mediacongo.net - Actualités - Il faut surseoir à la désignation du prochain bureau de la CENI (Lutundula)



Retour Politique

Il faut surseoir à la désignation du prochain bureau de la CENI (Lutundula)

Il faut surseoir à la désignation du prochain bureau de la CENI (Lutundula) 2020-07-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/20-27/Bureau-de-la-CENI.jpg -

Christophe Lutundula, auteur d'une proposition de loi sur la réforme de la loi électorale depuis septembre de l'année dernière soutient qu'"il est normal de surseoir au processus de désignation d'un nouveau bureau".

Sur TOP CONGO FM, l'élu de Sankuru rappelle que c'est  pour cela "j'ai fait tout pour déposer la proposition de loi Lutundula. N'eut-été le fait que la présidente de l'Assemblée nationale et son bureau ont bloqué cette proposition de loi qui a franchi toutes les étapes préliminaires, on aurait terminé, tout serait en ordre et on désignerait les nouveaux animateurs de la CENI".

Il estime que "ce n'est pas logique de désigner les nouveaux membres de la CENI et réformer après".

Piège du front commun pour le Congo

"La tentation est forte de croire en un glissement du Bureau sortant, bien que l'on tente de dire qu'il n'y a pas de signataires attitré à la CENI".

Pour Christophe Lutundula, "c'est le piège de la présidente de l'Assemblée nationale et du FCC. Cela a toujours été comme ça. Une proposition de loi déposée depuis septembre, on ne l'examine pas, on le mets dans les tiroirs et après on dit qu'il n'y a plus de temps".

Le député national propose que "même après les vacances parlementaires, en septembre, en deux semaines, on peut élaborer la loi afin que celle-ci soit promulguée par le Chef de l'État".

Bref, "la priorité maintenant dans l'ensemble du système électoral, c'est la réforme de la CENI pour que les nouveaux locataires de cet organe soient désignés sur de nouvelles bases et trouvent la maison de la CENI très propre".

Dieumerci Lusakumunu
Top Congo FM / MCP, via mediacongo.net
1568 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 22.07.2020 à 14:56

LA structure actuelle de la CENI n'a engendré que des réclamations, donc de l'échec ! Il faut redéfinir son fonctionnement d'abord (voir propositions Lutundula de septembre 2019)et ensuite, élire les acteurs qui animeront en fonction de la restructuration.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 21.07.2020 à 14:20

ON DOIT SUPPRIMER CETTE CENI et tout confier à HAILEMARIAM DESALEGN , l’ancien Premier ministre éthiopien, Invité d’honneur de Moussa Faki Mahamat, le président de la commission de l’UA, au sommet de Nouakchott, en juillet 2018, il s’est beaucoup investi au sein de l 'UA. Il a ainsi dirigé deux missions d’observation, l’une au Zimbabwe pour la présidentielle de juillet 2018, l’autre au Nigeria pour le scrutin de février 2019. Donnez à HAILEMARIAM DESALEGN ,de A à Z TOUTE 'organisation des élections sans impliquer LES TENDANCES politiques de RDC:VOUS AUREZ DES ELCTIONS SAINES CREDIBLES ET SANS CONTESTATIONS

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 21.07.2020 à 12:08

Mais au nom de quoi va-t-on tout de go annihiler un processus conduit conformément à la loi en vigueur par ceux-là même qui le contestent après coup, au profit de manœuvres sans aucun fondement légal, sinon que ceux qui parlent au nom de Dieu ne sont pas d'accord? Encore qu'il s'agit de deux sur huit d'entre eux.

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 21.07.2020 à 12:05

mediacongo repubie aussi l'article"Méditation citoyenne de Frank Fikirini Mwene -Mbayu du désormais cas Malonda en Rdc : Vérités, contre-vérités et faux-fuyants" car cet article est tres riche est plus constructif que celui ci de LUTUNDULA que tu viens de republier

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa