Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Economie

La RDC vend des blocs pétroliers, malgré les craintes sur les risques environnementaux

2022-07-19
19.07.2022
2022-07-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/07-juillet/18-24/budimbu_didier_22_541266.jpg -

Didier Budimbu , ministre des Hydrocarbures de la République démocratique du Congo @Photo Droits tiers

Le gouvernement congolais ouvre 27 de ses blocs pétroliers aux investisseurs malgré la mise en garde des ONG locales et internationales. Celles-ci assurent que pas moins de neuf blocs pétroliers à être mis aux enchères, à la fin de ce mois, chevauchent des aires protégées.
 
Kinshasa ne nie pas les chevauchements, mais veut rassurer les activistes et les futurs investisseurs.  Au départ, ce sont 16 blocs qui devraient être mis aux enchères, mais le gouvernement en a ajouté 11 autres.

Didier Budimbu, le ministre congolais des hydrocarbures, était lundi face à la presse pour annoncer l’appel d’offres, au micro de notre correspondant à Kinshasa, Pascal Mulegwa. Il se veut rassurant : « On peut dire qu’il y a sur certains blocs, parmi ceux que l'on a rajoutés, c’est vrai que ça chevauche un tout petit peu dans certains parcs. Mais ça n’empêche qu’il y a des techniques pour pouvoir forer sans pour autant que l’écosystème puisse connaître des problèmes. »

Une opportunité économique pour le gouvernement

Didier Budimbu a voulu rappeler l'intérêt économique pour le pays, surtout en pleine crise ukrainienne : « Avec tous ces 27 de blocs, on avoisine 2000 milliards [de francs congolais] en termes de revenus, donc c’est énorme pour notre pays et grâce au pétrole, ce pays peut réellement se développer, on n’a pas ça pour qu’on s’en serve comme ornement, on a ça pour que nous puissions nous en servir et c’est ça que nous allons faire. Actuellement, avec la crise ukrainienne, le Congo a aussi le droit de bénéficier de ses ressources, et le gouvernement a levé l’option. Donc, ces 27 blocs pétroliers et trois gaziers seront mis en appel d’offres. Tant que ceux qu’ils vont se missionner seront là pour réellement développer le secteur avec nous, on a une certaine attractivité du point de vue fiscal, de sécurité juridique, de façon que ceux à qui on va attribuer ces blocs puissent vraiment évoluer en paix, et que chacun puisse tirer quelque chose et se retrouver. »

« Les peuples autochtones pourraient affecter leurs vies de manière irrévocable »

De leur côté, les défenseurs de l'environnement dénoncent l'absence de concertation avec les communautés congolaises. Et ils alertent sur les conséquences de cette exploitation pour le climat mondial, un tiers des blocs étant situé dans des réservoirs de carbone. Irène Wabiwa Betoko est chef de campagne forêts à Greenpeace pour le bassin du Congo :

« Si ce projet n’est pas arrêté, cela va avoir des conséquences farouches contre le climat, mais aussi sur les communautés locales. Les peuples autochtones, qui d’ailleurs ne sont même pas informés de ce plan, pourraient affecter leurs vies de manière irrévocable. Il ne s’agit pas ici de regarder seulement les intérêts financiers ou économiques, mais il y a la vie de millions de communautés congolaise, de millions de personnes à travers le monde qui serait en jeu, et donc il n’y a aucun chiffre en termes de dollars qui pourrait compenser cela. Et donc notre objectif, c'est de mettre tous nos efforts ensemble pour stopper ce projet et demander à toutes les entreprises pétrolières qui auraient la tentation de soumissionner aux appels d’offres qui seront lancés du 28 au 29 juillet de ne pas le faire, parce qu’ils vont trouver les Congolais sur leur chemin y compris Greenpeace et ses partenaires. »

La mobilisation des militants de l'environnement devrait grandir d'ici au 28 juillet, date annoncée pour la mise aux enchères des blocs pétroliers congolais.


RFI / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
1680 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
Et après tout cet argent sera volé. Pas de stratégie pour la survie des générations futures. Les concessions minières ne suffisent pas à renflouer les poches des voleurs..il faut une vision de loin monsieur

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Et après tout cet argent sera volé. Pas de stratégie pour la survie des générations futures. Les concessions minières ne suffisent pas à renflouer les poches des voleurs..il faut une vision de loin monsieur

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Nous devons exploiter nos richesses en toute dignité. Les conséquences sur le climat n'est pas seulement le devoir des congolais. Nous ne sommes exclaves des occidentaux pour continuer à protéger l'environnement pendant qu'eux continuent nuit et jour à sa destruction.

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
Article précédent Pré-COP27 : John Kerry demande à la RDC de renoncer à certains blocs pétroliers situés dans des zones sensibles

Les plus commentés

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 14 commentaires

Société Un Casque bleu tué, le SG de l’ONU en colère réagit

03.10.2022, 13 commentaires

Politique Géopolitique de la région des Grands Lacs. La fin d’un cycle : Paul Kagame du Rwanda sur les traces de Mobutu du Zaïre-Congo !

03.10.2022, 12 commentaires

Politique "La guerre de l'Est est programmée et désirée par des étrangers à travers la Constitution de 2006" (Des scientifiques)

03.10.2022, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance