaine de titulaires de passeport congolais se sont portés partie civile dans une procédure ouverte contre SemLex depuis 2017 pour des soupçons de corruption. Une plainte devrait être déposée prochainement au Congo.


RFI / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
8451 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 14.05.2020 à 17:15
Voilà là où nous Peuple RDCongolais nous attendons voir FELIX hausser le TON mais sa voix est inaudible, FELIX ne changera RIEN là où son Maître KANAMBE a decidé FELIX ne fera qu'exécuté la suite, Comment expliquer que l'Etat Congolais est dépouillé de ses moyens Mais FELIX dit instaurer Un Etat de droits. Non c'est la jungle Felix

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Dan TSHIBANGU @Q38I7RD   Message  - Publié le 14.05.2020 à 16:37
A la question de savoir; a qui profite cette escroquerie etatique, C'est le trio Zoe, Jaynet et Joseph Kabila qui en sont profiteurs au detriment du peuple congolais

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Pourquoi la RDC doit parier sur le ferroviaire pour son développement ?
left
Article précédent La BCC et l’ARCA signent un mémorandum d’entente pour la surveillance du marché financier

Les plus commentés

Politique Conseil de sécurité : Willy Ngoma sanctionné

21.02.2024, 15 commentaires

Politique Félix Tshisekedi : « le M23 était à Kinshasa à mon insu »

23.02.2024, 14 commentaires

Provinces Crise sécuritaire dans l'Est de la RDC : plusieurs cadres du M23 se joignent à l'AFC de Corneille Nangaa

23.02.2024, 14 commentaires

Société Justice : Nsingi Pululu convoqué au Parquet Général près la Cour de cassation ce vendredi 23 février

22.02.2024, 13 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance