mediacongo.net - Actualités - Manifstation contre Malonda : l'UDPS contre son propre pouvoir ?



Retour Politique

Manifstation contre Malonda : l'UDPS contre son propre pouvoir ?

Manifstation contre Malonda : l'UDPS contre son propre pouvoir ? 2020-07-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/6-12/udps-tshisekedi-kabund-kabuya.jpeg -

Soucieux de faire respecter l’état d’urgence proclamé par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, dans son ordonnance du 24 mars dernier pour lutter contre la propagation de la covid-19, le Gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a refusé de prendre acte de la tenue de la marche anti-Malonda à travers la ville. Le numéro Un de la ville de Kinshasa l’a fait savoir aux délégués de l’Union pour la démocratie et le progrès social et Lamuka au cours de la réunion tenue mardi 7 Juillet 2020.

Faisant fi de cette réponse du gouverneur de la ville de Kinshasa, la plateforme CACH conduite par Augustin Kabuya SG de l’Union pour la démocratie et le progrès social et Lamuka représenté par Francis Kalombo disent maintenir leurs marches respectivement, le 9 et le 13 juillet 2020. Dans l’opinion, cette position de l’UDPS face à Ronsard Malonda ne cesse de susciter d’interrogations : comment expliquez que le CACH avec l’UDPS à sa tête s’oppose à l’enterinement de Ronsard Malonda à la tête de la commission électorale et pourtant c’était lui (Ronsard Malonda) qui avait défendu avec brio la victoire de Félix-Antoine Tshisekedi devant la Cour Constitutionnelle face à Martin Fayulu ?

Pour plusieurs analystes, l’UDPS qui avait gagné la dernière présidentielle n’aurait rien à reprocher à Ronsard Malonda. Le récuser aujourd’hui, c’est vouloir une chose et son contraire. Si peut-être, elle oublie, rappelle le politologue Alain Lumeya, en épousant la position d’autres forces politiques pour désapprouver Ronsard Malonda à travers cette marche qu’elle tient coûte que coûte ce jeudi 09 juillet 2020, validera la thèse soutenue par une frange de la classe politique que sa victoire n’était peut-être que le fruit de la tricherie.

Pour nombre d’observateurs,il n’y a rien à reprocher au Front commun pour le Congo majoritaire à l’Assemblée nationale. Cette dernière n’a fait que respecter la procédure qui veut que lorsque les confessions religieuses désignent un candidat, ce dernier est présenté à l’Assemblée nationale qui entérine ce choix, puis envoie le nom au Chef de l’Etat qui l’investit.

Et donc si l’on considère que Ronsard Malonda a été désigné par 6 des confessions religieuses sur les 8 et qu’il a été présenté à la Chambre, c’est dans les prérogatives de l’Assemblée nationale de présenter le candidat au Président de la République pour investiture.

Beaucoup de congolais soutiennent que la République Démocratique du Congo n’appartient à aucune confession religieuse et qu’aucune d’elle peut se prévaloir du monopole pour parler au nom du peuple. « La CENCO et l’ECC qui ont participé du début à la fin du processus de désignation de Ronsard Malonda doivent s’assumer et s’incliner devant l’expression démocratique. Soulignent plusieurs analystes. « Si leurs candidats étaient passés, il n’y aurait jamais eu réclamation ou exigence sur la réforme de la Centrale électorale », conclut le politologue Beya Bitumba.

Clément Muamba
Congo Politis / MCP, via mediacongo.net
4317 suivent la conversation
14 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | GFNVXBG - posté le 09.07.2020 à 13:53

La suspension de l'examen de loi de munaku, peut etre une erreur?, puisque les manifestants d'alors pensent que grace à eux il y'a eu suspension. Alors répeter le meme scénario leur ressemble important.

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 09.07.2020 à 13:39

L'Eglise Catholique étant dans la combine occulte de la création de Lamuka. Il est clair que l'UDPS ne peut rester en déhors de la croisade de la CENCO contre l'Etat. Pour l'udps, ça serait la deuxième trahison après celle de Génève. Sont des gens qui ont des comptes à rendre dans d'autres officines (Occidentales), pas celle du peuple.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 09.07.2020 à 13:14

Bientot sont 2 ans que Tshilombo est à la tete de pays, son bilan est catastrophique. Le fond du baril des nos finances en souffrance. Pour l'instant, nous pouvons dire que le Président assure les affaires courantes du pays, nous le disons et écrvons sur ce blog depuis. L'UDPS doit empecher au peuple de réflechir sur cette pèriode, l'udps a besoin de la rue. L'udps n'a aucun succès ou résultat à présenter ou à défendre. Le bonc bouc émissaire est toujours là, FCC,Kabila, mais tout à une limite. Au Congo, le peuple fait grand des nains politiciens,en retour ses nains politiciens rendent petit le peuple.

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BKM | HZMRSW1 - posté le 09.07.2020 à 11:04

la manifestation est fondée, tout le monde s'y oppose comment justifié le fait qu'un monsieur à soutenu le président Félix comme s'il y a une redevance envers lui. il est claire qu'il a le devoir de justifier les résultats qu'ils publient franchement.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 09.07.2020 à 10:49

ce l'UDPS qui discréditent TSHILOMBO a vouloir jouer toujours le double jeu ,tout les problèmes ra contrer par FELIX et la perte du temps dans les reformes est due principalement a la mesquinerie des dirigeants de l'UDPS ; KABUND et KABUYA, si l'UDPS avait assumer publiquement sans tergiverser son alliance avec le FCC, le pays aller connaitre moins des soubresauts politique on est peut etre en meme temps au pouvoir et dans l'opposition ,j'ai l'impression l'UDPS se préoccupent plus des déclarations de Lamuka que de diriger le pays avec sa coalition

Non 5
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NzN | HIKGQEJ - posté le 09.07.2020 à 10:33

le problème, n'est pas UDPS, car après demain , c'est Lamuka qui manifeste, le CLC et les mouvements citoyens aussi appellent à manifester. Votre haine du peuple congolais vous perdra. A l'inauguration de l'hôpital de Olive Lembe, il y avait plus de 200 personnes sans mesures barrières contre le covid-19; la police était où?

Non 29
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 09.07.2020 à 10:26

Les UDEPESTES sont floués par leur guide. Le type est en collusion avec kanambe pour nommer Malonda. Pour calmer sa base, il leur montre qu'il est contre Malonda et les encourage à marcher. Entre temps il demande à la police d'etouffer comme dans l'oeuf toute velléité aux manifestations. Ainsi sera nommé Malonda au grand dam des udepestes. Je les plains parce qu'ils se font manipuler par Trichekedi qui n'a a coeur que ses interets egoistes. Kanambe lui a promis que Malonda est l'homme qu'il faut pour qu'il rempile un second mandat. Pitié chers talibans. Trichekedi est ailleurs pas avec vous. C'est un FCCien kanambiste PPRDien de premier plan.

Non 15
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 09.07.2020 à 09:52

UDPS bo messana pe! Bokomessana c'est aussi valable pour vous.

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 09.07.2020 à 08:46

Le Cardinal AMBONGO veut imposer aux autres confessions religieuses son candidat qui est son neuveux (EALE BETOKO) ;oubliant qu'il l'avait eliminé pendant les eliminatoires.il ya conflict d'interet mais comme les RDCongolais sont peroquet ils vont juste repeater les phrase du cardinal et autorité morale de LAMUKA.

Non 9
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 09.07.2020 à 08:22

UDPS si quelqu'un ne respecte pas son pere, pourra -t-il demander aux autres de le respecter!? et si quelqu'un ne se respecte pas ,doit on le respecter? voyant ce qui se passe en RDC ,Fatshi ne merite aucun respect des congolais.

Non 34
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 09.07.2020 à 08:12

Le Cardinal AMBONGO veut imposer aux autres confessions religieuses son candidat qui est son neuveux (EALE BETOKO).

Non 11
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 09.07.2020 à 07:01

Ces ajitations de l'Udps veulent tout simplement dire: il y avait tricherie lors des dernière élections, deux ils ne contrôlent pas le pouvoir actuel, 3 il ne sont pas sûr de gagner les prochaines élections. FCC et CASH cest tous des voleurs. Une manistation des voleurs et vous appeller la population.

Non 6
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bokolela | FZNBCEB - posté le 09.07.2020 à 06:51

hé c'est du théâtre à l'udps

Non 6
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BABALAO | OR9LPZO - posté le 09.07.2020 à 06:21

L"idiotie des kasaiens ivrent du pouvoir les pousse d'aller diriger dans rue.

Non 11
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Désignation du successeur de Corneille Nangaa: « Les églises décident souverainement de celui...

Politique ..,

Ancien président de la Ceni, le pasteur Daniel Ngoyi Mulunda arrêté à Lubumbashi

Société ..,

Ceni : le processus électoral sacrifié en 2020 à cause de la guéguerre FCC-CACH

Politique ..,

La nouvelle société civile appelle à la réforme de la CENI avant la désignation de ses...

Société ..,