mediacongo.net - Petites annonces - “J’ai vécu une enfance malheureuse avec un père qui, s’il n’était pas violent physiquement, l’était verbalement, surtout envers ma mère.

“J’ai vécu une enfance malheureuse avec un père qui, s’il n’était pas violent physiquement, l’était verbalement, surtout envers ma mère.

Je t’ai aimée d’un amour éternel ; c’est pourquoi je t’attire avec bonté.
Jérémie 31. 3
L’amour de Dieu me donne la force

“J’ai vécu une enfance malheureuse avec un père qui, s’il n’était pas violent physiquement, l’était verbalement, surtout envers ma mère. Mes parents se sont finalement séparés, et dès l’âge de onze ans, j’ai commencé à faire la fête, à sortir en cachette ; je me suis même mise au haschich avec une copine.

L’année du bac, ma voisine de palier, qui était chrétienne, m’a parlé de Dieu. Je ne comprenais pas trop. Pour moi Dieu était lointain et ne pouvait pas m’aider. J’avais même l’image d’un Dieu méchant, prêt à me punir. Malgré tout, j’aimais parler avec ma voisine et ce qu’elle me disait sur Dieu me touchait.

Cette dame m’a proposé de venir à une réunion chrétienne. Là j’ai entendu le message de Jésus : il était mort pour moi, il m’aimait, il avait porté tous mes péchés à la croix. Il y avait vraiment de l’amour parmi ces gens : ils m’ont prise en charge et ont prié pour moi.

Mon changement a pris du temps. Je pensais alors que personne ne m’aimait, que mon existence n’avait pas de raison d’être. J’étais tellement blessée que je ne comprenais pas que Dieu puisse faire quelque chose pour moi. Et pourtant Dieu m’a guérie profondément, en particulier sur le plan émotionnel et affectif. Aujourd’hui je sais que j’ai de la valeur aux yeux de Dieu. Comme chacun, je compte pour Lui. Et surtout je sais que Dieu m’aime vraiment. C’est son amour qui me donne la force maintenant, la force de vivre.”

(Christelle)(La bonne semence)
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

“J’ai vécu une enfance malheureuse avec un père qui, s’il n’était pas violent physiquement, l’était verbalement, surtout envers ma mère.

Postée le: 14.01.2020
Ville : LUBUMBASHI
Description

Je t’ai aimée d’un amour éternel ; c’est pourquoi je t’attire avec bonté.
Jérémie 31. 3
L’amour de Dieu me donne la force

“J’ai vécu une enfance malheureuse avec un père qui, s’il n’était pas violent physiquement, l’était verbalement, surtout envers ma mère. Mes parents se sont finalement séparés, et dès l’âge de onze ans, j’ai commencé à faire la fête, à sortir en cachette ; je me suis même mise au haschich avec une copine.

L’année du bac, ma voisine de palier, qui était chrétienne, m’a parlé de Dieu. Je ne comprenais pas trop. Pour moi Dieu était lointain et ne pouvait pas m’aider. J’avais même l’image d’un Dieu méchant, prêt à me punir. Malgré tout, j’aimais parler avec ma voisine et ce qu’elle me disait sur Dieu me touchait.

Cette dame m’a proposé de venir à une réunion chrétienne. Là j’ai entendu le message de Jésus : il était mort pour moi, il m’aimait, il avait porté tous mes péchés à la croix. Il y avait vraiment de l’amour parmi ces gens : ils m’ont prise en charge et ont prié pour moi.

Mon changement a pris du temps. Je pensais alors que personne ne m’aimait, que mon existence n’avait pas de raison d’être. J’étais tellement blessée que je ne comprenais pas que Dieu puisse faire quelque chose pour moi. Et pourtant Dieu m’a guérie profondément, en particulier sur le plan émotionnel et affectif. Aujourd’hui je sais que j’ai de la valeur aux yeux de Dieu. Comme chacun, je compte pour Lui. Et surtout je sais que Dieu m’aime vraiment. C’est son amour qui me donne la force maintenant, la force de vivre.”

(Christelle)(La bonne semence)
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Goûte d’abord !
left
Annonce Précédente : JOUER POUR DESTRESSER ET GAGNER LA SANTE POUR LA VIE