Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Société

Des femmes et des enfants victimes des conflits

2022-10-05
05.10.2022
Provinces
2022-10-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/10-octobre/3-9/femmes_enfants_victimes_conflit.jpg -

Entre juin et juillet, la Monusco a recensé 82 cas des violences sexuelles sur les femmes liées aux conflits. Mais aussi près de 300 cas des violations des droits des enfants. 

Ceci ressort de son rapport publié le 22 septembre dernier. Un rapport  qui porte sur les faits qui se sont produits en République démocratique du Congo du 17 juin au 16 septembre 2022.

La Monusco note une diminution de 23 % contrairement à la période précédente. Selon le même rapport, les groupes armés seraient responsables du grand nombre de cas. Le rapport parle de  74 victimes.

Et les acteurs étatiques de 8, dont 4 attribués à des soldats congolais. Les principaux auteurs parmi les groupes armés, l’on note les Maï-Maï (24 victimes), la Codeco (19) Nyatura (16), Maï-Maï Raïa Mutomboki (10) et les miliciens Twa (10).

S’agissant de la province la plus touchée, c’est  la province de Tanganyika (33 %). Il y a aussi le Sud-Kivu (30 %), le Nord-Kivu (24 %), l’Ituri (12 %) et le Maniema (1 %).

Violations graves contre les enfants

S’agissant des violations graves contre les enfants, la Monusco note 285 violations graves. Les garçons restent les plus touchés par ces violations. Le rapport parle de 156 garçons et 56 filles. Parmi eux, il y a eu 40 enfants (27 garçons et 13 filles) tués ou mutilés. Les Forces démocratiques alliées ont commis la plus grande partie de ces violations (43).

Des soldats congolais seraient responsables de huit cas de violences sexuelles commis contre huit filles. Ils sont aussi accusés de l’enlèvement de trois filles, du meurtre et d’atteintes à l’intégrité physique d’un garçon et d’une fille. Le rapport les accuse également d’être responsables de trois attaques contre des écoles en Ituri, au Nord-Kivu et au Sud-Kivu.

À la même période, 68 enfants (54 garçons et 14 filles) qui s’étaient enfuis, avaient été séparés des groupes armés ou volontairement libérés. ”Six enfants ont été nouvellement recrutés. Le groupe d’autodéfense Aluta M’Chingwa, les Maï-Maï Mazembe et Nyatura seraient les principaux responsables du recrutement et de l’utilisation d’enfants parmi les graves violations des droits de l’enfant qui ont été établies”.


Magazine la Guardia / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
393 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Les congolais classés parmi les derniers sur la liste des étudiants africains évoluant le mieux en France

Les plus commentés

Politique RDC-RWANDA : après la douche froide que Félix Tshisekedi a infligée à son homologue rwandais, l’équipe de communication de Paul Kagame en débandade (Analyse)

05.12.2022, 24 commentaires

Politique Biruta à Blinken : « le M23 ne doit pas être assimilé au Rwanda »

06.12.2022, 16 commentaires

Politique Agression rwandaise : Les rebelles M23/RDF prêts à se retirer du territoire congolais, (communiqué)

07.12.2022, 16 commentaires

Politique Tshisekedi recadre Kagame : « c’est diabolique d’assumer le fait qu’on sème la mort et la désolation »

04.12.2022, 15 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance