mediacongo.net - Actualités - Ronsard Malonda à la CENI: Félix Tshisekedi tente de bloquer l'expression démocratique 


Retour Politique

Ronsard Malonda à la CENI: Félix Tshisekedi tente de bloquer l'expression démocratique

Ronsard Malonda à la CENI: Félix Tshisekedi tente de bloquer l'expression démocratique 2020-07-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/6-12/malonda_ronsard_ceni_20_000.png -

L’enterinement de Ronsard Malonda par l’assemblée nationale comme futur président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) était parmi les 4 points abordés par le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi lors de la 38e réunion du conseil des ministres tenue par visioconférence vendredi 03 juillet 2020 à la Cité de l’Union Africaine.

D’après le compte rendu de la réunion fait par le porte-parole du gouvernement David Jolino Makelele, le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi a été informé que la procédure devant conduire à la désignation des candidats au sein de la commission électorale nationale indépendante fait actuellement l’objet de fortes contestations. Elles concernent les différents acteurs intervenants sur fond des rapports contradictoires faits par tel ou tel camps, sans préjudice des diverses irrégularités ayant entaché le processus devant conduire à la présentation du candidat de la plateforme confessions religieuses.

C’est pourquoi, ajoute la bouche autorisée du gouvernement, le Président de la République recommande aux différents acteurs intervenants de prendre en considération les revendications des uns et des autres et d’applanir les vues avant tout avancement dans ce processus. Aussi, il tient, à ce qu’il soit entendu qu’il veillera personnellement à ce que la procédure de cette désignation et le processus électoral soient crédibles de bout en bout.

Cette position de Félix Antoine Tshisekedi suscite déjà des réactions dans l’opinion nationale. L’on se demande pourquoi cette intrusion politique dans ce processus démocratique propre à la société civile plus précisément aux confessions religieuses ? D’après plusieurs analystes, c’est une énième illustration de

La dictature que veut imposer Félix Antoine Tshisekedi. »La démocratie n’a pas toujours pour objectif de créer un consensus mais plutôt déterminer le choix du plus grand nombre, sans cela, ce serait une vrai fausse démocratie »ont-ils fait observer.

La CENCO et l’ECC qui s’opposent à Ronsard Malonda ne devraient-ils pas s’incliner devant le choix de six autres confessions religieuses qui ont choisi Ronsard Malonda? Pourquoi avoir déclencher le processus de désignation en participant aux réunions et présentant 2 candidats (Ebotoko et Eale) sans commencer par les réformes ? Si Eale ou Ebotoko était désigné, que serait devenue l’exigence des réformes préalable de la CENI ?

Face à ces multiples interrogations, le politologue Alain Lumeya, estime que la CENCO et l’ECC doivent s’assumer d’autant que l’hypothèse selon laquelle Ronsard Malonda serait le candidat du front commun pour le Congo ne tient pas. Rappelant que Corneille Nangaa avait subi le même traitement après sa désignation. Avait-il proclamé le candidat du front commun pour le Congo Emmanuel Ramazani Shadary ? Non, a-t-il répond. À l’en croire, c’est connu, la CENI opère au sein d’une plénière composée de 13 membres représentants toutes les sensibilités de l’environnement politique congolais.

Face à ce tableau, conclut-il, Fatshi doit respecter le choix de six autres confessions religieuses qui se sont exprimées en faveur de Ronsard Malonda déjà entériné par l’assemblée nationale au lieu de chercher à créer une fois de plus des frustrations entre Institutions de la République Démocratique du Congo.


Congo Politis / MCP, via mediacongo.net
8913 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Yukor | AXQNA21 - posté le 10.07.2020 à 09:48

Est-ce que l’UDPS s’est-elle muée en organisation de la société civile membre de la plateforme « confessions religieuses » ? Ceci ressemble à une velléité dictatoriale qui a toujours caractérisé ce parti depuis que d’autres leaders (David Mbuakiem, Augustin Kibassa Maliba, prof. Lihau, Mr Ileo, etc...) avaient quitté ce bateau chavirant. De toutes les façons Ronsard Malonda va travailler et rien ne va y changer

Non 11
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yukor | AXQNA21 - posté le 10.07.2020 à 09:47

FATSHI joue à la souris et au chat en même temps comme il en a l’habitude de faire au sein du parti de son papa. Ceci dénote de la déficience politique dans le chef d’un Président de la République. Il croit que la démocratie dépend des caprices de son parti. Si le pasteur Ronsard Malonda a été désigné à la tête de la CENI selon une procédure adoptée les confessions religieuses membres de la plateforme de la société civile habilitées ; en quoi est-ce que cela concerne le Président de la République ? Est-ce que l’UDPS s’est-elle muée en organisation de la société civile membre de la plateforme « confessions religieuses » ? Ceci ressemble à une velléité...

Non 10
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kiangebeni-Dilungani (Benjamin) | VEL41BN - posté le 10.07.2020 à 08:22

Le Peuple Congolais n'est pas dupe.Le même Peuple qui a combattu la Dictature du Maréchal Mobutu continuera à combattre Mr.J.Kabila & la Kabilië jusqu' à les envoyer au CPI.Après on va reformer la CENI pour l' organisation des Elections crédibles comme en 1960.

Non 9
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LITOYI | X65XKXK - posté le 10.07.2020 à 02:28

Ce garçon cherche la mort rien d'autre ,les gens ne veulent pas de toi mais toi tu insistes c'est comme si ce pays est votre butin de guerre. où serait sa famille pour le conseiller?

Non 5
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congonabiso | JJCSJ6Z - posté le 10.07.2020 à 01:13

MALONDA, peux-tu démissionner et réfuser ce poste ? On verra s'ils ne vont plus se battre pour se positionner et caser les leurs ? Je te connais compétent dans ton domaine. Tu peux postuler à un poste international pour gérer les élections dans d'autres pays africains et laisser ces vautours s'entremanger. C'est dangereux pour toi. Souviens-toi comment était fini Malumalu !

Non 4
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DROITURE | WAQR2DP - posté le 10.07.2020 à 00:09

Ce choix des confessions religieuses doit être honnête, sincère et dépourvu de toutes sortes d’hypocrisie car les mêmes confessions religieuses qui l’ont élu hier soit disant, le nient toutes aujourd’hui. Et pour être sûr, qu’on reprenne la procédure à partir de l’élection avec les vrais représentants des confessions religieuses et on saura la vérité.

Non 4
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 09.07.2020 à 23:57

L'afdl ne veut pas quitté la scène politique après 18 ans de débâcle et megestion de l'homme venu d'ailleurs.

Non 10
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 09.07.2020 à 23:55

Le rapport entre l'ECC et l'Église Catholique, c'est comme un rapport entre grand frère et petit frère, depuis les temps coloniaux à nos jours, dans la formation de l,intelligentsia congolaise. Cependant l'ECC est indépendante, l'Église Catholique à travers la CENCO est un instrument entre les mains de l'Occident via Vatican,bien sur en passant par l'épiscopat belge. Edem Konjo le médiateur, paix à son âme, disait être déçu par Monsegwo ,donc CENCO de volte-face dans les réunions ou décisions,en voulant rester l'unique intermédiaire au centre. Étant,un des inspirateurs de Lamuka, pense tjrs à avoir le dernier mot à dicter à cet ensemble. Malheureusement pour eux Cda...

Non 7
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 09.07.2020 à 23:28

ZEMIRA : dites nous en vrais démocrate d'après les accords politique en RDC qui doit élire le president de la CENI ? parce que la désignation de Malonda ne tombe pas du ciel ou une improvisation il y a des textes et des accords politique passés sur le processus de désignation comme l'élection de Nanga president de la CENI ,il y a des procédures connues, c'est quoi ? c'est toujours trop facile d'insulter hypocritement après l'échec

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 67ESQST - posté le 09.07.2020 à 23:05

Derrière son "baby face" se cache un tricheur né. De quoi mettre tout le monde vent debout contre lui. Léger et sans sagesse, il ne perçoit pas encore l'ampleur de la révulsion et de la clameur que suscite son entérinement par l'assemblée nationale. Dans tous les cas, les tricheurs n'ont jamais eu peur ni froid aux yeux. Kabila, Félix, Kamehere, Kimbuta, Mabunda, Boshab, Naanga… sont là, non inquiétés.

Non 11
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 09.07.2020 à 22:44

LE SAGE c'est ça votre problème avec TSHILOMBO des menteurs, la désignation de Malonda n'as rien avoir avec le FCC mais vous faites croire tous des menteurs que ce le choix du FCC et non des confessions religieuses, le candidat de la CENCO si il avait gagné, il n'y aurait pas tout ces désordres ,le problème est que l'UDPS immature ne comprends rien pour criés avec les loups, si vous etes démocrates admettez que le candidat de la CENCO a été battu

Non 16
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 09.07.2020 à 22:10

Article redige par nehemie mwilanya du FCC.

Non 22
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Réformes électorales : Christophe Lutundula accuse le bureau de l’Ass. Nat. de bloquer sa...

Politique ..,

Christophe Lutundula : " le FCC ouvre tôt la course au pouvoir "

Politique ..,

Paul Nsapu confirme sa candidature à la présidence de la Ceni

Société ..,

Les mouvements citoyens du Sud-Kivu exigent la tenue des élections locales avant celles de 2023

Provinces ..,