mediacongo.net - Actualités - Consultations politiques : quid du critérium ?



Retour Politique

Consultations politiques : quid du critérium ?

Consultations politiques : quid du critérium ? 2020-10-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/26-31/tshisekedi_felix_conseil_ministre_20_03.jpg -

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République

D’ores et déjà, d’aucuns estiment que ce «référendum» gagnerait en efficacité, si les critères de participation étaient clairement définis en amont.

En République démocratique du Congo, l’heure est aux préparatifs des consultations des forces politiques et sociales représentatives, annoncées depuis sept jours par le Président Félix Tshisekedi, dans son message à la Nation, le vendredi 23 octobre. Prévus pour cette semaine, ces contacts n’ont toujours pas encore commencé. A la Présidence de la république, ce «retard» est attribué aux imprévus de l’agenda du Chef de l’Etat qui a séjourné pendant deux jours à Brazzaville, sur invitation de son homologue Denis Sassou Nguesso, où il a participé aux festivités 80ème anniversaire du Manifeste de Brazzaville, appel de De Gaulle à la résistance contre l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

S’exprimant hier sur Top Congo FM, le directeur de la presse présidentielle, Abraham Lwakabwanga, a déclaré que ces consultations pourraient effectivement démarrer d’ici à la fin de cette semaine. A la question de savoir qui sont invités ou attendus à ces contacts, ce membre de cabinet de Félix Tshisekedi s’est montré prudent, déclarant que l’initiative étant du Chef de l’Etat, seul ce dernier connait par cœur ses invités. Toutefois, dans l’opinion, la cible privilégiée du Président congolais ne fait plus l’ombre d’aucun doute, tant le principal enjeu de ces consultations a d’avance été dévoilé. A savoir, la formation d’une nouvelle majorité à l’Assemblée nationale.

QUID DES CRITERES D’ELIGIBILITE?

Des consultations en vue d’un reversement de la majorité parlementaire, Félix Tshisekedi y tient à tout prix. Cependant, il se pose une vraie question en rapport avec les critères de participation. Qui sont donc éligibles à ces rencontres ? Dès lors que le Chef de l’Etat lui-même, a parlé des contacts et des consultations des forces politiques et sociales représentatives, le concept ne donne plus lieu à aucune équivoque. Il entend prendre langue avec les différents regroupements sociopolitiques du pays.

Cependant, d’aucuns pensent que l’initiative de Fatshi pose un vrai problème qui, une fois non résolu en amont, ferait capoter ces consultations. A savoir les critères d’éligibilité. Fort de la très longue et riche jurisprudence de notre pays, lorsque qu’on parle des consultations politiques, c’est tout le monde qui s’y prépare. Pour le cas de figure, tout le monde va se bousculer au portillon du Palais de la Nation ou de la Cité de l’Union africaine, pour prétendre participer aux négociations prévues au courant de cette semaine. Y compris la très plurielle Société civile.

Ici, la crainte est que le concept «Forces vives» est un fourre tout. Le pays compte plusieurs société civiles, plusieurs associations et regroupements se réclamant apolitiques. Donc, de la Société civile, non seulement à Kinshasa, mais aussi à travers l’ensemble du pays. Partant de cette réalité bien de chez nous, il y a risque de voir ces consultations se dérouler dans un grand format, avec comme conséquence de s’étendre sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Sauf si le Président Félix Tshisekedi qui a initié ces contacts, a déjà ses conclusions et que ces séries de rencontre ne sont qu’une simple formalité pour légitimer sa démarche. Ce qui à priori semble ne pas être le cas, dans la mesure où le but des consultations reste de former une nouvelle majorité et permettre au Président de contourner le FCC.

LA JAUGE PARLEMENTAIRE

Dans les pays où le jeu démocratique se joue normalement, l’expérience renseigne que dans pareille circonstance, la seule jauge reste la représentativité à l’Assemblée nationale. Autrement dit, le poids de chaque regroupement politique en termes du nombre de sièges à La Chambre basse. Partant, nombre d’analystes estiment que cette donnée devrait servir de critère clair qui devrait concourir à la sélection des participants à ces consultations.

Et dans le cas d’espèce, on ne peut pas parler de la représentativité parlementaire, sans parler du FCC qui, à lui seul, compte 341 députés nationaux, sur l’ensemble des 500 membres qui composent la Représentation nationale. Il se fait, hélas, que cette plateforme dirigée par le président honoraire Joseph Kabila, ne prendra pas à ces consultations. C’est sans surprise, dans la mesure où, aux yeux de Félix Tshisekedi, c’est cette majorité actuelle du FCC qui constitue le problème qu’il entend résoudre, par ces consultations.

Cependant, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), parti phare de la plateforme FCC, avec 116 députés nationaux et 156 députés provinciaux, promet d’opposer à Félix Tshisekedi, l’article 64 de la Constitution. C’est ce qu’a déclaré Ferdinand Kambere, Secrétaire permanent adjoint de ce parti politique du 31 mars 2002, au cours d’une émission sur une télévision privée à Kinshasa.

L’article sus-évoqué stipule : «Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution. Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction imprescriptible contre la nation et l’État. Elle est punie conformément à la loi.»

«DIRE CLAIREMENT CE QUI N’A PAS MARCHE AVEC LE FCC»

Dans un entretien hier mercredi 28 octobre au média en ligne ACTU7.CD, Seth Kikuni a laissé entendre que la réussite des consultations politiciennes dépend d’un certain nombre de préalables que Félix Tshisekedi doit observer.

Selon cet ancien candidat à la présidentielle de 2018, Félix Tshisekedi doit clairement dire à ses interlocuteurs, non seulement ce qu’il a appris et compris de cette coalition, mais aussi et surtout, ce qui n’a pas marché avec le FCC et qu’il veut corriger en appelant les autres.

«(…) La coalition FCC-CACH a été un choix du Président Félix Tshisekedi qui doit s’assumer. En initiant les Consultations pour refonder l’action gouvernementale, il est dans l’obligation de dire clairement à ceux qu’il entend recevoir ce qui n’a pas marcher avec le FCC». Et d’ajouter : «C’est maintenant que je croirai à la sincérité du Président. Je vais croire qu’il a un problème et c’est quoi ce problème. Dans le cas contraire, on gardera de lui l’impression de celui qui veut nous embarquer dans un bateau pour légitimer son bilan qui jusque-là est négatif».

Cependant, le plus jeune candidat à la présidentielle du 30 décembre 2018 dissuade Félix Tshisekedi, quant à l’espoir de débaucher dans le FCC pour espérer avoir la majorité. Car, explique-t-il, «c’est avec le FCC que Fatshi a géré le pays pendant les deux premières années de son quinquennat en cours. Et, lorsqu’il veut le quitter, ça signifie qu’il y a eu échec de la coalition».

« Je n’encourage pas le débauchage. Si aujourd’hui, le Président Félix Tshisekedi réussit à débaucher dans le camp de Joseph Kabila, ça signifie que ceux qui quitteront le FCC pour le CACH auront à trahir leur autorité morale. Et celui qui a trahi aujourd’hui, finira par trahir demain. Surtout que lorsque vous le subornez à coup d’espèces sonnantes et trébuchantes», renchérit-il.

La pratique sociale étant le seul critère de la vérité, Seth Kikuni ne pense pas que la formation d’une nouvelle majorité au Parlement, soit la meilleure solution pour Félix Tshisekedi pour prétendre rectifier le tir. «Son mandat n’a que deux ans devant lui. Pour espérer renverser la tendance, qu’il consacre le reste de son quinquennat à l’économie qui sous-tend toute action gouvernementale. Mais avec son budget qu’il a arrêté en conseil des ministres, je reste encore dubitatif», conclut Seth Kikuni, cité par le même média en ligne.

Grevisse Kabrel
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
5207 suivent la conversation
26 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 29.10.2020 à 14:43

Consultations? Avec quel argent?? Kabund avait dénoncé le 7 Millions pour organiser un congres. Puis Kabunda dénonce combien pour les Consultations? Son silence m'étonne??????????????????? C'est pour dire que le politicien Congolais est très mal propre.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RAISON | SHQT266 - posté le 29.10.2020 à 11:55

Un budget réduit à la baisse, Les besoins prévus mais non satisfaits sont nombreux(Les enseignants de l'EPSP en grève ou chômage déguisé, les salaires toujours payés en retard et ayant perdu de valeur, etc.) et ensuite FATSHI veut ajouter des nouveaux besoins avec ses consultations pour augmenter les dépenses. C'est vraiment grave..

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 29.10.2020 à 11:15

Dans le gouvernement actuel UDPS n'a proposé que le LUBA COMME membre du gouvernement! si KATUMBI,BEMBA,BAHATI et ... vont s'alier a Fatshi donc il vont changer de tribut et les tribut de leur deputes!? car l'ETAT DE DROIT selon les UDEPESTES C'est avoir un president luba,les ministres luba et les presidents de deux chambres luba et les juges luba, meme si les lois du pays sont violés.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zaïre1961 | 74TK8N8 - posté le 29.10.2020 à 11:05

En coalisant avec le diable Félix savait à quoi devat-il s'attendre. Ne pleurniches pas cher président. Olukaki bokonzi okosilisa ango. Ma nkaka diaka.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 29.10.2020 à 10:57

Je me demande aussi! Qui est ce politicien "normal" qui peut faire plus confiance a Felix? Meme si Kabila nous a tous roulé dans la farine par la nomination de Félix, lui aumoins sait protégé son groupe de voleur. Mais Félix...souvenez vous de Lamuka, Khamerhe avant de vous décider et puis de la culture de Felix qui n'est pas a négligé pendant votre décision. Aussi savoir que c'est Kabund et Kabuya qui seront vos superviseurs. Le désordre et la souffrance.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 29.10.2020 à 10:51

Je ne vois aucune raison que tu peux avancer pour justifier ta participation aux consultation d'un malhonnete qui a roule' tout le monde dans la farine.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 29.10.2020 à 10:16

(suite). Un Bahati qui promet au Kivutiens la libération de Kamerehe, meme voulant, quel prix il va juger à Felix. Bref, l'udps sous les Tshisekedi n'a jamais été un parti politique atractive. Suite à sa démagogie , puisqu'on ne résout pas des problèmes avec des slogans. Le peuple ignard des enjeux peut vous donner crédit, mais pas les gens qui sont au parfum des affaires. L'anti Mobutu n'avait pas payer, et l'anti Kabila ne payera. Les problèmes du pays sont autres.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 29.10.2020 à 10:14

(suite). Au delà du barvardage sont des gens qui connaissent le sérieux de kabila, dans le travail et pour ressembler les congolais. Maintenant ces gens plein d'EGO, franchement ils n'accepteront jamais les bla,bla de Tshilombo. Tshilombo comme chef maorale des ces gens là ? Les travaux des 100 jours ? un autogol pour celui qui veut gèrer la chose publique et lutter contre la corruption, pire mmettre Kamerehe en prison comme un vulgaire voleur, personne ne pardonera cela à Felix, puisque beaucoup son convaincu de l'innocence, de Kamerehe, tout au plus un imprudence de sa part. Un Bahati qui promet au Kivutiens la libération de Kamerehe, meme voulant, quel prix il va juger à Felix....

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 29.10.2020 à 10:13

Nous avons dèjà donnè notre avis negatif sur les modalités d'invitations et d'organisations des ces assises. Mais il y'a déjà un échec, pour une question de fond et de forme. En 1990 quand le Maréchal Mobutu (paix à son ame) avait proclamé le début de la démocratie, jusqu'à détruire son MPR. Eh bien il y'avait combien des transfuges pour réjoindre Tshisekedi et son udps ? Disons personne. Donc la structure de l'udps et sa démagogie politique est bien connue. Dit ceci. Tshilombo continue dans la meme démagogie. Prenons Katumbi et Bemba, Bahati, sont des gens qui avaient travaillé avec Kabila. Au delà du barvardage sont des gens qui connaissent le sérieux de kabila, dans...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 29.10.2020 à 10:07

Avec ces consultations,la RDC revient 30 en arrière comme en 1990 avec la conférence nationale souveraine de triste mémoire, qui vivra verra

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 29.10.2020 à 09:54

Anonyme | HPHMW34 - posté le 29.10.2020 à 09:43 LES députés et sénateurs FCC sont taxés de tous les maux! mais pourquoi aujourd'hui UDPS veux les avoir chez lui? la malhonneteté ne paye pas. UDPS lutte juste pour avoir le pouvoir pour le pouvoir. wapi interet ya people? Demagogie sur demagogie!

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 29.10.2020 à 09:45

Ca c'est un autre projet de 100 jours qui est devenu doneravant projet des "jours infini" avec la disparution de plus $600 Millions, maintenant ce sont les consultations, on nous dira plus de $100 Millions etaient utilise's pour ces betises qui n'aboutiront A rien. Les "betons" de sauts-de-moutons sont devenu des MUSE'S kiekiekiekiekie FATSHI BEE ??? BEETWABWEEEE BANA BETU. Chers Congolais tous les politiciens qui iront aux consultations sont des voleurs. Si Katumbi y va je quitte Ensemble pour la Republique. J'ai ma convinction, je ne suis pas un suiveur aveugle ou stupide, il ne faut pas m'amener LA OU tu veux aller pour ton ventre. Je ne vois aucune raison que tu peux avancer pour...

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 29.10.2020 à 09:43

Voici le calcul qui a fait déboulonner le FCC en nombre de députés. CACH:47, LAMUKA:112, BAHATI:41, PIUS MUABILU:13, PALU:10, AAA:26. Avez-vous compté comme moi? Nous avons deja 249 députés. Il ne nous manque que 2 députés pour avoir la majorité, qui est 251. Si vous n'avez pas encore vu Kabila pleurer, maintenant vous allez le voir.

Non 10
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 29.10.2020 à 09:21

Je n’encourage pas le débauchage. Si aujourd’hui, le Président Félix Tshisekedi réussit à débaucher dans le camp de Joseph Kabila, ça signifie que ceux qui quitteront le FCC pour le CACH auront à trahir leur autorité morale. Et celui qui a trahi aujourd’hui, finira par trahir demain. Surtout que lorsque vous le subornez à coup d’espèces sonnantes et trébuchantes», renchérit-SETH KIKUNI.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 29.10.2020 à 08:52

Et ceux qui sont content de consultations, sachez que l'argent d'organisation viendra des caisses de l'Etat, peut être encore du reste de la reserve du pays...tiii...jusqu'à une balance négative. Les consultations pourraient produire une multiplication de voleurs au sommet de l'Etat et tout le monde va vite se servir (genre Khamerhe) par peur que Felix change encore les accords. Je vois la souffrance du peuple entrain de venir en vitesse, vous allez bien pleurer suite à Felix et l'UDPS. Le monde est en crise soyez informé. Ce quoi se pays de haineux don't les Udepsiens et opposants n'ont pas la notion des risques, juste l'intérêt personnel, le pouvoir.

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 29.10.2020 à 08:44

AMATEURISME, ICOMPETENCE, LEGERETE et l 'honorable Charles Nawej avait raison: INCONSCIENCE: tu arrêtes le Conseil des Ministres, tu annonces des prétendues consultations "salvatrices" pour le pays et tu vas faire le fanfaron "m astu vu"ds un truc ou d'autres ont envoyé leurs portes malettes et TU VIENS PARLER D' AGENDA imprévu: les diplômes sont importants ds la vie

Non 5
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 29.10.2020 à 08:42

Prévus pour cette semaine, ces contacts n’ont toujours pas encore commencé. A la Présidence de la république, ce «retard» est attribué aux FCC!? parceque d'apres la presidence tous retards,blocage ou Anomalie, c'est le FCC et JKK.

Non 4
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 29.10.2020 à 08:38

Un problème de majorité au parlement mais ce la société civile et les églises qui sont pressés d'y aller sans doute pour des enveloppes des frais de participation dit en RDC frais de mission pauvre Tshilombo il a ouvert la boîte du Pandore il ne pas sortie de l'auberge quel homme politique intelligent pouvez chercher une crise politique dans son pays vue la situation du monde par rapport au covid ?

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwana Congo | TP15TUK - posté le 29.10.2020 à 08:34

Une très bonne analyse Mr Kikuni

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GERTRUDE TSHEZA | PCK5MGU - posté le 29.10.2020 à 08:32

"L'engagement politique ne doit pas être au-dessus de l'intérêt de la Nation". C'est la clé de son discours. Il se moque du peuple congolais. Je demande aux représentants des partis politiques de le laisser régler ses comptes avec le FCC.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 29.10.2020 à 08:31

SABOTEURS DE FCC,pesa code : arreter de BLOQUER LE GUIDE éclairé : donnez lui le code pour les 95 MILLIARDS de TSHILOMBO que vous bloquez et aussi pour les 10Milliards que vs avez bloqué en OUGANDA

Non 5
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 29.10.2020 à 08:29

Trop marrant les commémorations qui ne concernent à rien la RDC passe avant Les consultations que tout le pays attendent il ne pouvait pas se faire représenter ?lui a été accueillis a Brazzaville par un ministre signe que sa présence ne compter pas vraiment

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 29.10.2020 à 08:24

Nous attendons voir vu le budget de la RDC combien ils vont corrompre plus de 200 députés FCC il ne pas exclus que le FCC envoient des taupes pour récupérer l'argent et faire tomber Félix pour corruption active

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GERTRUDE TSHEZA | PCK5MGU - posté le 29.10.2020 à 08:23

Ces consultations sont d'avance vouées à l'échec puisqu'elles sont engagées sur une base malhonnête. Félix doit d'abord dire au peuple congolais le contenu du deal signé avec le FCC. Il veut se servir de la fameuse "union sacrée" pour se détacher de cet engagement politique dont il prétend ne pas être au-dessus de l'intérêt de la Nation. Il a triché en le signant. Qu'il le respecte et respecte aussi le peuple congolais. C'est un traitre de nature et n'attendons rien de sa part. La seule solution est de dévoiler le contenu du deal et de démissionner. Il n'est pas sincère.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 29.10.2020 à 08:17

" ce «retard» est attribué aux imprévus de l’agenda du Chef de l’Etat qui a séjourné pendant deux jours à Brazzaville..." Un president qui n'a pas d'agenda kiekiekiekiekiekie cette invitation de SASOOU est venue A la veille ???? L'histoire de MINEMBWE il nous dit qu'il n'etait pas au courant parcequ'il etait en Europe. Vous voyez quel genre de monsieur qui "dirige" ce Congo.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Diakanda | VPVMCDX - posté le 29.10.2020 à 07:51

Les consultations tardent à commencer a la predidence mais le fcc a deja une longueur d'avance afin de rester fidele a leur chef

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

« Les consultations étaient un construit Politico stratégique raté qui a été monté pour...

Politique ..,

JM Kabund: "Le président Félix Tshisekedi et l’UDPS sont en train de réussir un coup,...

Politique ..,

Déclinant hier son invitation aux consultations, le FCC est prêt pour un dialogue "mais dans le...

Politique ..,

Consultations présidentielles : l’UDPS sonne la fin de la coalition FCC

Politique ..,