Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Société

Tribune anxiogène de Pero Luwara : Justice, UNPC et internautes s’en mêlent

2022-05-04
04.05.2022
2022-05-04
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/05-mai/01-08/pero_luwara_22_002154.jpg -

Pero Luwara

Pour son truisme verbal aux allures incendiaires, le journaliste Pero Luwara du média en ligne CPLTV, est traqué de tous côtés. Regard fixe et perçant devant la caméra, « l’indélicat tribun » comme le qualifient ses critiques, a difficile à soupeser ses mots.

Faut-il pour autant le pendre ?, Non. « Nous sommes dans un état de droit comme le prône d’ailleurs le chef de l’État », tranche un activiste des droits de l’homme qui appelle à la retenue, préférant laisser la justice s’assumer.

La justice déjà en action

D’abord une plainte à sa charge adressée au président de l’UNPC (Union nationale de la presse du Congo) par Monsieur Kankonda Jean-Baptiste domicilié au numéro 4, avenue République, quartier Maccampagne, dans la commune de Ngaliema. La plainte se réfère à une vidéo de Pero Luwara tenant, dit-elle « des propos outrageants et diffamatoires à l’endroit du chef de l’État et de M. Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS ». Un autre document signé le 19 avril 2022 celui-là qui est aussi en circulation sur les réseaux sociaux émanerait du parquet général sous le sceau d’un mandat d’amener à charge du journaliste Pero Luwara. Pendant ce temps, la toile pro et anti-pouvoir s’enflamme avec notamment des appels à l’arrestation immédiate ou pas du même chroniqueur.

Des réactions s’enchaînent autour de cette nouvelle affaire. Si les politiciens congolais n’ont pas encore donné de la voix, le porte-parole du gouvernement, le jeune et brillant ministre Patrick Muyaya Katembwe, un ancien journaliste a condamné, quant à lui, des propos outrageants sur la personne du chef de l’État.

A l’occasion de la journée internationale sur la liberté de la presse, l’ambassadeur des États-Unis d’Amérique, dans une tribune médiatique mardi 03 mai 2022, a donné de la voix : « Les États-Unis condamnent les menaces, le harcèlement et la violence ciblant les journalistes et les travailleurs des médias. Pour protéger les journalistes, le gouvernement de la RDC doit aussi réviser la Loi sur la liberté de la presse de 1996 afin de dépénaliser les délits de presse, y compris la diffamation ». Fin de citation.

Le tribunal des pairs entre en action

En première ligne, François Kabulo Mwana Kabulo, président du tribunal des pairs de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) a convoqué le journaliste Pero Luwara, conformément à l’article 38 du règlement intérieur de l’Union. Il est attendu ce jeudi 5 mai 2022 à 10 heures au siège national de la corporation professionnelle. Pero Luwara est prié de se munir de ses moyens de défense, sans quoi, il s’expose à de fortes sanctions disciplinaires.

Un ancien président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la Communication (CSAC) réagissant sur une plateforme en ligne a estimé que « peu importe les débordements et excès de langage et il y en a beaucoup ces derniers temps, il faudrait s’habituer à laisser les organes de régulation des médias s’occuper de ces cas et non la Justice ». Car, soutient-il, les pénalités infligées aux journalistes, une fois consommées, rendent ces derniers des « héros » capables de se refaire une santé politique à l’avenir ». Cas de plusieurs anciens journalistes sous le régime passé qui se sont fait élire députés au niveau national et provincial. Mais lorsqu’il est sanctionné par la régulation des médias ou l’autorégulation, il peut écoper jusqu’à l’interdiction d’exercer le métier de journaliste.


OURAGAN / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 20 commentaires
5625 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
TANGU UDEPIECE BOBANDAKA KO S ATTAQUER CONTRE KABILA BOYEBAKA TE KE ESUAKA?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Je sais lire les vraies motivations de Pero. A part Lusakweno, Kambundi et Kimbambi les autres ne sont pas journalistes, mais plutôt des portes parole de la 10 ème rue, de kashobwe, de kingakati, de Gemena, de quartier 3 ...

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Luwara a dit ce que les autres pensent ou disent à voix basse. Dit ceci, le problème au Congo ,c'est la formation du journaliste. Ailleurs les journalistes défendent, une idéologie, ont la formation idéologique÷ liée surtout au type d'économie. Au Congo les journalistes sont liés aux animateurs de la politique. Le journaliste est pro, ou pour X,Y. Le journaliste ainsi par esprit de vie se vend ou atténue ses propos. Revoyons les vidéos de Tshilombo d'hier comme opposant. Il a dit plusieurs choses fâcheuses contre Kabila. TSHILOMBO palonnier en paix partout. Une effeur de Mobutu ? Les gens qui parlent de la vie sacrée du président, sont les mêmes hier qui desacraliser la vie de Kabila comme président de la RDC.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Pérou est un kuluna dont l'éducation laisse à désirer. Sa place est en prison.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
MESO MBWAKI: BITWAKIRA proche de kabila était devenu un fervent soutient de Tshilombo il avait même qualifier de Tshisekdi une chèvre ,MENDE OMALANGA aujourd'hui votre homme de pouvoir pro Tshilombo il était proche de Kabila François Beya était proche de Kabila ,Paluku votre ministre et tant de députés FCC donc les proches de kabila ne sont bon pour vous que quand ils font allégeance a Tshilombo aucune critique ou déclarations contre votre politique ,vous insisté trop sur le fait qu'il fut proche de Kabila au lieu de parler des faits ce que dit PERO c'est ce que dit aujourd'hui les congolais vous allés les emprisonnés tous ?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Perrot Luwara est journaliste contrairement à MBoka Elengi 10e rue qui cite les belges sans jamais donner ni la référence ni l’origine de cette citation.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Perrot Luwara qui raconte depuis des mois qu’il a combattu Joseph Kabila et qu’il regrette d’avoir donné le pouvoir à l’UDPS , c’est un mensonge. Après sa sortie de l’iFASIC , il a travaillé pour Jaynet Kabila dans sa chaîne Digitale Congo et vers la fin du régime Kabila , ils ont eu un différent financier pour 47 mois de salaire impayés. Ce n’était pas du tout politique. Je pense que lors de son passage à Lubumbashi, l’argent touché d’Ensemble lui a fait perdre la raison. Ce n’est pas la 1ere fois qu’il critique Tshilombo et l’UDPS mais cette fois-ci il a dépassé les bornes qu’il amène les preuves de ce qu’il avance .

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Bande des hypocrites, laches.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Vous Etiez ou, quand un soi-disant journaliste attaquer ET menacer la depute Dominique Munongo?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Assumez vous, Svp!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Assumer vous!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ce que vous voulez que les Hommes fassent Pour vous, faites -le de meme Pour eux, dit-on! Hier, vous etes livré aux insanites de tout genre a Egard de l'ancien regime. ET aujourd'hui vous voulez que les autres soient clement envers vous. Vous recoltez ceux que vous vous aviez semes.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ce latshileju est deja à sa fin ils ne savent plus quoi faire bokanisaki congo eza lipa na Nguba!!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Combien des déclarations incendiaires ya Tshi Tshi a fait contre l'ex président. Une disait qu'il faut le retourner au Rwanda. Combien des déclarations Fatshi a fait contre l'ex président, alors même que la nuit il allait manger les Olives à kingakati? Et quoi de plus grave qu'avoir avec tout cela trahi tout l'électorat national et avoir occupé frauduleusement le fauteuil présidentiel et se mettre dans tout ce que ce journaliste lui reproche d'avoir fait et de continuer à faire? Hein?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Regime de cons inconscients. Tshilombo est un vrai dictateur qui croirait que l'UDPS ne pouvait pas tolerer la liberte d'expression? Les belges avaient raison de ne donner jamais le pouvoir a cette tribu. Un e justice de la honte hors ces paroles viennent chaque jour contre Fayulu et Kabila par les talibans de la 10e rue, mais uacune action de ces pauvres juges

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Pourquoi la justice se précipite pour chercher ce journaliste? au contraire il faut prendre le temps pour analyser la situation en rapport avec son message sur la vie de la population et afin juger s'il a lancé les injures au autorités ou soit il a aider le chef a faire la révision sur tous ceux le type à dit afin de changer la façon de gouverner. et corriger les erreurs du passés.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le regime commence à zapper leur soi-disant vision d'un Etat de droit qui prone pour la liberté d'expression. Le journaliste n'a fait que ses opinions sur les faits que les autres croient comme des injures! Le journaliste a fait son travail d'un citoyen libre des pensés Shame on this government! J'ai perdu l'espoir il y a longtemps avant ce journaliste. S'il y a election aujourd'hui, le president aurait des voix exprimes qui proviendraient majoritairement de chez soi comme peut être les Balkans car en esprit nous faisons de choses comme un pays balkanisés. C'est pourquoi on n'avance pas comme nation.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ceux qui l'encouragent dans ses egarements ne l'aiment pas. C'est comme si bo bosani lisolo ya Henri Magie na kumba.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le pays a besoin des journalistes dignes de ce nom et non des aventuriers capables de porter préjudice à l'honneur du Représentant de la notion congolaise le seul homme-institution du pays. Pourquoi se cache-t-il? je suis d'avis que l'on poursuive de mauvais journalistes, car ils ternissent l'image de ce noble métier

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
J'ai suivi les propos tenus par Pero, selon moi ses propos ne sont pas incendiaires comme le confirment les pro-tshi. PERO n'a dit que la vérité

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Bradage des forêts : des anciens ministres de l'Environnement dans le viseur de la justice
left
Article précédent Bourses Excellentia : la FDNT et l'Ecole 3A Rennes consolident leur partenariat

Les plus commentés

Politique Confidence de la rencontre de Luanda: João lourenço conseille à Félix Tshisekedi de consulter Kabila

08.02.2023, 27 commentaires

Politique « Certains animateurs de l’Église catholique s’arrogent le pouvoir d’utiliser leur chaire à des fins politiques » (JP Beleshay, UDPS-USA)

08.02.2023, 16 commentaires

Société Réduction du train de vie des institutions : l'ODEP propose la supression des émoluments des députés

07.02.2023, 15 commentaires

Politique Augustin Kabuya : « Au stade actuel, je dois jouer à fond mon rôle d’un vrai Mwana Bute du Chef de l’État»

06.02.2023, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance