Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Culture

Les séries télévisées : le triomphe du mal

2015-02-05
05.02.2015 , Lubumbashi
Culture
2015-02-05

C’est devenu courant. Sur les chaines télévisées de la RDC. Particulièrement les chaines de télé distributeurs. Bien prisées par les femmes et les jeunes filles. Les séries télévisées. Où les annonceurs préfèrent placer leurs messages et publicités. Elles sont d’origine américaine, nigériane, latino-américaine, philippine, turque chinoise, indienne, etc. elles ont toutes en commun : « le triomphe du mal ».

L’histoire d’amour, l’amour de l’argent, la course à l’enrichissement, la possession d’un patrimoine légué par les parents, la vengeance…le tout couronné par une méchanceté et/ou une haine viscérale.

Les atrocités et les obscénités couvrent toutes ces séries, en dehors des indiens qui s’efforcent un peu dans le respect des mœurs. Ces derniers couvrent les atrocités et les obscénités. Le contraire des Occidentaux qui se livrent à la pornographie presque. Tout est permis : la méchanceté, la porno, les assassinats, les pires trahisons, les incestes, les séquestrations, les corruptions des autorités, la contrebande, l’association des malfaiteurs, bref, la promotion ou le triomphe du mal.

Le mal règne durant toute la période de la série qui peut prendre tout au moins un trimestre. C’est vers la fin de la série que les artisans du mal répondent en quelques minutes de leurs actes après avoir tué, réduit en  cendres la vie de ceux qui se sont efforcés de faire du bien. Long story, Daniella, Longue attente, rédemption, Noor, India, Barbara, Marina, Shree, mainteri, Vaidei, les Rivales, El diablo, Sauvé par amour, Antara, Mon amour mon péché, Belle mère, Amour impossible, Le Triomphe de l’amour, Marimar, Irrationnel, …sont ces séries télévisées diffusées par les chaînes privées dans la capitale qui font la promotion du mal : les atrocités, la haine la jalousie, la rancune, la vengeance, la trahison, le meurtre et tous les maux qui ne sont réduits qu’à la fin de la série. Toutes ces séries ne font que la promotion des cultures étrangères. La culture congolaise est mise ainsi en berne.
La culture de la violence est tolérée par les autorités congolaises, particulièrement celles qui ont en charge les médias, la Culture et les arts dans leurs attributions.

Manque de la promotion de la culture nationale

Le comble dans toutes ces séries qui font la promotion du mal est que les autorités congolaises semblent endormies. Elles laissent tout faire. Au point de remettre la culture congolaise en somnolence. La plupart des ministres qui se sont succédé à la tête de ces Ministères se préoccupent d’autres choses que de la promotion de la culture congolaise. On ne s’occupe des artistes qu’après leur mort. Les obsèques sont promptueuses. Chaque autorité veut être là. Chaque ministre ou mandataire veut qu’on le filme. Qu’il soit interviewé. Durant toute la vie des artistes, ils passent inaperçus. Acclamés seulement lors de leurs prestations sans s’occuper de la manière dont ils vivent.

Droit d’auteur

Plus graves, toutes ces séries sont diffusées sur les chaines de télévision sans se préoccuper du droit de leurs auteurs. Plus graves, elles sont vendues par les contre facteurs qui sont des marchands ambulants.

C’est pourquoi, il faut que nos autorités se lèvent pour corriger cet état en se fondant d’abord sur la promotion de la culture congolaise qui ne tolère pas la violence et les incestes. Bien qu’on soit dans un monde ouvert à l’extérieur.

Puisqu’aujourd’hui, il faut relever que la violence a gagné la jeunesse au point que l’on compte une montée fulgurante du banditisme urbain, une multiplication des disputes entre frères qui aboutissent aux procès pour l’héritage du patrimoine laissé par les parents. Est-ce que cela n’est pas le résultat du suivi ou de la diffusion de ces séries en RDC ?


C’est vous qui le dites : 0 commentaire
8371 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Un premier auditoire au département de communication visuelle de l’Académie des beaux-arts
left
Article précédent Exposition des œuvres de l’artiste peintre J.P. Mika

Les plus commentés

Politique Publication du calendrier électoral : "Ces élections auront lieu dans les temps voulus par les législateurs" (Lambert Mende)

26.11.2022, 14 commentaires

Provinces Nord-Kivu : zone tampon ou balkanisation de fait du pays

25.11.2022, 11 commentaires

Politique Menaces de balkanisation de la RDC : Bernadette Tokwaulu tire la sonnette d'alarme et interpelle Félix Tshisekedi

25.11.2022, 9 commentaires

Afrique Résolutions du mini-sommet de Luanda : « Avec la partie rwandaise, le respect de la parole donnée n’a jamais été au rendez-vous » (Christophe Lutundula)

25.11.2022, 9 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance