mediacongo.net - Actualités - RDC : Il faut une nouvelle classe politique (Opinion)



Retour Politique

RDC : Il faut une nouvelle classe politique (Opinion)

RDC : Il faut une nouvelle classe politique (Opinion) 2020-05-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/25-31/jean_claude_makenga_20_02145.jpeg -

Depuis l’avènement de son indépendance en 1960, l’actuelle République Démocratique du Congo (RDC), ancien Congo-Belge devenu Zaïre, souffre de sa classe politique. Les politiciens congolais sont les premiers coupables du marasme dans lequel ils ont enfoncé le pays, avec la contribution manifeste de l’Occident. Par ailleurs, la culture historique des politiciens congolais caractérisée par l’enrichissement personnel, le détournement et la corruption témoigne d’une irresponsabilité et d’un manque criant de patriotisme en plein 21ème siècle.

En effet, le régime politique d’après l’indépendance en 1960 a conduit le pays dans un certain chaos. Le manque de maturité et de culture politique ont mis l’Etat dns les mains d’une dictature féroce. Le népotisme, le culte de la personnalité, la zaïrianisation, la mauvaise gouvernance, les guerres tribales et sécessions ont été, entre autres, la cause du déclin de l’Etat et prouvent, d’une certaine manière, que la classe politique congolaise n’est parvenue à créer ni un Etat fort ni le développement de celui-ci jusqu’en 1990.

L’instauration de la « démocratie » le 24 avril 1990 voit apparaître au sein de la classe politique congolaise des caractéristiques telles qu’un niveau de populisme élevé, d’immaturité et d’inconscience politique voire du manque de protection de l’intérêt général lesquels n’ont malheureusement pas permis le pays de prendre un nouvel envol d’un véritable « Etat de droit ».

De 1997 à 2001, la classe politique congolaise avait, toutefois, amené beaucoup d’espoir au sein de la population jusqu’à un nouveau chaos causé d’une part par un manque de consensus pour ce qui concerne la gestion de la chose publique par les politiciens congolais eux-mêmes et d’autre part, par cette main invisible extérieure qui s’est ingérée dans les affaires intérieures de la RDC.

De 2001 jusqu’à ce jour, c’est l’effondrement de tout un Etat ! La classe politique congolaise offre au monde entier un spectacle désolant caractérisé non seulement par le népotisme, les détournements, la corruption, le culte de la personnalité mais également par les assassinats, les empoisonnements, l’impunité, la loi du plus fort – en d’autres termes le manque de vision et de culture politique. Il est évident que tous ces maux gangrènent la RDC et en constituent un système ancré dans les mentalités des politiciens congolais.

Ce n’est pas sans parler du manque d’éthique et d’idéologie dans l’exercice de la politique en RDC et de l’opportunisme criant des politiciens congolais toujours à la quête d’un standing social et n’ayant, sans fausse modestie, aucune vision pour le développement intégral et durable de l’Etat. Aujourd’hui, la sphère politique congolaise est un théâtre, dont les comédiens sont les politiciens.

L’échec actuel de la classe politique congolaise n’incombe pas seulement aux politiciens congolais et encore moins à la communauté internationale mais aussi au peuple congolais dans son ensemble. En réalité, ce dernier est également responsable de son propre destin. En effet, il faut noter qu’une bonne gouvernance nécessite des institutions efficaces et responsables, le respect d’un processus électoral fiable et démocratique d’où elle tire sa légitimité et le respect du peuple à l’égard de qui le gouvernement aurait des comptes à rendre. Le discernement, la transparence, la responsabilité, la légitimité, la crédibilité, la prévisibilité et la fiabilité, combinées à la confiance et à la stabilité de la société, sont d’autres aspects marquants d’une bonne gouvernance.

Vu toutes les raisons mentionnées ci-avant, force est de constater que la classe politique postindépendance jusqu’à la génération actuelle a totalement échoué. Elle n’a légué aux générations futures qu’un Etat en faillite en raison d’une mauvaise et/ou une gestion irresponsable de la chose publique principalement caractérisée par le manque manifeste de patriotisme. Dès lors, il nous faut sensibiliser la jeunesse congolaise dans son ensemble à la véritable politique afin de donner naissance à une nouvelle génération de la classe politique composée de personnes ayant un véritable amour pour la patrie congolaise et la servant avec dévouement et efficacité. Nous sommes convaincus que cela est possible car notre avenir et celui de nos enfants en dépend.

Il est temps que la classe politique actuelle laisse sa place à la génération naissante qui incarne beaucoup d’espoir pour le développement et la constitution d’un Etat de droit.

Nous attirons l’attention de toute la jeunesse congolaise, de ne point s’attacher aux personnes de la sphère publique actuelle mais plutôt de rechercher des valeurs sur base desquelles la RDC deviendrait un Etat fort, un Etat de droit où règnent la bonne gouvernance, la démocratie etc. Seule une nouvelle classe politique congolaise peut faire la différence dans l’état actuel de la situation de la RDC et amener une solution durable à tous les maux ci-dessus évoqués.


La Libre Afrique / MCP, via mediacongo.net
2153 suivent la conversation
14 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Kiangebeni-Dilungani (Benjamin) | VEL41BN - posté le 26.05.2020 à 07:26

Nous devons appliquer le Testament de Papa E.Tshitshi qui consiste à la convocation de la CNS.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 25.05.2020 à 21:31

(suite) Dans l'église chietienne nous parlons du peuple élu, qui doit conduire les autres. Il nous manque ces bons pasteurs (leaders), ce peuple élu (intellectuels patriotiques,hommes d'affaires patriotiques eecc). Mais aussi logntemps que nos leaders, seront impregnés d'autres cultures, comme des buvards , des éponges, nous allons nous en sortir difficilment, du moment ou nous sommes en démocratie ou la démagogie et l'intoxication,la manipulation ont le vent en poupe.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 25.05.2020 à 21:30

(suite)Oubliant cela nous avons allumé des petites guerres,parci parlà par exemple la question de l'est, Hema-lendu, les ADF, rwandophones eecc. Voilà selon notre analyse le noeud du problème. Crtains des nos politiciens continuent dans ce schema, voir meme un des anciens patis d'opposition UDPS est plus tribale,clanique. Donc nous avons peut etre besoin des hommes politiques ,en mesure de batir un Etat, un fèdèralisme mental, avec bonne dose de patriotisme,et un nationalisme nouveau sans conatation tribale et clanique. Le peuple n'a pas assez de resposabilité.Puisque la politique est comme une église, il faut des bons pasteurs. Dans l'église nous parlons du peuple élu, qui doit...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 25.05.2020 à 21:29

De 2001 jusqu’à ce jour, c’est l’effondrement de tout un Etat. Il n'y'a pas eu effondrement de l'Etat,parceque l'Etat congolais n'a jamais existé, plutot, il y'avait la nation Zairoise , des zairois. Il y'a eu tentave de la part de Kabila de refonder l'Etat Congolais. L'idée opposèe au nationalisme, à la nation (Zairoise). Dans notre nationalisme (opposition), nous avons perdu de vue les problèmes du peuple dans son ensemble. L'opposition s'était concentrèe sur qui était congolais , et qui ne l'était pas. donc la nation des congolais. En oubliant que le congo est formé des plusieurs peuple (bantous,soudanais,nylotiques, hamites,Pygmés). Oubliant cela nous avons allumé...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 25.05.2020 à 21:27

De 2001 jusqu’à ce jour, c’est l’effondrement de tout un Etat. Il n'y'a pas eu effondrement de l'Etat,parceque l'Etat congolais n'a jamais existé, plutot, il y'avait la nation Zairoise , des zairois. Il y'a eu tentave de la part de Kabila de refonder l'Etat Congolais. L'idée opposèe au nationalisme, à la nation (Zairoise). Dans notre nationalisme (opposition), nous avons perdu de vue les problèmes du peuple dans son ensemble. L'opposition s'était concentrèe sur qui était congolais , et qui ne l'était pas. donc la nation des congolais. En oubliant que le congo est formé des plusieurs peuple (bantous,soudanais,nylotiques, hamites,Pygmés). Oubliant cela nous avons allumé...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.05.2020 à 14:23

...día ntontila, se fit naïvement envahi, puis soit disant évangéliser, puis ses fils et ses filles furent envoyés en esclavages de non retour aux ameriques, puis se fît attaqué à mbuila et ses combattants-dignitaires s'y firent tuer et son roi Nkanga Mvemba s'y fit couper sa tête emmenée en trophée au Portugal. Et, au faîte de son état déliquescent, le roi-sorcier Leopold II en arracha un morceau qu'il denomma "État Indépendant du Congo" (une terrible balkanisation avant l'ère pour ainsi dire) et notifié au roi kongo de l'époque sabs protocole. La RDC, la fille aînée du kongo royal n'a point appris l'histoire de sa mère et s'en repentira sabs doutes.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.05.2020 à 14:02

La Belgique et ses alliés donc n'ont jamais quitté la barque déstabilitrice du Congo. Ils ont tout fait pour détruire le semblant d'unité nationale instauré par mobutu. La Belgique avait même implanté les masses rwandophones dans le territoire des indigènes congolais qui, à ce jours, ont été utilisés pour déstabiliser davantage le Congo. Tout ce qui précède c'est pour dire que la Belgique porte seule la responsabilité de la déconfiture du politicien congolais; et tant que la Belgique et partenaires et leurs pantins agiront, le Congo sera un état moribond. Un autre état, le kongo royal, vécut tout ce que vit une de ses filles la RDC/Zaïre. Le kongo royal, aka kongo...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 25.05.2020 à 13:49

Franchement nous avons besoin des nuveaus noms: finssons avec le Kabila fils, Mobutu fils, Tshisekedi fils, Bemba fils,...Changeons !

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.05.2020 à 13:09

(Elle, la Belgique a monté DES FARCES répétées, je voulais écrire)

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.05.2020 à 13:04

Elle (la Belgique) ne repara pas en profondeurs les dommages causés par son sorcier de roi. Elle ne forma pas les 450 tribus dans la gestion consensuelle de leur patrimoine dans cet ensemble national par crainte que les indigènes prendront conscience et les mettront dehors. Quand les évènements ont commencé à se précipiter, elle (la Belgique) a monté des forces répétés pour conserver le pouvoir réel et le contrôle des richesses. Ainsi, le Congo est arrivé à son indépendance arrachée de son sang avec des étudiants comme experts gouvernementaux. Ríen de plus! Pauvre Belgique, elle ne fait point la moindre fierté et considération chez aucune tribu du Congo.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.05.2020 à 12:53

...et tant des ravages et sauvagerie pendant plus d'une décennie que la honte se fit belge devant la tollé générale. La suite, tout le monde le sait. Devant une telle mise à coupe de ce vaste territoire, devant cette mise sous esclavage des millions d'humains juste pour des raisons de leur couleur de peau et l'obsession à en faire des bêtes de somme pour son enrichissement, en un moment de l'histoire où l'abolition de la traite d'esclavage opérait déjà, son état-Royaume de Belgique lui confisqua (pour ainsi dire) son domaine mais ne fit pas mieux que son roi-sorcier...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.05.2020 à 12:39

L'article est signé La Libre Afrique. Ça fait partie de la Libre Belgique. Cette Belgique dont le roi-sorcier, pour s'assurer un total contrôle basée sur la terreur, a utilisé la stratégie de la Tour de Babel pour créer son domaine d'exploitation sans honte. Chez lui en Belgique, on l'a sorti de sa lignée royale Allemande/Prusse pour officier sur principalmente deux tribus qui s'égourgeaient l'une l'autre: les flamands et les wallons. Il (Leopold II) a donc copié-collé ce cauchemar tribal belge au Congo en plus grand avec 450 tribus, ayant poussé sa sorcellerie jusqu'à disséquer certaines de ces tribus au milieu des villages et même cimetières. Il y a fait des ravages...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 25.05.2020 à 12:08

Cette face en lunettes qu'on voit ici, c'est l'auteur de l'article ou la tête représente le politicien congolais qu'il faut changer de fond en comble?

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 25.05.2020 à 11:37

Oui monsieur je suis d'accord avec toi. Si le President eatait NOMME', quel example il va donner a son gouvernement et son parti? Son example sera que la CORRUPTION et l'injustce. Nous voyons l'example de son Directeur de Cabinet. Ou est Vital Kamerhe "detounement de fond Public" et il a dit il n'etait pas seul, il a cite' 9 personnes qui etait avec lui. Il ya beaucoups des ARRESTATIONS arbitraire. example le Depute'Jean Jacque Mamba arrete' le Samedi 23/05/2020. Jean Marc Kabund est implique' a cet affaire. Felix Trichekedi ne faira absolument RIEN. On ne dirige pas le Pays qui est occupe', infiltre' par le Rwandais. Les epreuves sont la. A Tanganyka il ya les soldats Zambiens et les...

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa