mediacongo.net - Actualités - «Élections de 2023 de plus en plus incertaines», alerte Sessanga



Retour Politique

«Élections de 2023 de plus en plus incertaines», alerte Sessanga

«Élections de 2023 de plus en plus incertaines», alerte Sessanga 2021-05-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/10-16/sessanga_delly_20_1111.jpg -

Delly Sessanga Hipungu

Le député national Delly Sesanga n’a plus sa langue en poche depuis une certaine période. Il alerte désormais sur tout ce qui se passe en RDC.

L’élu de Luiza dans la province du Kasaï-Central est sorti comme un lion de sa tanière pour fustiger avec la dernière énergie la nonchalance dans le déroulement de la session de mars à l’Assemblée nationale.

Le Président de « Envol » a préféré jouer à un principe de rappel si bien qu’il en est venu à douter de la volonté politique à terminer l’étude de la proposition de loi portant organisation et fonctionnement de la CENI ainsi que la mise en place de ses animateurs

« Au rythme nonchalant où se déroule la session de mars 2021, la réforme électorale de plus en plus compromise par manque de volonté politique. Sur les 34 jours restants, il devient illusoire de penser terminer la loi CENI et procéder à sa mise en place », a-t-il déclaré.

Pendant que l’UE , la CENCO et les acteurs politiques soucieux des réformes institutionnelles qui devront baliser le chemin des élections de 2023 et instaurer un climat de confiance entre toutes les parties prenantes au processus électoral; Delly Sessanga lâche de manière anodine une phrase qui risque de donner longue résonance à cette question. « 2023 de plus en plus incertain », affirme Delly Sesanga se référant à tous les agissements du régime qui manque à l’essentiel.


24H.cd / MCP, via mediacongo.net
3963 suivent la conversation
17 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Congo mon unique pays | 2RG113N - posté le 12.05.2021 à 17:29

Ceux qui refusent ces élections sont suspects. Qu'à t il dit de mal? Vivement 2023. Préparez les élections pour vous jeter dehors et choisir les vertébrés (). C'est cela la démocratie, ne développez pas de fausses théories ici.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kiangebeni-Dilungani (Benjamin) | VEL41BN - posté le 12.05.2021 à 11:03

Cette malade mentale est rattrapé par la notion de Congolité et de l' Etat de siège à l'Est cherche à distraire l 'Opinion Nationale et ppourtant il est au Parlement pour proposer des lois sur les réformes de la CENI...Un Médiocre (Un Collabos)...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 12.05.2021 à 08:24

Ça (elections) ne se fait pas en 3 jours (ni) en 3 mois. Ça se fait, sans doute, en 2 ans. Et justement, il faut commencer à les préparer maintenant", déclare Jean-Marc Châtaignier, ambassadeur de l'Union européenne (UE)

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 11.05.2021 à 19:57

La tenue des élections est devenue l’ultime objectif de la vie des congolais , devant même le bien être de la population. C’est devenue la seule démonstration de la démocratie en RDC alors que c’est une manière de choisir les animateurs des institutions. On crie tous 2023 mais d’ici 2023 on fait quoi ? Le nom de Sessanga n’étant pas sorti dans la liste du gouvernement son regard est désormais tourné sur les élections de 2023 , on le comprend mais est-ce la principale préoccupation des congolais aujourd’hui ?

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 11.05.2021 à 17:41

...l'administration et la politique en ville et la capitale pour organiser l'état juste et providentiel que tous les citoyens et citoyennes du pays rêvent pour une vie prospère et paisible et un développement intégral national, sans la megestion et kuluna-lisme qui gangrène me pays.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 11.05.2021 à 17:39

Le Congo a combien de tribus? 450, avons-nous appris. 4 groupes linguistiques. Voilà une méthodologie disponible pour identifier et recenser ses chefs coutumiers. La tribu qui se bet pour s'ajouter au tas n'aura qu'à présenter ses arguments pour être compté 451ème si ça leur plaît. Voilà donc des chefs coutumiers à convoquer en congrès pour s'identifier et identifier leurs sujets. Des chefs coutumiers qui doivent rentrer ensuite dans leurs chefferies respectifs, eux et leurs courts et qu'on ne voudra pas voir trimballer leurs xasseroles pleines de fétiches dans la capitale et villes provinciales. Quittes au tas d'eux de déléguer les meilleures de leurs hommes et femmes dans...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Patriote Congolais | GBBRJT2 - posté le 11.05.2021 à 17:38

C'est une bonne chose de rappeler les fameux politiciens. La démocratie, c'est comme un apprentissage par essai et erreur, c'est - à - dire celui qui échoue doit être remplacé quel que soit sa fonction politique exercée en commençant par le Président de la République jusqu'à ...

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 11.05.2021 à 16:21

@Le patriote congolais, non, la démocratie ce n'est pas comme un apprentissage par essai et erreur (à moins que ce soit l'apprentissage par essai et erreur de l'électeur/rice). Le choix libre et conscient de l'électeur et électrice est guidé par l'attente de ces derniers que l'élu/e fera montre de son entière engagement pour satisfaire leurs desiderata, pas qu'une fois élu/e, l'excellentissime devient une autorité lointaine et jamais plus l'indigent/e politicien/ne qui venait quémander le vote.

Non 0
Oui 109
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | JIOTZ3R - posté le 11.05.2021 à 16:11

@Salima: bravo!! Trop de kulunas en RDC

Non 0
Oui 47
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 11.05.2021 à 15:58

l'escroquerie tshilombo consiste a faire croire énergiquement en théorie qu'il a la volonté d'organiser les élections en 2023 ,donc faire semblant d'etre pour montrer la volonté et en coulisse faire tout pour qu'il y n'y est pas élection ainsi pour afin dire au dernier moment que ce pas lui le responsable de l'échec, il pourras plaider la bonne foi hypocritement une fois il aura promis encore au Mbosso et consort de garder leurs postes si il l'aider

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Patriote Congolais | GBBRJT2 - posté le 11.05.2021 à 15:58

C'est une bonne chose de rappeler les fameux politiciens. La démocratie, c'est comme un apprentissage par essai et erreur, c'est - à - dire celui qui échoue doit être remplacé quel que soit sa fonction politique exercée en commençant par le Président de la République jusqu'à ...

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 11.05.2021 à 15:57

Si on veut une élection démocratique dur le mode des démocraties du monde, alors il faut cesser les magouilles électorales et faire à 100% les procédures démocratiques ; sinon, qu'on cesse de distraire et déranger les gens déjà traumatisés par la misère et l'insécurité permanente des kuluna de rue, des kuluna en cravates, des kuluna policiers et militaires, des kuluna groupes armés, des kuluna monusco, des kuluna multinationales, etc etc.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | JIOTZ3R - posté le 11.05.2021 à 15:52

On ne peut attendre rien de bon d'une assemblée des élus qui ne pensent qu'à eux mêmes. La loi électorale devrait resserrer les conditions pour devenir député national. Il y a trop de personnes sans hauteur d'esprit nécessaire pour siéger dans cet hémicycle.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 11.05.2021 à 15:50

À quoi servent toutes ces élections? Juste s'amuser avec les pauvres citoyens et citoyennes qu'on drague sous les pluies torrentielles dans des bureaux de votes au risque de se faire électrocuter et perdre leur vie? Que gagnent la population dessus? Le Congo a inventé le transfert pacifique du pouvoir, non regardant le vote de sa population; alors, qu'on cesse l'escroquerie des dépenses farfelues sur des machines à voler et des logistiques inutiles et que le Congo s'invente encore une fois et définitivement un modèle de partage équitable du pouvoir pour une meilleure gouvernance sans faille du pays. Qu'on cesse la magouille électorale!

Non 3
Oui 117
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 11.05.2021 à 15:45

(SUITE): Mboso a intérêt à accélerer la RÉFORME ET LA LOI ÉLECTORALE... Dans le cas contraire il conduit FÉLIX DROIT DANS LE MUR; Car TOUS LES CONGOLAIS CONNAISSENT BIEN COMMENT ILS VONT JOUER LE PING PONG le moment venu: FÉLIX VA DIRE MOI J'AVAIS PROMIS ET VOULU QU'IL AIT ÉLECTIONS EN 2023, C'EST LE PARLEMENT QUI M'A RETARDÉ... et bien sûr le Parlement dira EXACTEMENT LE CONTRAIRE, en ajoutant même qu'il y avait TROP DE MATIÈRE À TRAITER,,,Conseil: MBOSO NE MET PAS FÉLIX DEVANT LE PRÉCIPICE INCONTOURNABLE LE MOMENT VENU...

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 11.05.2021 à 15:41

Sessanga retient ceci: avec votre reforme ou pas, 2023 il yaura elections meme avec les anciennes lois.FATSHI DOIT ET VA DEGAGER en 2023.

Non 2
Oui 124
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 11.05.2021 à 15:38

Sessanga tu as totalement raison! On voit bien que Mboso est très épanoui dans sa veste du PRÉSIDENT DU BUREAU DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE et il n'a PAS DU TOUT HÂTE D'ACCELERER LES CHOSES! Mais s'il pense qu'avec ce genre de prise de position qui n'en est pas une d'ailleurs, TOUT LES CONGOLAIS ONT DÉJÀ REMARQUÉ QU'IL VEUT JOUER LE JEU DE FÉLIX, qui évidemment a pensé joué à l'HOMME SAGE EN DISANT:"regardez bien ma bouche,il y aura élections en 2023!Mais les congolais connaissent bien Félix..." Sauf que pour le BIEN DE FÉLIX ET DE LA RDC, JE CROIS QUE MBOSO A INTÉRÊT À ACCÉLERER LA MISE EN PLACE DE LA RÉFORME ÉLECTORALE...Dans le cas contraire, il conduit FÉLIX DROIT...

Non 2
Oui 65
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Affaire 500 jeeps : " je ne suis ni preneur ni souscripteur à cette opération ". (Delly Sesanga)

Politique ..,

Va-t-on vers un bras de fer confessions religieuses-Pouvoir?

Politique ..,

Assemblée nationale : « le rejet de la dépolitisation de la CENI réduit l’ampleur de la...

Politique ..,

Élections 2023: Sesanga appelle Tshisekedi à ne pas déclencher une « trop précoce campagne...

Politique ..,