mediacongo.net - Actualités - Le «champignon noir», une conséquence rare mais redoutable du Covid-19



Retour Santé

Le «champignon noir», une conséquence rare mais redoutable du Covid-19

Le «champignon noir», une conséquence rare mais redoutable du Covid-19 2021-05-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/10-16/inde_champignon_noir_malade_covid_21_0.png -

Cette infection rare s'attaque notamment aux yeux des patients guéris du Covid-19 en Inde. Selon les médecins, le taux de mortalité est de 50%.

Alors que l'Inde est toujours submergée par le virus, et a franchi ce mercredi la barre des 250 000 décès dus à l'épidémie, les autorités sanitaires alertent sur une infection. Celle du "champignon noir", ou mucormycose, qui touche des patients guéris du Covid-19. Le taux de mortalité serait supérieur à 50%, selon des spécialistes.

Une infection rare, et la plupart des patients diabétiques

Il s'agit d'une infection fongique très rare. Elle peut toucher le nez, l'oeil et parfois le cerveau. Certains ont un saignement du nez, d'autres ont la vision floue. Et les patients peuvent perdre la vue. Selon les autorités sanitaires, les personnes touchées avaient contracté le Covid-19 peu avant l'infection (environ deux semaines après la guérison). Autre point commun : la plupart des patients sont diabétiques.

Il pourrait y avoir un lien avec les stéroïdes, utilisés en traitement pour les cas graves de Covid-19. "Le diabète abaisse les défenses immunitaires du corps, le coronavirus l'exacerbe, puis les stéroïdes qui aident à combattre Covid-19 agissent comme un carburant pour le feu", explique le Dr Nair, travaillant à Bombay, à la BBC.

De plus en plus de cas en Inde

Le Dr Nair, qui travaille dans trois hôpitaux à Bombay, déclare avoir vu 40 patients en avril. Et comme l'indique la BBC, entre décembre et février, seuls six de ses collègues, dans cinq villes, ont signalé 58 cas d'infection.

Le "champignon noir" toucherait donc de plus en plus de personnes. "Nous voyons déjà deux à trois cas par semaine ici. C'est un cauchemar à l'intérieur d'une pandémie", explique à la BBC le Dr Renuka Bradoo, responsable du service d'oto-rhino-laryngologie de l'hôpital de Bombay.

Un taux de mortalité élevé

Même si cette infection est rare, elle est extrêmement dangereuse. Le taux de mortalité est estimé à 50% par les spécialistes. A l'hôpital Sion de Mumbai, sur les 24 cas d'infection au cours des deux derniers mois, 11 patients ont dû avoir un oeil enlevé chirurgicalement. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour l'empêcher le "champignon noir" d'atteindre le cerveau. Autre inquiétude : beaucoup de patients jeunes sont touchés, selon les médecins indiens.


L'Express / MCP, via mediacongo.net
1347 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique
AUTOUR DU SUJET

L'OMS veut renvoyer une délégation d'experts en Chine pour retracer l'origine du Covid-19

Santé ..,

Pfizer démarre un essai clinique pour un usage préventif de sa pilule anti-Covid

Santé ..,

Coronavirus : Après 561 jours de restrictions, la Norvège va revenir à la normale samedi

Monde ..,

OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique

Afrique ..,