Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Société

Justice : ses immunités levées, le sénateur Matata ne s'avoue pas vaincu

2021-07-08
08.07.2021
2021-07-08
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/07-juillet/05-11/matata_ponyo_senat_21_000.jpg -

Augustin Matata Ponyo

Ses immunités levées, le sénateur Augustin Matata Ponyo ne s'avoue pas vaincu. Celui que l'on a livré à la justice pour répondre de l'affaire “Zaïrianisation”, entend contrattaquer à travers une autre juridiction.

En effet, un de ses avocats compte déposer une requête en référé-liberté au Conseil d'État, en annulation de la décision de la Chambre haute du parlement.

Il s'agit-là du “troisième round”, après le refus de la même Chambre de le livrer à la justice concernant le dossier Bukanga Lonzo (1er round), et la levée des immunités décidée par le bureau dirigé par Modeste Bahati.

Plusieurs réactions ont été enregistrées après la levée des immunités du sénateur Matata Ponyo.

Si, du côté de l'Udps, des “combattants” veulent le voir se défendre devant la justice et prouver son innocence, bien des personnalités sont,par contre, indignées. Parmi ces dernières, Me Laurent Onyemba, avocat de l’ancien Premier ministre qui estime que le Sénat est allé au-delà de ce qui lui a été demandé. Francine Muyumba s'est, de son côté, dite "indignée" de la décision du bureau du Sénat.

Pour rappel, le bureau du Sénat a levé, le lundi 5 juillet 2021, les immunités parlementaires du sénateur Augustin Matata Ponyo, et a d’autorisé le procureur général près la Cour constitutionnelle d’engager des poursuites contre l’ancien Premier ministre.

Ce dernier est poursuivi dans l’affaire de dédommagement des commerçants étrangers en 1973 et 1974, victimes des mesures de zaïrianisation.

Selon la lettre du procureur,déposée au Sénat depuis le 24 juin dernier, Augustin Matata, alors Premier ministre, avait ordonné le décaissement de plus de 110 millions usd et près de 28 autres millions entre 2012 et 2013.

LM
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 13 commentaires
8738 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Brother68 | MOFMXRD - posté le 08.07.2021 à 07:30 Les juges de ce pays avaient suivi et respecter les droits de Zuma. Le Prof.Djoli conteste le non respect de la procédure de Bahati. Le respect des principes des lois et constitution est dans l'intéret de tous.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Dans cette affaire, il y a à boire et à manger. Qu'à cela ne tienne, l'homme a le devoir d'affronter cette justice que lui-même a eu à entretenir. Notre présent est le produit de notre passé, et notre futur sera le produit de notre aujourd'hui. Matata avait eu le temps de rendre cette justice crédible, s'il ne l'a pas fait, qu'il en paie le prix.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
C'est bien de parler de la justice, le Président lui même a reconnu que il y a a boire et a manger a la justice congolaise. Que l'histoire de Kamerhe vous édifié. Nous ne faisons que ridiculiser et enfoncer notre pays en restant trop bas.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
L'état ne peut pas avoir peur des individus y compris ceux qui disent "je vais mettre le feu ". L'état c'est comme Nyiragongo. On peut se pavaner dans ses voisinages et arrogament dire "je n'ai pas peur qu'il tonne, qu'il pleut des laves" mais quand Nyiragongo tonne et crache ses laves, c'est sa loi qui prévaut. Matata est dans les calculs et l'espoir qu'il peut gagner du temps d'une façon ou d'une autre. L'état se doit émuler Nyiragongo là où il s'entête dans pseudo intellect.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
D'un coté, on clame tout haut qu'on est totalement innocent. D'un autre, on fait TOUT pour échapper à la justice et le prouver! Trouvez l'erreur

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Malheureusement les politiciens congolais, pas tous heureusement. Mais ils sont arrogants. Et ils méprisent très généralement le petit peuple. Lorsque j'ai compris comment l'homme politique congolais réagit et voit ces compatriotes, eh bien j'ai pris la résolution de ne plus les soutenir bec et ongles. C'est la triste réalité mais c'est comme ça qu'ils sont. Je ne soutiens plus les politiciens congolais comme par le passé. J'ai compris ce qu'ils sont: juste des égoïstes.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Titre : Justice : ses immunités levées, le sénateur Matata ne s'avoue pas vaincu. Mes très chers compatriotes, sans être pour ni contre, c'est comme un match de football ; que la justice fasse son travail avec toute impartialité. Let and see.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Je ne défends les politiciens congolais bec et ongles comme par le passé. J'ai changé d'optique. Quand vous êtes reprochés de quelque chose par la justice la meilleure des choses est de confronter les juges tout simplement. Matata Ponyo doit se défendre. C'est tout. Si vous êtes pointé du doigt par la justice vous n'avez qu'à vous défendre. Voilà.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
aux kabilistes, votre sort se joue maintenant. Le peuple gagne toujours.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Journalisme acheté ! Nous sommes indignés de vous.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Jacob Zuma vient de se livrer tout seul à la justice, M. Mapon peut faire de même au lieu de se faire ridiculiser, fait de compte, ce monsieur sera bien arrêté. Jacob Zuma était déjà condamné et c'est normal qu'il se soit rendu de lui-même pour éviter de ternir son image et surtout éviter un bain de sang. Bref, arrêtez avec vos comparaisons partisanes.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Cette dame Muyumba est ki dens ce pays pour s indigner d un voleur comme Matata Ponyo? Botika kosakana na batu, mboka Wana eza ba poches na bino te.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Jacob Zuma vient de se livrer tout seul à la justice, M. Mapon peut faire de même au lieu de se faire ridiculiser, fait de compte, ce monsieur sera bien arrêté

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Ceni : l’ombre de Corneille Nangaa plane sur les élections de 2023
left
Article précédent L’avocat-conseil de Vital Kamerhe suspendu pour 12 mois par son Ordre

Les plus commentés

Politique Alain-Daniel Shekomba: « Le bilan de Félix Tshisekedi est largement positif, demander un autre bilan que celui de la stabilité politique, c’est de la sorcellerie ! »

24.01.2023, 26 commentaires

Politique Joseph Kabila “n’a jamais touché son salaire de 680.000 USD”, Olive Kabila

25.01.2023, 23 commentaires

Politique Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali

25.01.2023, 22 commentaires

Politique Les 4 ans du pouvoir de Félix Tshisekedi : que de promesses non tenues !

26.01.2023, 19 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance