Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Société

Vidiye Tshimanga, une affaire embarrassante pour le pouvoir

2022-09-23
23.09.2022
2022-09-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/19-25/tshimanga_vidiye_226.jpg -

Vidiye Tshimanga

Le conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de stratégie, a été conduit ce mercredi 21 septembre au centre pénitentiaire de Makala à Kinshasa. Vidiye Tshimanga avait répondu, dans la matinée, à une invitation de l’avocat général du parquet général près la cour d’appel de Kinshasa /Gombe. De fortes présomptions de corruption pèsent sur cet homme clef du régime de Félix Tshisekedi.

Le conseiller du chef de l’Etat en matière de stratégie est tombé dans un traquenard lui tendu par des journalistes d’investigation. Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, on entend Vidiye Tshimanga demander une commission de 20 pour cent sur de gros investissements à venir. Le tout se passe en visioconférence. Des supposés détenteurs hommes d’affaires affirment vouloir mettre des capitaux dans les mines congolaises. Ainsi, Vidiye Tshimanga affirme qu’il peut leur faciliter l’accès aux gisements.

Déplacement en avion, hôtel en avion de luxe, repas gastronomique

Le tout se passe au mois de juillet dernier à Londres. Le déplacement jusque dans la capitale britannique est assuré par un homme et une femme. Ils lui payent aussi gite et logement dans un hôtel de luxe. Les deux personnes prétendent appartenir à un grand conglomérat économique. Ce dernier, aurait pignon sur rue à Hong Kong. Et, cette ville est réputée comme étant un paradis fiscal.

Caméra cachée

Dans un anglais relativement bon, Vidiye Tshimanga entame la conversation avec les supposés investisseurs. Toutefois, il ignore que toute la scène est captée par des caméras cachées. On le voit dans un costume court manche, style Mao Tse Toung. Il est visiblement détendu et sûr de lui.

D’entrée de jeu, il indique que légalement, il ne peut en aucun cas participer à ce genre de projet. Mais, il affirme être propriétaire d’une entreprise minière dont il s’est retiré de la gestion courante. Il indique également qu’il a confié la gestion courante de sa société a des hommes qu’il a engagés. Selon lui, ses enfants restent actionnaires dans son entreprise.

Je suis un homme important pour le président de la république

Un deuxième tour de table est organisé le lendemain dans le même hôtel. Cette fois, le conseiller du chef de l’Etat dévoile le mode opératoire. Il indique que pour ce genre d’opération, ils opèrent à travers des paradis fiscaux tels que l’Ile Maurice. Il affirme qu’il est   aussi propriétaire d’une entreprise dénommée COBAMIN. C’est à travers cette entreprise qu’il détiendrait 20 pour cent des parts de la société Ivanhoé. Cette puissante entreprise exploite des mines dans le Lualaba et le Haut-Katanga.

Certainement pour convaincre ses interlocuteurs, Vidiye Tshimanga étale sa proximité avec le président de la république. De plus, il affirme avoir financé sa campagne électorale. Ce qui pourrait induire que Félix Tshisekedi lui est redevable. Ce qui pourrait laisser croire qu’il est de connivence avec le chef de l’Etat congolais.

Des pratiques mafieuses

A en croire les propos de Vidiye Tshimanga, ce qu’il propose est courant en RDC. Il affirme même que les dessous de table sont pratiqués à travers tous les continents et tous les pays.

15 milliards de dollars perdus par an, du fait de la corruption

En son temps, le conseiller spécial de Joseph Kabila en matière de corruption, Emmanuel Luzolo Bambi Lessa, avait affirmé que ce fléau engendrait annuellement une perte de 15 milliards de dollars. L’ancienne opposition aujourd’hui au pouvoir avait affiché sa volonté de mettre fin à la prédation financière.

Avant Kabila égal après Kabila

La Lucha constate que la corruption perdure comme au bon vieux temps. Jean Mulenda délégué de la cellule des opérations et stratégies, déplore la persistance des dérives qui avaient cours dans l’ancien régime. ”Hier comme aujourd’hui, on voit des conseillers interférer dans des dossiers qui ne sont pas de leurs prérogatives. C’est le cas de Monsieur Vidiye Tshimanga”.

Jean Mulenda se félicite de l’interpellation du concerné. Il espère néanmoins que ”nous n’allons pas connaitre une justice de façade, où l’on voit des interpellations, mais sans résultat concret”. Pour ce militant de la bonne gouvernance et de la transparence, les faits reprochés au conseiller du chef de l’Etat sont de nature à ternir l’image de ce dernier. Raison pour laquelle selon lui, il faut mener des enquêtes sérieuses pour tirer cette affaire au clair, d’autant plus que le gouvernement actuel s’est engagé à établir un Etat de droit.

Le cabinet prend ses distances

Deux jours après la diffusion de cette vidéo, le cabinet du chef de l’Etat a pris ses distances avec l’intéressé. Un communiqué datant du vendredi 16 septembre, déclare que ”Toute personne, y compris au sein du cabinet du président de la République, dont le comportement avéré aura enfreint la loi, la déontologie de sa fonction ou le règlement d’ordre intérieur du cabinet présidentiel, subira la rigueur de leurs effets”.

Vidiye Tshimamga lui de son coté, nie les faits. Il affirme, par ailleurs, que c’est lui au contraire qui aurait piégé ces soi-disant investisseurs. Une version à laquelle très peu de personne ne donne du crédit. Pour l’opinion publique, le conseiller spécial du chef de l’Etat vient de révéler, sans le vouloir, le côté mafieux du pouvoir en place. Pour la population, cette affaire a ainsi révélé le côté sombre du régime actuel.

Paul Pierre K.
Magazine La Guardia / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 12 commentaires
2260 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

1 réponse
@ Jean Jacques Bukasa est soit Vidiye, soit un de ses proches. Il essaie juste de noyer le débat... Technique bien connue dans les milieux mafieux

Réagir

2
Répondre
@ Patrick: Bien dit. Ce mec (visiblement aux abois) se devoile dans ses elucubrations incoherentes et illogiques.

Réagir

2
@
0 réponse
Bob@, une partie de ton commentaire a été supprimé pour injures et manque de CIVISME. Civisme se rapporte à cité, civique, citoyen... des règles élementaire du vivre ensemble dans une cité ne sont pas connues par certains des codébateurs. Zût!

Réagir

3
1
1
1
Répondre
@
0 réponse
...l’avez vu avant que la Justice ne s’en occupe ? Est-ce juste? Je ne crois pas.

Réagir

4
1
Répondre
@
0 réponse
... l’espace public et encore moins qu’une vidéo soit considérée comme effet à conviction. Savez-vous qu’aujourd’hui avec la technologie, je peux prendre une vidéo de vous, l’éditer et vous faire dire ce que vous n’avez jamais dit avec les gestes appropriés et les mouvements de la bouche correspondants ? Savez-vous que l’on peut prendre votre visage, le mettre sur le visage d’une autre personne dans une vidéo embarrassante ? Savez-vous aussi qu’il y a des masques parfaits ? Croyez-vous encore qu’une vidéo en général peut servir de preuve dans ces conditions, que la vidéo de Me Vidiye est 100% la réalité pour qu'il soit traité de la façon dont vous...

Réagir

4
1
Répondre
@
0 réponse
...prendre votre visage, le mettre sur le visage d’une autre personne dans une vidéo embarrassante ? Savez-vous aussi qu’il y a des masques parfaits ? Croyez-vous encore qu’une vidéo en général peut servir de preuve dans ces conditions, que la vidéo de Me Vidiye est 100% la réalité pour qu'il soit traité de la façon dont vous l’avez vu avant que la Justice ne s’en occupe ? Est-ce juste ? Je ne crois pas. Si vous étiez dans une situation similaire et que vous aviez à complaindre combien une vidéo est mal interprétée et dans un contexte bien différent de ce qui s’est passé ou même « Fake », vous n’apprécierez pas la façon dont vous êtes traité dans...

Réagir

4
1
Répondre
@
0 réponse
@bob : L’éducation est importante ; Gardez votre crasse dans votre famille. Si vous étiez dans une situation similaire et que vous aviez à complaindre combien une vidéo est mal interprétée et dans un contexte bien différent de ce qui s’est passé ou même « Fake », vous n’apprécierez pas la façon dont vous êtes traité dans l’espace public et encore moins qu’une vidéo soit considérée comme effet à conviction. Savez-vous qu’aujourd’hui avec la technologie, je peux prendre une vidéo de vous, l’éditer et vous faire dire ce que vous n’avez jamais dit avec les gestes appropriés et les mouvements de la bouche correspondants ? Savez-vous que l’on peut...

Réagir

4
Répondre
@
0 réponse
C'est le mal de s'entourer avec les jouisseurs affairistes au sommet de l'État. Le régime Tshilombo est un danger pour l'avenir de ce pays. Nous pensons que juste les propos de vidiye Tshimanga suffisent pour donner raison à Kabund. Cher Tshilombo je crois qu'il est temps que tu partes...

Réagir

4
3
Répondre
@
0 réponse
Que voulez-vous pour preuve suplémentaire pour DONNER RAISON À KABUND? Vidiye n'a fait que CONFIRMER LE MODE OPÉRATOIRE du VOL À LA PRÉSIDENCE! C'est lui Vidiye qui est CHARGÉ DE TOUT CE QUI EST "TRATÉGIQUE" À LA PRÉSIDENCE avant même l'arrivée de Félix à la PRÉSIDENCE! Il a bien dit que c'est LUI, VIDIYE QUI EST LE PRÉSIDENT... Ça veut "TOUT" DIRE! LÂCHER DONC KABUND!

Réagir

4
2
Répondre
@
0 réponse
President Felix Tshisekedi a beau jeter cet homme maudit derrière la prison de Makala, le problème reste entier. Meme parmi les hommes de Lamuka ou Kabila, les congolais ne travaillent pas, mais préfèrent bénéficier des oeuvres des autres.

Réagir

4
Répondre
@
0 réponse
C'est le mal de s'entourer avec les jouisseurs affairistes au sommet de l'État. Le régime Tshilombo est un danger pour l'avenir de ce pays. Nous pensons que juste les propos de vidiye Tshimanga suffisent pour donner raison à Kabund. Cher Tshilombo je crois qu'il est temps que tu partes...

Réagir

6
2
Répondre
@
0 réponse
Donc selon vous tshisekedi ne détourne les biens publics n'est ce pas ? Il faut être idiot pour croire à cela, tshisekedi avant d'arriver au pouvoir n'avait même pas un terrain à Maluku alors soudainement il se retrouve à la présidence, imaginez la suite !...[CETTE PARTIE DE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INJURES ET MANQUE DE CIVILITE]

Réagir

10
4
1
Répondre
@
right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Le Haut-Katanga et le Tanganyka en insécurité alimentaire (rapport INS)

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 18 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 11 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance