mediacongo.net - Actualités - La riposte à la Covid-19 rapporte encore une fois l’augmentation d’incidents contre ses équipes à Kinshasa



Retour Provinces

La riposte à la Covid-19 rapporte encore une fois l’augmentation d’incidents contre ses équipes à Kinshasa

La riposte à la Covid-19 rapporte encore une fois l’augmentation d’incidents contre ses équipes à Kinshasa 2020-05-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/25-31/coronavirus_desinfectation_kinshasa_gombe_20_000.jpg -

Le nombre d’incidents contre les équipes de la riposte sur terrain a augmenté à Kinshasa.

C’est ce que rapporte encore une fois le traditionnel bulletin quotidien du Comité de riposte en RDC. Un bulletin de ce lundi 25 mai 2020.

Parmi ces incidents, on compte des séquestrations, les violences verbales, physiques et même des menaces de mort, lit-on dans ce document.

Par ailleurs, rapporte le Comité de riposte, le chef de la communauté CFMC de Limete à Kinshasa a promis à l’équipe de la riposte de respecter et de faire appliquer les recommandations des équipes de la riposte, notamment le confinement de la concession, le renforcement des mesures barrière et l’amélioration des installations sanitaires.

Au total, 42 cas confirmés ont été enregistré jusqu’au 24 mai 2020 dans la concession de la communauté CFMC à la 17ème rue dans la commune de Limete.

La semaine dernière, l’équipe de riposte avait encore une fois dénoncé des incidents et menaces contre ses équipes.

Pour illustrer la situation, l’équipe du Docteur Jean-Jacques Muyembe annonçait qu’un médecin traitant de la Covid-19 de l’Hôpital du cinquantenaire, le Dr. Alain Kalutha, a été interpellé ce vendredi 22 mai 2020 par la Police judiciaire de Kinshasa sur une controverse au sujet d’un patient décédé au cours de ce mois de mai au sein de cette formation sanitaire.

Aussi, M. John Bokene, l’un des administrateurs de l’Hôpital du cinquantenaire, a lui aussi été interpellé par la même occasion. Après audition par un Officier de police judiciaire, les deux accusés ont présenté leurs moyens de défense et éclairé la lanterne. Ils ont été relâchés ce même vendredi.

Selon le bulletin du comité multisectoriel de mardi 19 mai dernier, l’équipe a constaté une forte résistance dans la communauté contre les agents de la riposte à la Covid-19.

Gracieuse Wany S.
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
2026 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Hama | AXLM1XA - posté le 26.05.2020 à 18:21

Muyembe et son équipe ainsi que le gouvernement ne convainquent point sur l’efficacité de la riposte contre cette épidémie. C'est la lecture qu'il convient de faire de ces incidents. Comment peut-on déclarer que l’évolution de la riposte est très positive alors que depuis le 10 mars, le nombre de cas ne fait qu'augmenter! On en a assez de ces vendeurs d'illusion.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 26.05.2020 à 17:29

Depui le début, nous dénonçons le déficit en communication de cette équipe de riposte. Muyembe l’a reconnu lui-même. Connaissant les congolais je ne pense pas non plus que ces agents sur le terrain soient exempts de tout reproche.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis Écoeuré | A5FTTAT - posté le 26.05.2020 à 16:34

C'est l'intox des réseaux sociaux, tellement que les kinois et kinoises croient beaucoup à se qui se dit dans les réseaux sociaux. Il faut que l'équipe Muyembe modifie leur stratégie de communication pour s'adapter à la psychologie populaire de Kinshasa. c'est la même résistance qu'au début de la riposte avec Ebola au Nord- Kivu.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 26.05.2020 à 14:57

"Mundedi ngulu", je voulais écrire, respectant la géographie locale à l'époque, au lieu de mundele ngulu.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 26.05.2020 à 14:54

Le pauvre dr muyembe et son inrb et l'ensemble de son soit disant Comité de riposte covid-19 rappelle l'histoire coloniale de "Mundele ngulu", cette équipe apparemment de contrôle et d'éradication de quelque mal dans les villages indigènes de chez nous mais totalement mal comprise, dans un contexte de regime coloniale d'exaction, et que les villageois assimulaient à une main maléfique qui était larguée pour mettre la main sur autant de nègres possibles pour les transformer en porcs. L'histoire à venir aura de la même manière son maléfique ' Dr muyembe Covid-19" donc. Kiadi kibeni, yaya muyembe ndoki!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Exploitation minière : Christophe Mboso éventre le boa et annonce un contrôle parlementaire
AUTOUR DU SUJET

Maniema : Le prix du test Covid-19 passe de 30 à 20 $

Provinces ..,

Covid-19 : la RDC enregistre une baisse de cas généralisée depuis la déclaration de la...

Santé ..,

Points forts et limites des vaccins à ARN

Santé ..,

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Santé ..,