mediacongo.net - Actualités - 20 ans,13 ans, acquittement, immense épreuve de foi des Kamerhistes



Retour Politique

20 ans,13 ans, acquittement, immense épreuve de foi des Kamerhistes

20 ans,13 ans, acquittement, immense épreuve de foi des Kamerhistes 2022-06-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/06-juin/20-26/kamerhe_vital_22_999.jpeg -

La longue période d’incertitude ressemblait à un chemin de la croix. 24 mois durant, les partisans de Kamerhe ont communié intensément aux souffrances de leur leader qui avait des réels démêlés judiciaires.

Condamné à 20 ans, réduit à 13 en appel avant que la Cour de cassation ne puisse annuler la peine et renvoyer le dossier entre les mains des nouveaux juges de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, les inconditionnels de l’UNC n’ont pas lâché une seule seconde leur leader. Le périple de VK renvoie aux 14 quatorze stations de commémoration de la passion du Christ.

Kamerhe, l’innocent sacrifié…

Pendant deux ans, Kamerhe s’est fait clouer presque sur la croix, acceptant la terrible cruauté et même la destruction de sa dignité. Le leader de l’UNC a souffert sans fuir, ni sans accepter de compromis, malgré son état de santé dégradant. « L’homme honnête »(comme l’a déclaré le chef de l’État, Félix Tshisekedi lors d’une interview à Goma sur la télévision publique) n’avait jamais eu droit à une liberté provisoire en dépit de ses multiples demandes. Hué par les uns, trahi par les autres, arrêté, condamné, renié voir même par certains de ses proches, le mwalimu (comme ses partisans l’appellent bien) a été couronné d’épines et présenté comme l’homme par qui le malheur de la corruption passe. Mais tenace, il a su puiser dans ses dernières ressources pour résister à la méchanceté. La preuve, son procès était considéré comme l’unité de mesure de l’avènement de l’état de droit en RDC.

VK ne cessait de dire qu’il croyait en la justice divine. Sur son parcours jonché de nombreux obstacles, l’ancien directeur de cabinet du chef de l’État a fait montre de bravoure et d’endurance. Il ne s’est pas laissé vaincre par le désespoir et a fourni beaucoup d’efforts pour garder son sang froid.

Finalement acquitté…

Acquittement pur et simple. Pour absence des preuves, le président de l’UNC est innocenté, à la grande satisfaction de ses cadres, militants de son parti, sympathisants et ses avocats. Tous saluent le véritable état de droit.

Kamerhe le revenant

Celui qu’on croyait enterré vient de renaître de ses cendres, véritable phœnix, comme l’a évoqué sur Twitter, l’ancien secrétaire général de son parti, Jean-Baudouin Mayo. « 20 ans,13 ans puis acquittement pur et simple. J’en étais convaincu car les faits pour lesquels VK était poursuivi, ne pouvaient pas être établis en bon droit. Immense épreuve de foi. Vive l’état de droit, bravo à la Justice congolaise. Celui qu’on croyait mort, enterré et revenu parmi nous tel un phoenix qui renaît de ses cendres. Merci au maître des temps et des circonstances! », a indiqué l’ancien ministre du Budget.

En majorité, la classe politique s’est réjouie de l’acquittement de Vital Kamerhe que d’aucuns qualifient d’acteur majeur dont les ressources politiques et intellectuelles sont des atouts dont le pays ne devrait pas s’en passer.

Quid du procès ?

L’heure est aux révélations des coulisses du feuilleton Kamerhe. Maître Hugues Pilusi (l’un des avocats de VK) a avoué que la frustration du premier degré (après la condamnation à 20 ans des travaux forcés), n’avait pas permis que tous les éléments de preuves innocentant leur client, soient apportés.

Janvier 2022, début d’une lueur d’espoir…

L’histoire retiendra le mois de janvier 2022 comme le début d’un espoir d’acquittement de l’ancien président de l’Assemblée nationale. Kamerhe s’était envolé pour Paris afin de suivre des soins médicaux après l’aval du procureur général près la Cour de cassation d’autant plus que les termes de sa remise en liberté (obtenu quelque temps avant) précisaient qu’il n’a pas le droit de quitter Kinshasa sans l’autorisation écrite du procureur. Et la durée d’un tel déplacement ne pouvait pas excéder 30 jours.

La décision du procureur n’a pas été suffisante. D’autres sources ont évoqué des négociations secrètes entre Kamerhe et le pouvoir avant de prédire que le natif du Sud-Kivu pourra jouer un rôle important dans les jours à venir. Ainsi, l’opération d’évacuation a été discrètement menée. L’entourage de Kamerhe craignait que tout soit annulé à la dernière minute. Et puis, c’était fait. Un signe avant-coureur d’un retournement de situation. Un mois, deux mois, et voilà.

L’assaut des rues par l’UNC…

L’UNC avait envahi les rues de toutes les grandes villes du pays dès le mois d’août 2020 sous les commandes de l’ex-SG a.i Aimé Boji, pour protester avec rage contre ce qui apparaissait aux yeux des militants comme l’acharnement politico-judiciaire contre Vital Kamerhe. Le ton s’est davantage durci à l’arrivée de Billy Kambale au secrétariat général, lui qui est connu comme le véritable seigneur de la rue. Sous le leadership du « général 5 étoiles », les membres et sympathisants de l’UNC avaient, de nouveau, paradé dans les rues du pays pour réclamer l’acquittement du « pacificateur jusqu’au bout ».

Les Kamerhistes avaient même associé Dieu dans la lutte. Hamida (l’épouse de Kamerhe) et les militants de l’UNC ont organisé plusieurs fois des cultes pour implorer le seigneur afin d’obtenir la libération de Kamerhe. L’esplanade du Boulevard Triomphal à Kinshasa était envahie par les partisans de l’UNC pour une séance de prière en faveur de monsieur « l’innocent ».

Maintenant que VK vient d’être acquitté par la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, la prochaine étape s’avère importante. Comment et où va-t-il se positionner face aux enjeux actuels et à venir. Un peu de repos avant de descendre dans l’arène. Mais, l’agression rwandaise dans l’Est et les tensions politiques actuelles (avec le dialogue que réclame l’opposition avant la tenue des élections de 2023), Kamerhe sera contraint de se jeter dans l’eau. Lui qui doit apporter son savoir-faire pour la réélection de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême en 2023. A toutes ces questions, les réponses seront connues incessamment.


OURAGAN / MCP, via mediacongo.net
3153 suivent la conversation
14 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Sango | A3SHTK4 - posté le 24.06.2022 à 11:51

A toi KAMERE, si tu es vrai mushi et swahiliphone, c'est le temps d'honorer la valeur de swahiliphone car un swahiliphone éduquer à la manière des Arabes est toujours respectueux, très bien éduquer et juste. Mais après humiliations , injures, emprisonnement et aujourd'hui l'acquittement, quelle leçon tu as tiré.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mk | 6TO6U14 - posté le 24.06.2022 à 11:31

Malheur à tous ces vaillant juristes qui ont mouiller leur toges pour tordre le droit dans ce procès à cause de la corruption et de la jalousie. Ils nous ont fabriqué des infractions telles que DETOURNEMENT INTELLECTUEL qui n'existe pas dans le droit pénal d'aucun pays au monde. En droit pénal c'est la preuve, la précision et non la supposition ou le raccordement, sinon on arreterait tous le monde sur base des suppositions ou de ce qui se raconte dans la rue, ou de la clameur publique.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meka-Okangama | 6VTSV3N - posté le 24.06.2022 à 11:24

Projet 100 jours où les talibans idolâtres nous ont cassé les oreilles pour faire l'éloge de leur gourou. Maintenant, tout le monde est acquitté, 700 millions de dollars dilapidés, un juge empoisonné. Il y aura un vrai procès 100 jours après le départ de tshilombo du pouvoir.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 24.06.2022 à 10:21

S'il est un grand leader il doit faire respecter les accords de Nairobi. S'il va courir derrière Tshilombo, cela veut dire, qu'il est complice de sa souffrance. Mais le grand perdant c'est le peuple qui a vue son argent s'envoler vers des destinations mystérieuses. Soyons Chrétien, mais restons sur la terre des hommes. Qui va répondre des millions disparus ?

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 24.06.2022 à 10:08

Mais que fait encore l'IGF? À quoi sert-elle encore au vue de ce scandaleux théâtre? Qui croira encore en ce combat contre la corruption? Vive les oligarques à la russes au Congo!

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Citoyen Lamda | HOEVOJK - posté le 24.06.2022 à 09:47

Kamerhe président !

Non 5
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 24.06.2022 à 09:44

Cette affaire Kamhere scelle une fois pour toute le discrédit sur l'indépendance de la Justice. Félix a envoyé son Directeur de cabinet pour enfoncer Kamhere ,il ne peut pas se dédouaner de cette affaire. Il est le premier responsable dans ce dossier ,il est initiateur du fiasco général du programme des 100 jours dont il a voulu faire de Kamhere le bouc émissaire. Kamhere va lui rendre la monnaie de sa pièce si il ne respecte pas le deal secret qui a fait que Kamhere soit non seulement en liberté mais blanchi comme un nouveau né.

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 24.06.2022 à 09:19

Le perdant dans ce proces de mise en scene c'est la famille du Juge YANYI qui est le victime expiatoire, empoisonner et parti pour rien...mais tout le monde acquitter et chacun garde proprement dans son compte bancaire son argent voles des 100 jours

Non 2
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 24.06.2022 à 09:09

Votre theatralisation A couter la vie du juge president. Et ce juge avait de la valeure plus que ce regime, vous avez detruit tout un grand cerveau pour vos betises.

Non 2
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
RDCMonPays | F9HLZWP - posté le 24.06.2022 à 08:39

Mes pensees pieuses vont a l'endroit du juge Yangi qui est l'image de Jesus Christ dans cette affaire. Barabas( Kameheleon) est liberee. Le juge Yangi avait paye deja le prix de sa vie en laissant sa femme et ses enfants prematurement. Tshilombo va payer et Kameheleon aussi va payer.

Non 4
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mk | 6TO6U14 - posté le 24.06.2022 à 08:07

Où sont passé les takibans haineux et jaloux qui criaient Kamerhe voleur!, Etat de droit en marche!, FATSHI béeee... Je pense qu'ils sont allé se suicider, surtout les parlementaires débout commencent à etre pourchassés comme des chiens et arrétés comme des Kuluna dans les rues de Kinshasa. Malheur à tous ces magistrats et avocats qui ont déversé toute leur haine sur VK oubliant que la politique l'emporte toujours sur le Droit.

Non 5
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MOMBEMBE | LUDGPAQ - posté le 24.06.2022 à 07:52

BIizarre. Tout est très bizarre dans ce pays.Où est passé tout ces millions ? PLEURONS ENSEMBLE POUR NOTRE PAYS.

Non 2
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un combatant | BE8KI5L - posté le 24.06.2022 à 07:30

En s'ecartant de Kamhere, les Balubas croyaient protéger Tshilombo de la concurrence. Au contraire, étant le seul cerveau devant gouverner intellectuellement le pays, l'absence de Kamhere se traduit par la folie de grandeur de Tshilombo. Il ne se retrouve pas dans la diplomatie. Kamhere n'aurait jamais eu des difficultés. L'économie est une blague. L'Armee, l'Etat de siege et tout ce que les jouisseurs de la Belgique font sortent de l'ordinaire. C'est la reigne des apprentis sorciers.

Non 6
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 24.06.2022 à 07:17

Premier Ministre en téléchargement....

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Museveni chez Kagame : l’algèbre militaire ou la règle de trois dans les Grands Lacs
AUTOUR DU SUJET

Acquittement de Kamerhe : « Nous avons toujours cru en la justice congolaise » (UNC/Sud-Kivu)

Provinces ..,

Procès 100 jours du Chef de l’État : Vital Kamerhe acquitté !

Société ..,

Procès 100 jours : encore 5 jours avant le verdict de Kamerhe !

Société ..,

Procès 100 jours : Cinq jours supplémentaires d'attente pour Kamerhe

Société ..,