mediacongo.net - Actualités - « 66.700.000 USD » : l’opinion dans l’attente de clarification des chiffres avancés par Marcellin Bilomba



Retour Société

« 66.700.000 USD » : l’opinion dans l’attente de clarification des chiffres avancés par Marcellin Bilomba

« 66.700.000 USD » : l’opinion dans l’attente de clarification des chiffres avancés par Marcellin Bilomba 2020-06-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/01-07/proces-100-jours-marcelo-bilomba-conseiller-principal-du-chef-de-l-etat-pour-l-economie-et-les-finances.PNG -

Marcellin Bilomba, Conseiller principal du Président de la République en charge de l’économie et finances, se considérant comme les « yeux et les oreilles » de Félix Tshisekedi à la Banque Centrale du Congo (BCC), a jeté le pavé dans la marre lors de la dernière audience du procès dit de 100 jours aux heures vespérales de jeudi dernier.

Devant les caméras de la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC), Marcellin Bilomba a, contrairement aux prévenus et autres témoins comme Henri Yav et Deogratias Mutombo, lâché « 66.700.000 USD » comme montant réel versé dans le compte de l’entreprise Samibo appartenant au Libanais Jammal Samih. Ce montant, de l’avis des observateurs, devait être tiré au clair soit par le tribunal, soit par les médias, pour que la confusion ne reste pas dans les têtes des Congolais d’ici l’audience foraine du jeudi 11 juin qui sera consacrée aux réquisitoire et plaidoiries.

Commencée vers neuf heures du matin, la quatrième audience foraine du procès 100 jours avait pris fin au-delà de 22 heures, le jeudi 4 juin dernier. Des millions de Congolais aussi bien au pays que dans la diaspora étaient scotchés devant leurs petits écrans pour suivre, tel un match de football opposant Barça au Real de Madrid, cet événement inédit qui restera gravé dans les annales judiciaires de la République démocratique du Congo. « Pièce contre pièce », n’a cessé de clamer le prévenu Vital Kamerhe tout au long de ce procès passionnant.

Ce jour-là, tard dans la soirée, se présenta un témoin particulier devant la barre. Il s’agit de Marcellin Bilomba qui n’est autre que le Conseiller principal du Président de la République en charge de l’économie et finances et qui s’est dit être les « yeux et les oreilles » de Félix Tshisekedi à la Banque Centrale du Congo (BCC). Avec la passe d’armes Bilomba – Kamerhe, les linges sales de la Présidence de la République ont été lavés en public.

Devant les caméras de la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC), Marcellin Bilomba a, contrairement aux prévenus et autres témoins comme Henri Yav et Deogratias Mutombo, lâché « 66.700.000 USD » comme montant réel versé dans le compte de l’entreprise Samibo appartenant au Libanais Jammal Samih. Brandissant un document, ce témoin a dit avoir obtenu ces chiffres auprès du Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Deogratias Mutombo qui, dans cette même affaire, avait témoigné quelques heures auparavant. Alors que tout le monde avait, jusque-là, les chiffres de 57.600.000 USD dûment décaissés pour l’érection des maisons préfabriquées dans le cadre du programme intérimaire de 100 jours du Président Félix Tshisekedi.

Aussi, Maître Bokolombe, avocat de Jammal Samih, a-t-il affirmé que ce document présenté est un faux car ne comportant ni sceau, ni signature, ni date, ni en-tête, etc. La défense a même réclamé le retour du témoin Deogratias Mutombo en vue de la certification de ces deux feuilles de papier imprimé qu’il aurait remis au Conseiller Bilomba à titre individuel. Cette patate chaude est un fait gravissime qui doit absolument être tiré au clair soit par le tribunal, soit par les médias, pour que la confusion ne reste pas dans les têtes des Congolais d’ici l’audience foraine du jeudi 11 juin qui sera consacrée au réquisitoire et plaidoiries.

Par ailleurs, en début de cette même journée marathon, l’ancien ministre du Budget, Pierre Kangudia Mbayi, avait reconnu parmi les prévenus « une de ses vieilles connaissances ». Il s’agit du Directeur Général de la société Samibo, Jammal Samih âgé de 82 ans. Leur connaissance remonte à 1993, à l’époque du Zaïre du Maréchal Mobutu. Alors Conseiller financier dans un cabinet ministériel, Pierre Kangudia avait dit à Jammal que l’Etat n’avait les moyens de lui payer les 25 millions de dollars qu’il demandait pour la réhabilitation de la Cité de la Voix du Zaïre (actuelle RTNC). Avant ce procès, leur dernière entrevue en date s’est effectuée dans l’antichambre du Directeur de Cabinet du Président de la République, Vital Kamerhe. Le ministre Kangudia a été reçu en premier alors que son vieil ami a été renvoyé auprès d’un expert de la Présidence. Au cours de son témoignage, Kangudia a balancé une patate chaude. Autrement dit, il a affirmé qu’un jour Jammal a menacé de se suicider dans son antichambre à l’Hôtel du Gouvernement s’il n’était pas reçu par le ministre du Budget.

Le témoin Kangudia a aussi dit qu’à l’époque de la Deuxième République, le même Jammal avait tenté de se suicider au bureau de Mananga, un des dignitaires du régime Mobutu. Au cours de ce procès 100 jours, le public a suivi, à maintes reprises, les menaces du prévenu Jammal de mettre fin à sa vie. Beaucoup se demandent alors si c’est cette stratégie de suicide qui est adoptée depuis toujours par cet expatrié pour gagner des marchés et obtenir d’autres faveurs auprès des pouvoirs publics congolais.

Enfin, le témoin Soraya Mpiana n’y comprenait rien quant à la concession dont elle serait bénéficiaire dans la baie de Ngaliema. Pendant la confrontation en direct à la télé entre le Conservateur Kilangalanga et Daniel Shangalume alias « Massaro », agent de la Sonas et cousin de Kamerhe qui a présenté publiquement ses excuses à sa famille pour avoir introduit le nom de Soraya Mpiana dans cette affaire de titre immobilier. « C’est le nom qui m’est venu en tête quand M. Jammal cherchait à me faire cadeau d’une concession en plus de ce que j’ai acheté ». Sans le dire, beaucoup dans l’assistance ont compris qu’il s’agissait d’une affaire sentimentale plutôt que d’une patate chaude. A suivre.


La Prosperite / MCP, via mediacongo.net
4877 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Lumumnba | QK7546S - posté le 08.06.2020 à 17:42

En voulant se montrer très intelligent, en disant les choses qu'on ne lui avait pas demandé, monsieur Bilomba, super conseiller de Félix a asséné un coup fatal A son chef dont l'ignorance de la gestion du pays est décriée par toute la nation.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumnba | QK7546S - posté le 08.06.2020 à 17:31

Bilomba, le très orgueilleux et super conseiller du chef de l'État n'a pas pu répondre à une simple question. On lui a demandé, «qu'a-t-il dit A son chef concernant les maisons préfabriquées et quelle était sa réponse?» Pas de réponses jusque aujourd'hui.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 08.06.2020 à 17:25

Vérifier plutot l'authenticité du relevé des transferts swift présenté par Marcellin Bilomba et condamnez nous Jammal; Mulang Deogratias Mutombo et Kamerhe. N'étouffez pas cette piste s'il vous plait parce qu'elle implique des kabilistes. Si ces rélevés sont faux alors arretez-nous Marcellin Bilomba pour faux témoignage sous serment, faux en écriture et usage des faux.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OPINION LIBRE | 6MS7AT2 - posté le 08.06.2020 à 16:59

Magie noire "kongolaise" en marche

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 08.06.2020 à 16:56

SUITE Avec l’intraitable et incorruptible procureur financier, Ali Ibrahim qui a engagé des poursuites contre le chef des douanes Badri al-Daher pour "gaspillage de fonds publics",et ordonné une enquête concernant "tous les ministres des gouvernements successifs depuis 1990 à ce jour",suite à une plainte déposée par des avocats contre ces responsables, notamment pour les chefs d'accusation de "détournements de fonds publics", "gaspillage de fonds publics à des fins personnelles" et "abus de pouvoir qui ont engendré des dommages importants aux citoyens libanais

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 08.06.2020 à 16:54

@TOUS: lisez bien SALIMA plus bas IL A MILLE FOIS RAISON et nous nous ajoutons: Le Procureur doit IMPERATIVEMENT FOUINER au LIBAN et travailler sur ce CASSE DU SIECLE avec l’intraitable et incorruptible procureur financier,ALI IBRAHIM,qui a engagé des poursuites contre le chef des douanes Badri al-Daher pour "gaspillage de fonds publics",et ordonné une enquête concernant "tous les ministres des gouvernements successifs depuis 1990 à ce jour",suite à une plainte déposée par des avocats contre ces responsables, notamment pour les chefs d'accusation de "détournements de fonds publics", "gaspillage de fonds publics à des fins personnelles" et "abus de pouvoir qui ont engendré...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 08.06.2020 à 16:44

@MINOL: KAMERHE a forgé sa défense sur " on ne se connait pas avec JAMMAL, donc pas de surfacturation ou opération retour à mon profi".ET du point de vue des faits cela tient.l accusation n' a m^meme si je m 'abuse demander à SORAYA comment se fait il que ses photos sont sur ls documents de la parcelle si elle ignorait.La démonstration SANS équivoque que SORAYA a eu cette parcelle de KAMERHE aurait mis à nu KAMERHE vis a vis de JAMMAL:cela n 'a pas été démontré et KAMERHE va vers l ACQUITEMENT saul si ON V FOIUNER au LIBAN là tous seront cuits/FOUINER AU LIBAN = reporter les dates de plaidoiries

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Minol | DPHGD21 - posté le 08.06.2020 à 16:12

Justicier: En arretant Kamerhe, le procureur a dit qu'il avait des indices serieux de culpabilite. Reporter veut dire qu'il n'a pas des preuves et il est entrain de les chercher.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Minol | DPHGD21 - posté le 08.06.2020 à 16:10

Samibo va le poursuivre pour denociation calomnieuse. ET il deviendra les yeux et les oreilles du President a Makala.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.06.2020 à 15:24

66700 millions $- 57600 millions $ = 9100 millions $, c'est la retrocommissions de 15% ou ajout au montant (ou surfacturation) qu'à chaque opération au niveau de la BCC que tout le monde au sommet se partage y compris le gouverneur de la banque. On parle déjà du décès de l'individu à la bcc qui aurait remis les extraits de décaissement complets de ces 66700 millions de dollars. On comprend les tentacules du feu que le kamerheon a menacé de mettre. La république de la corruption générale.

Non 4
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 08.06.2020 à 15:20

qu'il se pende

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Province du Kwango ezo kufa bozotala | XG2YWI8 - posté le 08.06.2020 à 15:19

Un procès embrouillant

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 08.06.2020 à 15:00

PAS DE PLAIDOIRIE POSSIBLE LE 11 JUIN: Avec un FOURBE renard comme KAMERHE, il faut eviter la MOINDRE CONFUSION dans ce procès:la solution est AU LIBAN:IMPERATIVEMENT / QUE LE PROCUREUR DEMANDE UN REPORT DE 30 JOURS AU MOINS pour lui permettre de compléter son instruction : en PRIORITE :Commission rogatoire pour aller FOUINER les comptes de JAMMAL, de ses ENFANTS,de KAMERHE ET de ses enfants,de KINGI DANIEL ,de AMIDA ,de SORAYA et parents INDIENS DE AMIDA

Non 9
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Acaj suggère aux députés nationaux de réduire les frais de retraite de l'ancien chef de l'État

Politique ..,

La tension entre FCC et Cach ne baisse pas

Politique ..,

Le remplacement des actuels dirigeants de la BCC est l’un des préalables pour éviter la...

Economie ..,

Immixtion de Marcellin Bilomba dans la palabre entre l’IGF et le Ministre des finances :...

Economie ..,