mediacongo.net - Actualités - Affaire des 100 jours : le Liban disposé à coopérer avec la RD Congo



Retour Politique

Affaire des 100 jours : le Liban disposé à coopérer avec la RD Congo

Affaire des 100 jours : le Liban disposé à coopérer avec la RD Congo 2020-06-08
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/08-14/Sammih_Jammal_proces_a_makala_20_000.jpeg -

Samih Jammal

La justice congolaise est en train de redorer par ricochet son image de marque aussi bien à l’intérieur des frontières nationales qu’à l’étranger. Ce qui fait qu’aujourd’hui, la confiance envers le 3ème pouvoir semble revenir chez les Congolais mais aussi tous ceux ayant choisi de vivre en République Démocratique du Congo ou encore des États qui collaborent avec notre pays.

Pour preuve, la commission rogatoire internationale qu’elle venait d’établir dans le cadre du procès dit de 100 jours, par le biais du Procureur général et Officier du Ministère public Kisula Betika Yéyé Adler, vient d’obtenir une réponse favorable à la démarche enclenchée.

« Le Liban décide de collaborer sans limite avec la RDC pour sévir la lèpre libanaise ». Les termes sont du ministre libanais de la Justice qui a réagi, hier dimanche 7 juin, dans un tweet.

En effet, ladite commission a été établie le lundi 1er juin 2020 en vue de saisir les autorités libanaises, notamment celles ayant la justice dans leurs prérogatives, de la demande d’extradition de deux sujets libanais inculpés pour détournement des deniers publics et corruption en République Démocratique du Congo. Il s’agit des sieurs Jammal Jammal et Jammal Hussein, tous deux fils de Samih Jammal, qui comparaît depuis le 11 mai 2020 dans le cadre du procès de 100 jours. On lui reproche le détournement des deniers publics et la corruption.

On rappelle que Samih Jammal avait obtenu le marché de livraison des maisons préfabriquées dans cinq provinces du pays. Mais, à ce jour, il n’a livré que 211 maisons sur les 1500 attendues.

Quant à ses deux fils, il a été établi en marge du procès qu’ils avaient pris part activement dans la transaction des fonds qui avait eu lieu sans la moindre transparence.

Les fils de l’homme d’affaires libanais, qui travaillent avec leur père dans ses nombreuses affaires, étaient attendus à la prison de Makala, comme de nombreux Congolais qui ont défilé devant le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe siégeant en chambre foraine sur place à Makala, le mercredi 3 juin dernier, pour comparaître à titre de témoins. Mais, ayant eu vent de la situation, ils avaient préféré quitter la République Démocratique du Congo pour se soustraire à la justice. Malheureusement pour eux, ils viennent d’être ciblés grâce à la coopération du gouvernement libanais. Il ne reste que leur extradition vers Kinshasa soit chose faite afin qu’ils répondent de leur actes dans le marché de livraison des maisons préfabriquées obtenu par leur père.

Dom
Le Phare / MCP, via mediacongo.net
5805 suivent la conversation
12 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 11.06.2020 à 11:08

Existe-il un traité d'extradition entre le liban et la RDC? Voilà là question! Le PG du Liban peut enquêter sur les transferts d'argent et autres choses mais l'extradition c'est autre chose et c'est une longue procédure.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kiangebeni-Dilungani (Benjamin) | VEL41BN - posté le 10.06.2020 à 07:58

Vive l' Etat de Droit...Finit la république des intouchables.Bientôt JKK sera à la Bar.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie | PXV9MLR - posté le 09.06.2020 à 16:25

Fils, tu ignores l'engagement du ministre de la justice. Si ty reviens à la genèse, l'instruction d'ouvrir l'enquête est venu du ministre de la justice. Le président instruisait pour un audit. Il faut tout de même féliciter sa réserve, bien qu'un peu sapée par son conseiller principal qui a donné l'impression qu'on cherche à écarter un allié pour régner seul.

Non 6
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Fils | 8FWV95V - posté le 09.06.2020 à 10:34

Je suis heureux d'entendre cela ils s'agit d'un grand efford de notre justice qui ete politisée pendant des decenies. Nous devons le dire que ceci est dédiée a son excellence. le Président Tshilombo Tshisekedi. Continué comme ca , ka force d'un Pays repose sur sa justice , sa defence ainsi que la relation avec d'autres Etats. Que Dieu beniss la RDC bien que le chemin est encore longue

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie | PXV9MLR - posté le 08.06.2020 à 23:03

Ce journaliste véhicule de fausses informations et les naïfs commencent à célébrer. 1. Y a-t-il une plainte contre les fils de Jamal? La réponse est non. 2. Nous avions tous lu la demande de la partie congolais, elle voulait que les fils de Jamal soient entendus au Liban comme témoins. D'où vient l'histoire d'extradition? 3. Le Liban n'extrade pas ses citoyens. Une question a se poser, aéroports étant fermés, où est-ce qu'ils sont passés pour arriver au Liban? C'est qd même suspect.

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumnba | QK7546S - posté le 08.06.2020 à 22:24

Le Liban n'extrade pas ses citoyens. Ils peuvent être jugés chez eux.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 08.06.2020 à 20:34

Je ne pense pas que le gvt.libanais pouvait donner une autre réponse. je vois pas cette joie et agitation,puisque le gvt.libanais ne extrade pas ses citoyens,s'ils sont au Liban,puis il faut montrer l'argent qui est dans leur compte est fruit de ce vol. cdà le gvt.congolais doit engager des bons avocats sur place.

Non 7
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OHIPQ2Z | OHIPQ2Z - posté le 08.06.2020 à 20:27

C'est Terrible a qui le tour demain mon Dieu! Manger, c'est bien mais vomir problème...!cette fois ci la, j'ai l'impression que transformer dans le ventre ou pas ça va sortir.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 08.06.2020 à 17:59

Avec l 'acceptation par le LIBAN de cooopérer et de laisser FOUINER les comptes et les propiétés des complices,et de leurs acolytes je crois que KAMERHE ou JAMMAL surtout ,l un deux va capituler AVANT et tout avouer.Ayant l'impression que la maillon FAIBLE est JAMMAL,nous recommandons SA SURVEILLANCE STRICTE NUIT et JOUR CAR on risque de le retrouver "suicidé"ds sa cellule, un de ces matins;CECI EST TRES SERIEUX ATTENTION AU FEU!!!!

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NDALA ZA FUA | 65SFPGF - posté le 08.06.2020 à 17:39

TOUTS LES PILLARDS DE LA RDC DOIVENT MIS A LA DISPOSITION DE LA JUSTICE QUELQUE SOIT LEURS RANGS SOCIOPOLITIQUES

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 08.06.2020 à 17:32

D 'ACCORD IL FAUT UN TRAVAIL MINUTIEUX POUR DES RÉSULTATS ESCOMPTES.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 08.06.2020 à 17:12

BRAVO : KAMERHE EST CUIT !!!! Commencer AUPRES de RAWBANK voir les mouvements des comptes de TOUS les concernés, les transfers de Jammal vers le Lliban ,FOUINER AU LIBAN et faire intervenir l’INTRAITABLE PROCUREUR FINANCIER LIBANAIS ALI IBRAHIM pour suivre les MOVEMENTS DES comptes de JAMMAL, de ses enfants ,de KAMERHE et de des enfants , de KINGI Daniel ,ses frères de HAMIDA,sa famille indienne,,de SORAYA etc IL FAUT OBLIGATOIREMENT QUE LE PROCUREUR DEMANDE UN REPORT DE 30 JOURS AU MOINS DES DATES DES PLAIDOIRES pour lui permettre de compléter son instruction en FOUINANT AU LIBAN

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Détournements au Foner : le procès en appel de Fulgence Bamaros s’ouvre ce vendredi

Société ..,

Procès en appel des 100 jours: l’UNC Bukavu projette une marche pacifique et un sit-in pour...

Provinces ..,

Le procès en appel de Kamerhe fixé le 24 juillet à la Cour d’appel de Kinshasa / Gombe

Société ..,

Sauts-de-mouton : JB Mayo évoque deux raisons à la base du retard des travaux

Société ..,