mediacongo.net - Actualités - Mise en liberté provisoire de Kamerhe: "La Cour de cassation n'a violé aucun texte juridique procédural" (Me Edmond Mbokolo)



Retour Société

Mise en liberté provisoire de Kamerhe: "La Cour de cassation n'a violé aucun texte juridique procédural" (Me Edmond Mbokolo)

Mise en liberté provisoire de Kamerhe: "La Cour de cassation n'a violé aucun texte juridique procédural" (Me Edmond Mbokolo) 2021-12-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/12-decembre/06-12/cour_de_cassation_20_0111.jpg -

Des juristes n'interprètent pas les textes de la même manière concernant la mise en liberté provisoire, depuis le 6 décembre dernier, de Vital Kamerhe.

Pour les uns, c'est un "scandale judiciaire" (Cas de Maître Georges Kapiamba). Pour les autres, cette décision est légale (Cas de Maître Jean-Claude Katende).

Faisant également sa lecture de la situation, Maître Edmond Mbokolo Elima, avocat au barreau de l'Équateur/Mbandaka, estime que "la Cour de cassation n'a violé aucun texte juridique procédural", pour la simple raison que la liberté provisoire peut être accordée à un inculpé (devant le parquet) et à un prévenu (devant les juges du premier et second degré ainsi que devant les juges de cassation). Il rappelle qu'en droit de procédure pénale, la liberté est la règle, tandis que la détention en est l'exception.

Donc, pour cet avocat, une personne condamnée peut bel et bien bénéficier de la liberté provisoire. "La mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe est légale et régulière", insiste-t-il.

Maître Edmond Mbokolo souligne bien que Kamerhe est en liberté provisoire et non en liberté conditionnelle. Car, explique-t-il, la décision le condamnant au degré d'appel n'est pas coulée en force de la chose jugée.

La Cour de cassation devra donc examiner son pourvoi et voir si la loi a été oui ou non respectée devant les juridictions qui ont condamné l'ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi.

LM
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
8395 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 10.12.2021 à 19:29

Ces fameux maîtres avocats du Congo sont un véritable problème pour le pays. Ils sont pires que les ADF et groupes armés.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie | PXV9MLR - posté le 10.12.2021 à 17:47

Le droit, une vrai escroquerie de la société moderne. Elle est bien masquée par la pseudo indépendance du juge. Ce dernier fait tout à sa guise. Dépendant de la position des uns et des autres on applaudit ce qui nous arrange et on rejete ce qui ne fait pas notre affaire.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Lubumbashi : Les mécontentements des peuples autochtones au menu des échanges entre Augustin Kibassa et des chefs coutumiers du Grand Katanga
AUTOUR DU SUJET

Procès 100 jours: tous les condamnés libérés, le juge décédé, l'argent volé toujours...

Société ..,

Procès 100 jours : Vital Kamerhe ce mercredi devant la barre

Société ..,

Justice: le nouveau procès de Kamerhe débutera ce mercredi

Société ..,

Procès 100 jours : Kamerhe et consorts devant la barre le 11 mai

Société ..,