mediacongo.net - Publireportage - Elfia Elesse : Mots français, cœur d’Afrique 


Retour PUBLIREPORTAGE : Talents

Elfia Elesse : Mots français, cœur d’Afrique

Elfia Elesse : Mots français, cœur d’Afrique 2007-02-19
Talents
Elfia Elesse est une jeune poétesse congolaise de 28 ans. Enfant timide et secrète, Elfia démontre très tôt des dons artistiques. L'écriture devient un moyen par lequel elle exprime son identité au monde, encore plus, un allié et un confident.
Elfia quitte le Congo(RDC) à l'âge de 11 ans pour passer le reste de son enfance entre la France et la Belgique. A quinze ans, la jeune adolescente s'envole pour l'Afrique du Sud où elle y séjournera jusqu'à l'obtention de son diplôme d'humanités.
Métissée Elfia est fière de ses origines diverses qui l'enrichissent et qui la nourrissent. Elle partage son expérience, son regard sur l'Afrique au travers d'un recueil de poésie : " Mots français, cœur d'Afrique. "

A 20 ans, Elfia projette d'entamer des études de droit à l'Université de Toulouse en France.
Mais la guerre qui éclate soudainement au Congo(RDC) vient bouleverser tous ses rêves de jeune femme. Elfia se retrouve pour la première fois de sa vie confrontée de plein fouet à l'horreur de la guerre. Commencent alors de longs mois obscurs, le pays entier est secoué par de fortes tensions. " Nous avons vécu deux mois sans électricité, il m'était impossible de dire à voix haute ce que je ressentais. "
C'est à la lumière des chandelles qu'Elfia livre ce qu'elle ressent. Elle parle de la douleur de découvrir son pays sous un jour qu'elle ne connaissait pas. La joie de l'enfance et des vacances fait place à l'incompréhension de la violence.

Loin de se laisser abattre par la situation, faute d'études à Paris, Elfia décide de commencer un stage de gemmologie. Elle embrasse par ce moyen une autre de ses passions : les pierres précieuses.

Voyage au cœur de l'africanité

Poète depuis l'âge de 14 ans, Elfia réalise que ce temps de guerre peut être mis au profit de l'écriture. A 21 ans, Elfia se met à travailler sur un recueil de poésie. 7 ans plus tard son souhait se réalise par la publication de " Mots français, cœur d'Afrique ".
Le premier poème est l'adieu des amants qui décrit une relation entre un homme et une femme. Mon pays, mon beau pays décrit ce qu'elle a ressenti durant les mois de guerre. Elle exprime en outre le malaise que causait l'incompréhension de certains qui ne la considérait pas comme du pays car ayant grandi pour partie en Europe.
C'est vrai reconnaît Elfia : " Mes mots sont d'ailleurs mais mon cœur est d'ici avec vous. Je souffre avec vous, ma souffrance est celle d'un enfant d'ici. C'est mon pays, c'est ma terre. " Comme ces mots, Elfia est métissée, mais son cœur est profondément africain.
" Il faut reconstruire le pays. Le pays a besoin de tous ses enfants. Les gens doivent accepter que ces enfants sont d'ici. "

Ce recueil de poésie révèle l'histoire d'amour d'une femme nommée Afrique avec ses amants. Tour à tour mère, sœur, femme décidée, soumise, passionnée ou discrète. Tous ces portraits s'assemblent tel un bouquet de fleurs exaltant les attributs de la féminité.
" La femme africaine supporte beaucoup. Est-ce par manque de caractère ? Non, c'est un choix. Cela la rend encore plus forte. C'est admirable."

L'action pour la création

Préoccupée par le sort de la jeunesse africaine qu'elle juge délaissée, Elfia a résolu d'apporter sa contribution en faveur d'un changement. " Nos jeunes ont besoin de valeurs et d'éthique. Il faut les remotiver. Nous ne pouvons plus sacrifier la jeunesse ". C'est principalement au travers de l'art qu'elle souhaite leur parler.
Elfia est Présidente et co-fondatrice de l'association Cré-Action, dont la mission est la promotion de la créativité comme moyen de développement. L'association compte a son actif plusieurs manifestations d'envergure, tels que Le 1er Printemps des poètes du Congo, un rendez-vous artistique initié par l'ancien ministre français de la culture Jack Lang ou encore la première édition du festival Peace of Art qui a eu lieu au mois de juin 2006 à Kinshasa. Ce dernier événement a rassemblé un parterre d'artistes internationaux pour prôner la réconciliation au seinde la région des grands lacs.

Loin d'être un écrivain commercial, Elfia a pris son temps pour peaufiner " Mots français, cœur d'Afrique ". Comme elle le dit, l'inspiration ne peut être apprivoisée mais seulement utilisée. Elle se nourrit des émotions.
Concrètement l'écriture et la séléction des poèmes présents lui ont pris 5 ans.
Ensuite deux longues années de rencontres et d'échanges l'ont menées aux éditions L'Harmattan pour l'achèvement de la présentation et la publication de l'ouvrage.
Sept années de patience ont donc été nécessaires pour l'accomplissement d'un rêve cher.
" je veux dire aux jeunes de s'accocher à leurs rêves. C'est possible d'y arriver, il faut juste se donner du temps. "
Outre une odyssée personnelle, " Mots français, cœur d'Afrique" est est surtout une aventure humaine. Le recueil est illustré par des peintures d'artistes qu'Elfia a rencontrés à l'Académie de Beaux-Arts de Kinshasa. Pitsho Mafolo a illustré la couverture.
Elle le considère comme son alter-ego. Leur rencontre a laissé place à une belle amitié sur toile de révélation artistique.
Claudy Khan illustre notamment le poème " l'adieu des amants ", Ngimbi Bakambana est aussi présent au travers de ses oeuvres.

La préface est signée Kalonji, homme aux multifacettes. Il a aidé Elfia à affiner son style, tout en étant un soutien moral précieux. Chaque intervenant a apporté son univers artistique afin d'enrichir " Mots français, cœur d'Afrique ". Le lecteur est agréablement surpris par l'harmonie et la force qui s'en dégage.
L'enfant timide a grandi. Aujourd'hui Elfia Elesse est une jeune femme douce mais déterminée. L'art l'a aidé à sortir de sa réserve. Souhaitons le meilleur à cette poétesse bientôt de renom.


Pour écrire à Elfia : alia_elesse@hotmail.com


MOTS FRANÇAIS, COEUR D'AFRIQUE
Elfia Elesse
Illustrations de Pitsho Mafolo, Claudy Khan, Ngimbi Bakambana
République Démocratique du Congo
ISBN : 2-296-01683-9 - novembre 2006 - 86 pages
11€
Disponible dans toutes les bonnes librairies.

 


Dévotion




right
ARTICLE SUIVANT : Matrix Melodies Show : Ces jeunes qui font du spectacle à la télévision
left
ARTICLE Précédent : Thierry Mitendo : la jeune génération d’artistes peintres congolais.