mediacongo.net - Actualités - FCC-CACH : la NDSC et TLPi invitent Félix Tshisekedi à identifier une nouvelle majorité parlementaire



Retour Politique

FCC-CACH : la NDSC et TLPi invitent Félix Tshisekedi à identifier une nouvelle majorité parlementaire

FCC-CACH : la NDSC et TLPi invitent Félix Tshisekedi à identifier une nouvelle majorité parlementaire 2020-10-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/19-25/tshisekedi_felix_pres_20_05.jpg -

La Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI) et l’organisation internationale  Tournons  la Page(TLPi) invitent le président de la République, Félix Tshisekedi à procéder à l’identification d’une nouvelle majorité parlementaire à travers un informateur. Il doit s’affranchir, selon les deux organisations, de l’accord FCC-CACH qui, ne favorise pas, l’avancement, ni le développement de la RDC. 

A travers un communiqué rendu public le vendredi 23 octobre 2020,  Jean-Chrysostome Kijana, président national de la NDSCI et coordonnateur pays de l’organisation internationale Tournons La Page(TLPi) a fait savoir qu’au vu de tout ce qui se passe au pays, ces deux familles politiques, ne sont pas et ne seront plus en mesure de travailler ensemble. 

Il estime que le président de la République devrait s’affranchir de l’accord FCC-CACH dont les congolais ne connaissent pas les tenants et aboutissants et se soumettre à la constitution qui est l’unique pacte républicain qui lie tous les congolais.  Pour lui, il est temps de procéder à l’identification d’une nouvelle majorité parlementaire. 

« La NDSCI, au nom de toute cette majorité silencieuse, estime qu’il est grand temps pour le président de la République de procéder à l’identification d’une nouvelle majorité à travers les services d’un informateur de grande carrure », a expliqué Jean-Chrysostome Kijana. 

A défaut de quoi, la NDCI et toutes ses organisations membres invitent Tshisekedi à procéder à la dissolution pure et simple de l’Assemblée nationale et réunir toutes les forces vives, sociales et  politiques  en vue d’un nouveau cadre politique devant aboutir à l’organisation dans un délai de 18 à 24 mois des nouvelles élections générales.

Irenge Bagenda Ibag
Ouragan Fm / MCP, via mediacongo.net
1082 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 24.10.2020 à 15:43

PouRquoi SEUL les CHOMEURS OPPORTUNISTES ,Girouettes s' EXPRIMENT?? QUE pensent les ministres en fonction: KANKONDE,ETENI,TUMBA NZEZA, MUKUT, Baudoin MAYO ,JOLINO ,BILLY KAMBALE: on vous démissione OUI OU NON ? Et que pensent les PARLEMENTAIRES : JM KABUNDJI, ELEIZER TAMBWE,Léon Mukay,jc VUEMBA,Cristel VOANGA,SESSANGA, Patricia Nseya Mulela ;les infiltrés Denis KAMBAY et, Christophe Lutundula ? On vous dissous ? oUI ou NON? PARLEZ DONNEZ VOTRE OPINION BANDE DE VOLEURS VENTRIOTES SANS IDEAL

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 24.10.2020 à 15:00

TSHSEKEDI ne pas digne, il vas consulter qui ? le peuple a trancher par des élections ,il y a un president élu et une majorité a moin de remettre son propre élection en cause ,si lui est légitime ,le parlement aussi est légitime, si il veut consulter alors il consulte le peuple par des nouvelles élections générales pour clarifier la situation,il ne peut pas essayer de garder son poste est crées des artifices pour gouvernés comme dans une dictature ,il respecte la constitution point barre si non des nouvelles élections pour tout le monde y compris pour lui

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KONGO | HXVMSGU - posté le 24.10.2020 à 14:45

Que dit la constitution ??? le reste n'est que fourberie.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RAISON | SHQT266 - posté le 24.10.2020 à 14:26

Il faut être dupe pour ne pas comprendre que désormais il n'y a plus d'accord. Félix cherche à partir des consultations politiques comment se débarrasser totalement du FCC. Quand aux USA sont-ils vraiment entrain de se renger du côté du peuple ou ils ont un agenda caché lorsqu'on les voit soutenir l'implementation de la commune de minembwe à travers la présence de leur ambassadeur Hummer à côté de Félix?Est-ce que la question de Minembwe est devenue mineur par rapport à la consultation politique?

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Effritement du FCC : Thierry Monsenepwo vente l’action de Tshisekedi “C’est un grand...

Politique ..,

Échec du FCC: Émile Bongeli tacle Néhémie Mwilanya et sa bande des juristes "arrogant et...

Politique ..,

Adhésion à l’Union sacrée : Après échange avec Tshisekedi, la CCU de Mende donnera sa...

Politique ..,

Pr Mbata au FCC : « Le problème de violation de la constitution se traite à la Cour...

Politique ..,