mediacongo.net - Actualités - Consultations présidentielles : Des personnalités politiques reçues à la Présidence de la République



Retour Politique

Consultations présidentielles : Des personnalités politiques reçues à la Présidence de la République

Consultations présidentielles : Des personnalités politiques reçues à la Présidence de la République 2020-11-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/11-novembre/1-8/kengo_fatshi_20_02145.jpg -

Le Président de la République, Félix- Antoine Tshisekedi Tshilombo, a poursuivi vendredi au Palais de la Nation, la série des consultations avec des personnalités politiques, en vue de parvenir à la mise en place d’une « Union sacrée de la Nation » en République démocratique du Congo.

Au cours de cette cinquième journée des consultations, le Chef de l’État a échangé avec l’ancien président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, les anciens présidents de l’Assemblée nationale, Mme Philomène Omatuku et Thomas Luhaka, les anciens Premiers ministres, Singa Udju, le Pr. Evariste  Mabi Mulumba, Samy Badibanga et Bruno Tshibala et les anciens gouverneurs de la Banque centrale du Congo, Nyembo Shabani, Pay Pay wa Siakasige, Djambokela Lona  et Jean- Claude Masangu.

Le Chef de l’État a également reçu le sénateur FCC, Lola Kisanga, ainsi que des délégués des associations et alliances des autorités traditionnelles, des Pygmées peuple autochtone, des fondations des oeuvres sociales, des notables Ne Kongo, des notabilités forces politiques et sociales de la Grande province orientale, du Forum national de la jeunesse et de la jeunesse de l’Union sacrée.

Le tout premier président du  Sénat  de la troisième République  et seul ancien président de cette chambre parlementaire,  Léon Kengo était visiblement très enthousiaste de rencontrer  et d’échanger avec le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Après une entrevue d’une demi-heure, Léon Kengo  wa Dondo n’a pas fait de déclaration à la presse.

Le chef de l’Etat doit trouver des solutions aux problèmes concrets de la population  » Mabi Mulumba

Le Pr. Evariste  Mabi Mulumba, s’est dit inquiet du fait que les politiciens se battent sur des questions de positionnement au lieu de se concentrer sur le développement du pays.

«Nous partons de l’idée que l’intervention du Chef de l’Etat , était pour réveiller le peuple, pour que le peuple puisse défendre ses propres intérêts, nous avons remarqué qu’ officiellement, on se bat sur le juridisme , alors que le problème concret de la population ne sont pas pris en compte »,  a déclaré Mabi Mulumba Mabi Mulumba, qui s’exprimait au nom des anciens Premiers ministres.

Tout en remerciant le Chef de l’État de les avoir associés dans sa démarche afin qu’ils puissent mettre à contribution leurs expériences à sa disposition, il a ajouté : «C’est pourquoi nous avons insisté la dessus (…) Nous avons rappelé au Chef de l’Etat que c’est lui le garant de la nation, par conséquent il devrait trouver des solutions idoines, car  il a un rôle important à jouer dans ce contexte là».

Les Congolais appelés  à rejoindre les consultations nationales

Jean Pierre Lola Kisanga a expliqué qu’il a eu avec le Chef de l’État  «un colloque singulier» et appelle les Congolais de tout bord à rejoindre les consultations nationales.

«Je suis venu en tant que personnalité politique pour affirmer au Président de la République ma conviction que j’ai coulée dans un acte d’engagement formel de soutenir l’initiative qu’il a lancée pour que nous ayons ce débat national, ce moment  de réflexion sur des sujets essentiels afin de rencontrer les préoccupations fondamentales de la nation et de nos concitoyens. C’était l’occasion de lui remettre de manière officielle cet acte d’engagement. Nous avons partagé la réflexion ensemble avec le Président de la République en colloque singulier pour lequel je ne serai malheureusement pas appelé à répéter les contenus pour les raisons évidentes et les raisons d’usage. Je pense que le Président de la République est entrain de donner une nouvelle orientation pour la nation et pour la République », a-t-il déclaré.

Il a affirmé qu’il épouse totalement l’idée de la création de l’Union sacrée de la Nation en vue de mettre en place une nouvelle politique pour les mieux-être des Congolais.

Pour Lola Kisanga, certes qu’il est sénateur FCC, mais il est républicain et en tant que tel il a pris ses responsabilités politiques pour accompagner le Chef de l’État dans sa démarche qu’il qualifie de loyale et de républicaine.

Les chefs coutumiers rassurent le Chef de l’Etat de leur accompagnement

S’exprimant au nom de la coalition et association des chefs coutumiers et traditionnels du Congo, Mfumu Difuma a dit qu’ils ont rassuré le Chef de l’État de l’accompagner  dans sa quête du mieux-être des Congolais, en tant que première institution et garant de la nation.

L’économie et le social de tout pays ne peuvent pas aller de l’avant tant qu’il n’y a pas de paix, selon Pay Pay wa Siakasighe

«Notre entretien avec le Chef de l’État a tourné autour des questions d’ordre économique et financières», a déclaré Pay Pay wa Siakasighe, s’exprimant aux noms des anciens gouverneurs de la Banque centrale.

Il a dit qu’ils ont fait remarquer au Chef de l’État que l’économie et le social de tout pays ne peuvent pas aller de l’avant tant qu’il n’y a pas de paix.

Les notables Ne Kongo satisfaits des consultations

Le président de l’Assemblée provincial du Kongo central, Jean-Claude Mvuemba a,  pour sa part remercié le chef de l’État pour avoir pensé à associer les notables Ne Kongo dans sa démarche pour la recherche du bonheur des Congolais.

Les Ne Kongo, a-t-il dit, ont la tradition de toujours recourir au dialogue pour résoudre leurs différends. C’est donc dans cette optique qu’ils adhèrent favorablement à la vision du Chef de l’État pour la création d’une Union sacrée de la République.

Plaidoyer pour la dépolitisation des entreprises publiques

Les membres de l’intersyndicale des travailleurs du Congo ont plaidé en faveur de la dépolitisation des entreprises publiques en invitant dans leur diagnostic de la situation politique actuelle du pays exposé jeudi, au Président de la République, les acteurs politiques à se mettre à l’écart de la gestion quotidienne de ces entreprises.

Pour eux, le constat du Chef de l’Etat est le même que le leur : « le pays va très mal ».

«Ce constat est plus probant par le fait que les institutions se neutralisent au lieu de travailler pour le pays », ont-ils dit.

Selon ces représentants des travailleurs du Congo, l’intersyndicale  est favorable à la mise en veilleuse de la coalition au pouvoir étant donné qu’elle ne répond pas aux aspirations du peuple congolais.

Ils ont proposé également la dissolution de l’Assemblée nationale au cas où elle continuait à étouffer la vision du Chef de l’Etat.

Proposition d’un plan Marshall à Tshisekedi pour contribuer au développement du pays

 

Noël Tshiani a dit avoir proposé à Félix Tshisekedi son plan Marshall élaboré en prévision des élections de 2023 afin de résoudre tant soit peu, les problèmes auxquels le pays est confronté.

«Le fait qu’il a reconnu que les choses ne marchent pas comme il faut et le fait qu’il a appelé tout le monde à venir autour d’une même table qu’on appelle Union sacrée, c’est une position que nous, nous partageons. En tant qu’anciens candidats à la Présidence de la République, nous avions tous des visions que nous voulions mettre en place pour développer la RDC au profit de tous. Moi, personnellement, je lui ai rappelé encore le plan Marshall (de Noël Tshiani) pour la révolution et développement de la RDC qu’on avait conçu avant les élections, qu’on a actualisé après la COVID-19 et que nous pensons que s’il met en œuvre ce plan Marshall, ça pourrait contribuer à développer la RDC au profit de tous», a dit Noël Tshiani.

«Dans la discussion avec le Chef de l’État, nous avons d’abord fait le constat que le discours de 7 minutes qu’il avait prononcé, faisait un diagnostic réel de la situation du pays. Il avait reconnu qu’après l’alternance survenue au sommet de l’Etat, très peu des choses ont changé dans la vie des Congolais et que tous les défis restaient entiers (…) », a-t-il déclaré, affirmant que cette situation est générée par la coalition FCC-CACH qui préside le pays.

Pour la modification de la loi  sur l’exercice de la pharmacie et le décret sur le petit commerce en RDC

Le président national de l’ordre des Pharmaciens, Faustin Kabeya Mukendi, accompagné du président provincial, ont demandé au Président de la République que soit modifiée la loi de 1933 relative à l’exercice de la pharmacie et le décret Muzito sur le petit commerce.

En effet, le décret de Muzito, alors Premier ministre, vient en appui à l’ordonnance-loi numéro 79-021 du 2 août 1979 relative au petit commerce réservé uniquement aux nationaux.

Les pharmaciens ont constaté sur le terrain que le petit commerce  des médicaments en RDC s’exerce par les expatriés.

Faustin Kabeya Mukendi et sa délégation ont  également souhaité voir le Chef de l’Etat s’occuper du social de la population qui, selon eux, comprend notamment la couverture sanitaire universelle qui tarde à se matérialiser à cause du désordre régnant dans leur secteur.


ACP / MCP, via mediacongo.net
8386 suivent la conversation
39 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 07.11.2020 à 18:07

"ENTENDU HIER À LA 10ME RUE LIMETE :" AVERTISSEMENT A KATUMB : la base de UDPS 10ME RUE LIMETE Et LES GARDIENS DU TSHISEKEDISME DE KINGABWA mettent en garde MOISE KATUMBI que ils ne sont pas allés l'acceuillir hier à ndjili pour qu'il vienne parler à FATSHI DE UNITÉ ,RASSEMBLEMENT KATUMBI DOIT QUE DEMANDER LA NEUTRALISATION TOTALE DE KABILA qui veut faire un deuxieme chauffeur en plus du vénéré, TSHILOMBO,digne fils des BAKWANTOMBOLO que à qui DIEU a donné une mission pour ce pays

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 07.11.2020 à 16:21

Salima pourtant ce votre ambassadeur hammer et tshilombo qui ont accelerer le dossier minembwe parceque ironiquement tu vais parler encore des rwandais ,j'ai l'impression que votre hammer aiment et respectent plus les rwandais

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 07.11.2020 à 16:09

@SHAKA, s'il est kasaien tant mieux. Ce n'est pas un extra-terrestre, le genre à squatter le Congo. Alors, qu'il soit accepté en tant que tel, kasaien et congolais.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 07.11.2020 à 16:01

Salima ok ne n'em9eche ce type nous menent en bateau c'est un kassaiens il ne pas du Maniema ni un vrais chretien a moin qu'il soit un fidele de mukuna

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 07.11.2020 à 15:23

@SHAKA, tu n'as pas compris Conscience Nationale. Il écrit son message en alternant et se disant d'un, puis d'un autre groupuscule tribal. C'est de là qu'il tire son pseudo de Conscience Nationale, disant qu'il se voit simplement congolais à travers toutes les ethnies du pays. Je l'ai contré plus tôt moi; mais j'ai finalement compris ce qu'il voulait signifier.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 07.11.2020 à 14:31

Conscience nationale tu est qui afin ? Dans une de tes interventions tu affirme etre du maniema,maintenant tu est muntandu mais dans le maniema il n'y a pas de batandu donc un menteur qui nous parlent en meme temps de votre Dieu a la sauce congolaise comme vos pasteurs pourries mukuna,mbiye,kalambayi, tu est un petit mulubas escroc qui veut nous prendre pour des cons

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 07.11.2020 à 14:30

En suivant les reportages YouTube sur ces consultations, il y a constat qu'il y a des groupes comme 'l'association des diamantaires du Congo ' qui y vont aussi. Pourquoi on se demande, aller perdre du temps avec une structure de ce genre, des gens qui ont prouvé depuis la nuit des temps du Congo indépendant qu'ils n'ont servi à rien, pas même à construire leur propre terroir avec le diamant de chez eux?

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 07.11.2020 à 14:24

« Après une entrevue d’une demi-heure, (avec TSHILOMBO) Léon Kengo wa Dondo n’a pas fait de déclaration à la presse. » CELA NOUS RAPPELLE QUE LE 3 JANVIER 2019, Kengo est reçu nuitamment par Kabila. Il lui explique que Shadary flirte avec les 15 %. L’imposer signifierait risque d’explosion gigantesque. Le message de Kengo a changé la donne. Kabila doit se rendre à l’évidence et commencer une nouvelle négociation. Kengo, lui, sera “remercié” quelques semaines plus tard lors des législatives en n’obtenant aucun élu. “Il ne fait pas toujours bon dire la vérité”, comme l’a dit un évêque. Cela nous rappelle que e 3 janvier 2019

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 07.11.2020 à 14:22

« Après une entrevue d’une demi-heure, Léon Kengo wa Dondo n’a pas fait de déclaration à la presse. » CELA NOUS RAPPELLE QUE LE 3 JANVIER 2019,Kengo est reçu nuitamment par Kabila. Il lui explique que Shadary flirte avec les 15 %. L’imposer signifierait risque d’explosion gigantesque. Le message de Kengo a changé la donne. Kabila doit se rendre à l’évidence et commencer une nouvelle négociation. Kengo, lui, sera “remercié” quelques semaines plus tard lors des législatives en n’obtenant aucun élu. “Il ne fait pas toujours bon dire la vérité”, comme l’a dit un évêque.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 07.11.2020 à 14:09

Dans huit mois EXTRAIT DU DISCOURS DE TSHILOMBO LE 30 JUIN 2021 ;:" aucun accord ne pouvait résister contre la CPI et l’Ong Minority Right Group International ,suite à l’extermination et cannibalisme sur les pygmés BAMBUTI en Ituri en 2004 ni aucun accord etre au dessus de la Cour Internationale d’ Arbritrage suite à la plainte contre Astalia Invest, une société mauricienne appartenant à l’épouse de Katumbi ni contre la cour pénale de Paris, pour extorsion par Katumbi de la société NB Mining Africa dans le Lualaba"

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 07.11.2020 à 14:09

@ GHOST , je me permet de recopier votre excellent post : « Lisez avec lucidité les propos de Mabi Mulumba.. "juridisme" on tourne en dansant avec des interpretations de la constitution sans se rendre compte qu´il n´ya ni électricité, ni eau, ni travail pour des millions des congolais. Ils perdent du temps comme á la Conférence Nationale sans se soucier de la réalité !« 

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.11.2020 à 14:05

Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.11.2020 à 11:59 (Suite) il y'a des principes en démocratie qu'on ne va bousculer pour une vision "d'abord l'amérique, faire grand l'amérique ".bonne vision, mais les principes de la restent intouchables..

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.11.2020 à 14:03

Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.11.2020 à 11:54 Aux USA aucun senateur républicain ou groupe des sénateurs soutient Trump dans sa démarche contre les élections. Tout sénateur républicain défend d'abord la constitution et le modus vivendi politique. Cela s'appelle maturité politique pour les intérêts du peuple. Pourtant Trump a gouverné avec des bons résultats économiques. Mais il y'a des principes en démocratie qu'on ne pas bousculer parceque on a une vision.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 07.11.2020 à 13:50

Pour sa prochaine trahison Tshilombo a déjà prémédité son coup : pour JP Bemba , il va arguer que c’ est la CPI et l’Ong Minority Right Group International ,suite à l’extermination et cannibalisme sur les pygmés BAMBUTI en Ituri en 2004 , et pour de Moïse Katumbi Tshilombo se dira etre obligé par la Cour Internationale d’ Arbritrage suite à la plainte contre Astalia Invest, une société mauricienne appartenant à l’épouse de Katumbi et le 5 octobre 2020, Edouard Tricaud, l’avocat de Pascal Beveraggi qui annonce que son client porte plainte contre Moïse Katumbi au pénal à Paris. Pour extorsion de NB Mining Africa dans le Lualaba

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 07.11.2020 à 13:48

Pour son prochain dribbling le champion en trahison Tshilombo a déjà prémédité son coup :il ne va pas utiliser les arguments du style "la base a parlé",ou "j'étais envouté", ou " ça été fait à mon insu" ou "aucun accord bla bla"; Le roublard fourbe a mijoté d 'autres stratégies lizez la suite pour tout savoir

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 07.11.2020 à 13:44

COMME LE CARDINAL MOSENGO AUCUNE DE CES PERSONNES NE COMPRENENT LE SENS DES CONULTATIONS QUI SELON TSHILOMBO ET LA "BASE WEWA "qui attend, doivent déboucher sur une union sacrée contre KABILA et son fcc qui empechent a lui TSHILOMBO de ramener ses 95 milliards se dollars au pays de s installer à beni pour en finir avec l'insécurité, de mourir pour la paix au congo ,de payer les enseignants et de publier son salaire bref isoler ce bloqueur de KABILA

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean-Claude Debouquet | A8XA4NT - posté le 07.11.2020 à 13:15

Dans ces consultations initiées par FA. Tshisekedi, ce ne sont pas tant les institutions qui se rencontrent que les personnes humaines. Il n'est pas exempt de tout risque identitaire, parce qu'il n'a pas affaire seulement à "Monsieur Ancien Gouverneur", "Madame ex-ministre", "Président plate-forme politique", etc. mais à un être humain qui est congolais/homme ou congolaise/femme. Les facteurs sociaux, politiques, économiques, diplomatiques, culturels, etc. sont le terrain concret où se vivent ces consultations. Il faut féliciter toutes ces personnalités qui acceptent de prendre en compte la réalité des situations concrètes souvent difficiles, inhumaines, ambiguës, difficiles...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 07.11.2020 à 12:57

@salima: "comité d'experts qui compile" vous revez ou quoi ?? on n'est pas chez Macron ici on est chez Tshilombo.ou seul compte sa boulimie pathologique pour les courbettes de la part de toutes ces grandes personalités,bardés de diplomes ,qui défilent en lui faisant des salamalecs et des ronds de jambes,certains pliés en quatre !!! Tshilombo.montre à KABILA que lui aussi a des chiens couchants

Non 11
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Conscience Nationale | NJT5VCM - posté le 07.11.2020 à 12:31

Prenez garde que vous allez vous entre-détruire ‘‘Si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres : prenez garde que vous allez vous entre-détruire’’. Cette exhortation de Saint Paul Apôtre (…). Nous devons rester uni tout en bannissant la médiocrité

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 07.11.2020 à 12:27

De ces articles que d'aucuns doivent lire et relire le contenu et aussi lire les divers commentaires qui se font ici. On espère qu'autour de Félix, dans son rôle de président et initiateur de ces consultations, travaille un comité d'experts qui compile et produit le compte-rendu de chaque groupe. On ne va pas rire de choses sérieuses même là où on peut douter que c'est du sérieux.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 07.11.2020 à 12:09

...production, la création des entreprises , l’emploi, l’assiette fiscale et le budget de l’état par milliers.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 07.11.2020 à 12:08

...résultats ; que le développement n'est pas une commodité à évaluer ou mesurer avec les statistiques du Produit National Brut, mais qu'il est un processus de changement qui permet aux familles de se prendre en charge et de prendre leur destin en main, et atteindre leur potentiel maximum. Cela passe par le développement dans la population de leur confiance et compétences, leur acquisition des biens et libertés nécessaires pour atteindre cet objectif. L’épanouissement des familles passe donc par la distribution des terres, finances et autres richesses nationales sous forme d’actions commerciales et leur encadrement pour produire de façon à accroitre l’économie par la...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 07.11.2020 à 12:06

Je suis d’accord avec Monseigneur Monsengwo lorsqu’il a déclaré au sortir de la consultation avec le Président que leur memo a essentiellement plaidé pour que l’économie soit mise au centre de tout pour le développement du pays pour que le peuple puisse avoir de quoi manger, les soins de santé etc. Monsieur Tshani a son plan Marshall et nous, nous avons « Families Against Poverty » (Ou les familles contre la Pauvreté) où nous disons que c’est l’homme qui est au centre de développement et induit le développement ; que la famille est l’unité économique et source de paix sociale sur laquelle doit être centrée toute action de promotion pour plus d’impact et de...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Conscience Nationale | NJT5VCM - posté le 07.11.2020 à 11:16

Les contenus de certains commentaires sur ce forum démontrent à un certain niveau le degré de la déliquescence de notre société, et de la dégradation de l'enseignement en RD Congo en particulier. Certains des intervenants dans ce forum sont incapables de tenir de réflexions cohérentes mais se rabattent rien qu'à des injures! futilités .S'il vous plait chers compatriotes, je fais un appel à votre bon sens, nous sommes lus par l'étranger. Cultivons la paix et non la Haine!!! Essayons de donner une image d'une RDC unit et non divisée!!! Ne donnons pas raisons à ceux qui pensent qu'il faut diviser la RDC!!!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UDPEST COVID-19 | TSWZGT3 - posté le 07.11.2020 à 10:19

Lola Kisanga depuis RCD est un vagabond profiteur. Il est comme Bahati et Willy Mishiki....il sera decu avec Tshilombo....Felix est un enfant maudit par son Papa pour avoir fait un enfant avec la petite soeur de son Pere.....il change d'avis au bout des doigts

Non 7
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Conscience Nationale | NJT5VCM - posté le 07.11.2020 à 10:08

HALTE A LA HAINE 450 =1 .Je suis Mutandu et je hais le tribalisme. 450 ethnies = 1 RDC me concerne pour l'unité intégrale de notre Congo

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | 6UEOR41 - posté le 07.11.2020 à 10:02

Félix, s'il est intelligent il doit comprendre le role qu'il doit jouer pour apporter sa contribution authentique à remettre la RDC dans sa vraie souveraineté notamment économique et monétaire. En dehors de cela c'est du juridisme stérile comme souligne le Prof Mabi.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 07.11.2020 à 09:52

2 jours de prierres a kingakati, avec comme orateur: eveque shikata yemeï. theme: comment aneantir encore katumbi, bahati et bemba.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 07.11.2020 à 09:33

"ENTENDU HIER À LA 10ME RUE LIMETE :" AVERTISSEMENT A KATUMB : la base de UDPS 10ME RUE LIMETE Et LES GARDIENS DU TSHISEKEDISME DE KINGABWA mettent en garde MOISE KATUMBI que ils ne sont pas allés l'acceuillir hier à ndjili pour qu'il vienne parler à FATSHI DE UNITÉ ,RASSEMBLEMENT KATUMBI DOIT QUE DEMANDER LA NEUTRALISATION TOTALE DE KABILA qui veut faire un deuxieme chauffeur en plus du vénéré, TSHILOMBO,digne fils des BAKWANTOMBOLO que à qui DIEU a donné une mission pour ce pays

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GHOST | QYMMORK - posté le 07.11.2020 à 09:26

Lisez avec lucidité les propos de Mabi Mulumba.. "juridisme" on tourne en dansant avec des interpretations de la constitution sans se rendre compte qu´il n´ya ni électricité, ni eau, ni travail pour des millions des congolais. Ils perdent du temps comme á la Conférence Nationale sans se soucier de la réalité !

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 07.11.2020 à 08:58

BIZARRE COMME LE CARDINAL MOSENGO AUCUNE DE CES PERSONNES NE COMPRENENT LE SENS DES CONULTATIONS QUI SELON TSHILOMBO ET LA "BASE WEWA "qui attend, doivent déboucher sur une union sacrée contre KABILA et son fcc qui empechent a lui TSHILOMBO de ramener ses 95 milliards se dollars au pays de s installer à beni pour en finir avec l'insécurité, de mourir pour la paix au congo ,de payer les enseignants et de publier son salaire bref isoler ce bloqueur de KABILA

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congonabiso | JJCSJ6Z - posté le 07.11.2020 à 08:54

Lola Kisanga du FCC ?? Alors que tous se sont rallié derrière Kabila ? Je doute de sa sincérité. Ne serait-il pas un infiltré auprès de Tshisekedi ? Félix n'a pas demandé aux gens de lui présenter leur acteur d'engagement ferme. Il est pressé pourquoi ? Des opportunistes sont nombreux et chacun veut se positionner. ouvrons l'oeil et le bon

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 07.11.2020 à 08:34

" Kengo, lui, sera “remercié” quelques semaines plus tard lors des législatives en n’obtenant aucun élu. “Il ne fait pas toujours bon dire la vérité”, comme l’a dit un évêque."

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 07.11.2020 à 08:32

C’est ainsi que le 3 janvier 2019 au soir, alors que Shadary prépare sereinement la “grande fête” de sa victoire en passant une commande de 125 000 dollars à une brasserie kinoise, Kengo est reçu nuitamment par Kabila. Il lui explique que Shadary flirte avec les 15 %. L’imposer signifierait se mettre à dos 85 % de la population. Le risque d’explosion est gigantesque. Le message de Kengo a changé la donne. Kabila doit se rendre à l’évidence et commencer une nouvelle négociation. Kengo, lui, sera “remercié” quelques semaines plus tard lors des législatives en n’obtenant aucun élu. “Il ne fait pas toujours bon dire la vérité”, comme l’a dit un évêque.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MOMBEMBE | LUDGPAQ - posté le 07.11.2020 à 07:38

BANDOKI BAKOBATAMA NA NSE YA BA DRAP

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais Telema | UYEQRR8 - posté le 07.11.2020 à 06:24

Un morribond lokola kengo importance naye eza nini na mboka wana?

Non 5
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais Telema | UYEQRR8 - posté le 07.11.2020 à 06:07

Bakota politik pour s' enrichir wana esi eyebana nango

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OMEGA | KMRJKS3 - posté le 07.11.2020 à 05:58

Fatshi va t il s'en sortir? La fameuse union sacree pour la nation ou va t'elle mettre la majorite definie a la chambre basse et haute? que va t il se passer? briser l'assemblee et organiser les nouvelles elections? en a t il les moyens? Avait il reflechi avant? est il de nature primaire comme Etinne feu son pere? barrer et signer? beaucoup de questions....

Non 5
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 07.11.2020 à 03:11

Pour une fois je lis des declarations serieuses et responsables pour les anciens premiers ministres et gouverneurs de la banque centrale

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

"Nous souhaitons sur le plan institutionnel une recomposition de la majorité parlementaire...

Politique ..,

Consultations nationales: Le prophète Mukungubila se dit surpris de n’avoir pas été invité

Politique ..,

Consultations nationales : huis clos Félix Tshisekedi - Denis Mukwege

Politique ..,

Consultations : « Je lui ai dit ce que j’ai toujours pensé de lui » (Kyungu)

Politique ..,