mediacongo.net - Actualités - AFDC-A : la peur change de camp, se réjouit Remy Musungayi 


Retour Politique

AFDC-A : la peur change de camp, se réjouit Remy Musungayi

AFDC-A : la peur change de camp, se réjouit Remy Musungayi 2020-05-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/25-31/musungayi_remy_20_00.jpg -

Remy Musungayi

Réagissant au dernier arbitrage de la Cour constitutionnelle quant au statut des plateformes comme FCC et CACH, Remy Musungayi se félicite de la position de la Haute Cour et estime désormais que l'AFDC-A, pilotée par Modeste Bahati est la seule et l'unique formation politique légale portant cette dénomination. Dès lors, la peur a gagné le camp des dissidents, se réjouit Rémy Musungayi, le rapporteur général de cette plateforme.

Aux dires de Remy Musungayi, la proposition de l'AFDC-A/pro Front commun pour le Congo (FCC) de lever l'immunité parlementaire de Bahati Lukwebo au Sénat tombe mal au point. "Je pense que l'agitation observée dans le camp des dissidents est due à la légalité et à la légitimité que détient l'AFDC-A sous le leadership du professeur Bahati Lukwebo. Les notifications de déchéance de mandat parlementaire adressées aux intéressés par la Cour constitutionnelle en disent long", a fait remarquer le rapporteur général de la plateforme légale. Remy Musungayi est d'avis que, pour le camp de l'AFDC-A pro Front commun pour le Congo" les carottes sont cuites".

PLUSIEURS " FAITS INFRACTIONNELS "

Indignée par la décision de justice, l'Alliance des forces démocratiques du Congo pro FCC a tenu une conférence de presse le samedi 23 mai au sujet de ce dossier. Au cours de cette rencontre avec les hommes de médias, elle a appelé le Parquet général près la Cour de cassation à saisir le bureau du Sénat pour la levée des immunités parlementaires du sénateur Bahati Lukwebo à qui elle reproche plusieurs "faits infractionnels" depuis son retour en Europe où il séjourne actuellement.

Ce regroupement politique reproche à Modeste Bahati Lukwebo d'avoir conçu la composition du Groupe parlementaire sans être membre du groupe parlementaire, ni encore de l'Assemblée nationale, en violation des articles 55 et 58 du Règlement intérieur de la chambre basse du Parlement, qui soumet la composition de tout groupe parlementaire au vote de ses membres.

LA HAUTE COUR NOTIFIE INDIVIDUELLEMNT CHAQUE DEPUTE DISSIDENT

Toutefois, dans ses notifications, la Haute cour a signifié à Modeste Bahati Lukwebo que l'AFDC-A/FCC n'avait jamais participé aux dernières élections qui ont défini la configuration des pouvoirs publics actuels en place. Ce qui voulait signifier, en termes plus clairs, que la Cour constitutionnelle ne reconnaissait qu'une seule AFDC-A, celle dirigée par le sénateur Modeste Bahati Lukwebo.

Pour Adèle Kanyinda, députée nationale et cheffe du groupe parlementaire AFDC-A pro Bahati, la Cour constitutionnelle avait donné raison au sénateur Bahati Lukwebo qui avait déposé une plainte contre les dissidents de son parti qui avaient reconnu Nene Nkulu comme leur cheffe en raison de son accord avec Joseph Kabila, Autorité morale du FCC.

Elle a précisé que la Haute cour était en train de notifier individuellement chaque député dissident. Ce qui signifie, pour elle, que tous les députés dissidents allaient perdre leurs mandats parlementaires.

LA CRISE REMONTE AU 9 JUILLET 2019

La crise remonte au 9 juillet 2019 lorsque le Front commun pour le Congo avait suspendu, pour une durée indéterminée, le sénateur Bahati Lukwebo pour deux raisons majeures : avoir exprimé son opposition à la candidature d'Alexis Thambwe Mwamba au poste de président du Sénat et maintenu, en même temps, sa candidature au même poste.

De cet accord sont nés deux camps issus de la dissidence du regroupement politique AFDC-A, le camp fidèle au FCC dirigé par Nene Nkulu et Steve Mbikayi, devenus ministres au sein du gouvernement Ilunga, et celui resté fidèle à Bahati Lukwebo.

Kléber Kungu
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
5013 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Lambert | VCSSG8U - posté le 26.05.2020 à 13:30

C'est clair et logique que AFDC Alié au FCC n'est pas reconnu. De meme que CACH ET FCC ne sont pas reconnus par la constitution. A ce titre AFDC avec Bahati comme autorité morale est reconnu en tant que tel comme parti politique par la lois et enregistrés au ministres qui gere les partis politiques. Est ce difficile à comprendre???

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 26.05.2020 à 09:48

Comme on l'a dit dans un certain nombre de cas ressents, les congolais doivent désormais apprendre à respecter la cour constitutionnelle.

Non 1
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yes or No | 4IDYVS3 - posté le 26.05.2020 à 09:13

J'ai honte de mon pays quand on assimile les regroupements politiques aux personnes comme AFDC/A de Bahati, tout ça parce que c'est lui qui met son argent pour le fonctionnement du groupement. Il faut penser à financer collectivement le regroupement et comme ça personne n'aura un mot au dessus des autres.

Non 5
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Gilbert Kankonde confirme sa décision contre le dédoublement de l'AFDC/A

Politique ..,

L’AFDC-A dément toute alliance avec l’UNC malgré la présence remarquée de ses militants...

Politique .., afdc_a,unc,marhe_soutien_kamerhe

Sud-Kivu: l’AFDC-A prendra part à la marche de l’UNC pour réclamer la libération de Vital...

Provinces ..,

Sud-Kivu : l’AFDC-A/Bahati prendra part à la marche de l’UNC pour réclamer la libération...

Provinces ..,