mediacongo.net - Actualités - Zoey Hasselbank, l’une des rares DJ femmes en Belgique



Retour Musique

Zoey Hasselbank, l’une des rares DJ femmes en Belgique

Zoey Hasselbank, l’une des rares DJ femmes en Belgique 2021-01-13
Femme / Diaspora
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/11-17/zoey.jpg -

De son vrai nom, Sarah Moponami, la jeune DJ de 29 ans, originaire de la RDC, qui a mis entre parenthèse sa carrière de DJ, à cause de la pandémie actuelle, fait partie des trois nouveaux candidats de l’émission « Big Brother Flandre ».

Big Brother est la version néerlandaise originale de la franchise internationale de téléréalité. Pendant l’émission de 100 jours, les candidats vivent dans une maison isolée en essayant d'éviter d'être expulsés par le public dans le but d'obtenir un prix à la fin.

Née à Bruxelles, où elle réside actuellement, mais élevée à Anvers (Flandre), DJ Zoey Hasselbank ne s’est rendue en RDC qu’à trois reprises jusque-là. Elle a réussi à s’imposer sur la scène musicale belge et ailleurs.

Fan de hip-hop et de trap

Sarah Moponami a pris le nom Hasselbank en référence au nom de l’ancien footballeur hollandais, Jimmy Floyd Hasselbaink, qui a également été entraîneur du Royal Antwerp FC, le club de football d’Anvers, ville où elle a grandi. « Zoey Hasselbank est un personnage fictif. Elle est mon alter ego. J'ai emprunté le nom Hasselbank à Jimmy Floyd Hasselbaink, l'ancien joueur de football et entraîneur du Royal Antwerp FC . Pour le rendre un peu plus féminin, j'ai ajouté un petit nom de jeune fille et voilà, Zoey Hasselbank est née », a expliqué la DJ au site belge whatmatters.be.

Sur Instagram et Twitter, elle se fait appeler Trapunzel, car DJ Zoey Hasselbank joue principalement du hip-hop et du trap, un sous-genre du hip-hop. « Mon genre préféré est trap. Je peux aussi écouter d'autres genres comme la pop et le R&B. Par exemple, j'aime écouter DVSN, Billie Eilish, Sade, Daniel Caeser, ... Mais ma préférence ira toujours au trap ». Depuis 2016, DJ Zoey Hasselbank fait partie du Top 100 des meilleurs DJ des Red Bull Elektropedia Awards.

Sarah Moponami a arrêté ses études de gestion de commerce de détail à la Hogeschool à Gand pour se lancer dans une carrière de DJ en 2014. Depuis lors, elle a acquis plus d'expérience notamment avec une résidence mensuelle au concept de Purple Vibes Entertainment où elle a eu l'opportunité de se produire aux côtés de plusieurs artistes tels le rappeur français Niska.

DJ autodidacte

Sarah Moponami est également une ancienne candidate de Miss Belgique. Elle est une Dj autodidacte, via notamment des tutoriels sur Youtube. La musique a toujours intéressé DJ Zoey Hasselbank. Enfant, elle jouait du clavier et écrivait des chansons. Ensuite, elle les enregistrait avec un magnétophone. « Mon oncle m'a appris à jouer du clavier. Plus tard, quand j'avais 19 ans, je sortais souvent à Anvers, et j'étais toujours au courant des dernières chansons à la mode. Je les faisais connaître aux DJ avec qui j’étais amie, j'étais comme leur marchand musical (sourires). À un moment donné, je me suis dit: "En fait, je pourrais aussi bien jouer ces chansons moi-même." C'est comme ça que ça a commencé », a-t-elle expliqué au magazine Bruzz. Elle a donc acheté du matériel en 2014 et s’est formée à l'aide de tutoriels sur YouTube.

Un an après s’être lancée, elle a décroché son premier contrat et s’est produite devant un millier de personnes dans un club liégeois, se rendant ainsi compte qu’être DJ est un vrai métier. « Je me suis rendu compte qu’être DJ n’était pas seulement un hobby quand les réservations n'arrêtaient plus d'arriver . Ce fut en fait assez rapidement, je crois que je venais de commencer un an lorsque je me suis officiellement enregistrée comme indépendante. Vous savez, je me cherche depuis longtemps. Au secondaire, j'ai changé d'école et de programme d'études presque chaque année. J'ai même participé une fois au concours de Miss Belgique, mais cela s'est avéré ne pas être pour moi. Ce n'est que lorsque j'ai commencé à jouer que j'ai trouvé ma passion. Mon père ne pouvait pas l’accepter quand j'ai annoncé à la maison que j’arrêtais mes études pour devenir DJ professionnel. Il ne pensait pas qu’être DJ était un vrai travail, et certainement pas pour les femmes. Mais maintenant que je parcours le monde pour mon travail, il est très fier », a expliqué DJ Hasselbank à Flair.

Succès international

Depuis lors, elle a joué dans plusieurs festivals - dont Fire Is Gold, WECANDANCE, Ostend Beach Festival et Les Ardentes, l’un des plus grands festivals de Belgique, qui se déroule à Liège.

DJ Zoey Hasselbank se produit également régulièrement à l'étranger, notamment à Paris, Dubaï, Genève, Monaco, Istanbul, Miami et à Kinshasa, où elle s’est produite à la soirée YakaTraceParty, le 6 décembre 2019 à l’espace Texaf Bilembo. Se produire dans son pays d’origine, la RDC, a beaucoup marqué Sarah Moponami ainsi que le père de cette dernière.

Bien que Dj Hasselbank ait déjà réalisé beaucoup de belles choses en cinq ans en tant que DJ, elle a toujours d’autres rêves en tête en tant qu'artiste. Bien qu’elle fasse ce travail avec son cœur et son âme, elle ne se voit pas DJ pour toujours. « Je resterai toujours active dans le secteur de l'événementiel, l’organisation des festivals ou encore travailler dans les coulisses d'un club. Mon rêve ultime est d'ouvrir ma propre discothèque/restaurant/ bar à cocktails à Bruxelles. Mais avant ça, je voudrais participer à Coachella (Célèbre festival de musique aux USA. NDLR). Ce n'est qu'alors que je pourrai mourir paisiblement », a fait savoir la jeune DJ, qui était également l'une des nombreuses personnalités présentes à la marche de protestation «Black Lives Matter» à Bruxelles début juin 2020.


Adiac congo / MCP , via mediacongo.net
4006 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Vient de paraître : « Papa Wemba, la voix de la musique congolaise moderne »
left
ARTICLE Précédent : Une photo de la dépouille Marie Misamu fait des victimes à la morgue de la clinique Ngaliema