Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Culture

Muana Mboka : l'édition décennale se tient ce 17 juillet au GHK

2015-07-15
15.07.2015 , Kinshasa
Culture
2015-07-15
Ajouter aux favoris
La République démocratique du Congo (RDC) a mis du temps pour s’offrir son événement culturel de prestige, le Trophée panafricain de l’excellence Muana Mboka. Ce prix de mérite, né des cendres de Ngwomo Africa qui n’a pu survivre à son géniteur, vient d’accomplir, sans coup férir, dix années d’existence. Rendez-vous est pris pour ce vendredi 17 juillet au parking du Grand hôtel Kinshasa.  

Alors que la quête de recréer l’événementiel taraudait les esprits dans un contexte d’abattement collectif marqué par la hantise qu’inspirait la poussée des troupes de l'Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL) vers les années 1997, le concept Muana Mboka venait déjà de quitter les allées de la rêverie pour prendre véritablement corps.

Dix ans après, l’événement s’est véritablement mué en un facteur d’harmonie sociale prônant des valeurs républicaines telles que la paix, l’amour et la tolérance alors qu’à son lancement à la Halle de la Gombe en 2003, il fut précocement voué aux gémonies. Personne ne lui créditait un avenir édifiant et glorieux. Dix ans après, le Trophée Muana Mboka est parvenu à déjouer toutes les prédictions jusqu’à se positionner comme un évènement culturel de référence, une rencontre d’hommes et des femmes de tout acabit à laquelle tout le monde tient. Dix ans de privation et de sacrifices qui résument toute la trame d’une aventure qui, à force d’abnégation et de volonté, a fini par prendre forme. Dix ans de dynamisme mais aussi de constance avec, à la clé, une imagination en quête permanente d’innovation pour mieux servir les férus de l’évasion et d’émotions fortes.

Constance, persévérance…

Un exercice éprouvant derrière lequel se cache un énorme investissement à tout point de vue. Des personnes physiques ou morales douées et inventives ayant excellé dans leurs domaines respectifs ont, au fil d’années, été primées sur base des critères préalablement définis par un jury spécial. Quelques lauréats ont eu droit, de leur vivant, à une reconnaissance nationale via le trophée Muana Mboka à l‘instar de Wendo Kolosoy et Tabu Ley. De tout temps, l’exercice a consisté à identifier les personnes porteuses des valeurs positives et à les présenter comme des modèles à suivre dans une perspective de requalification de l’éthique sociale.   

L’édition jubilaire est celle de la relance des activités de l’institution Muana Mboka mises en veilleuse après trois années de stagnation, la dernière édition datant du mois d’août 2012. Alors que l’illusion d’une fin de règne semblait gagner les esprits jusqu’à faire douter de l’expertise des organisateurs quant à leur capacité de régénérer après un moment de fluctuation, la dynamique était toujours là, inébranlable. L’aventure était bien loin de s’arrêter…

Des faits marquants

Muana Mboka, c’est aussi toutes ces anecdotes qui l’auront émaillé, inimaginables pour les uns et rocambolesques pour les autres. A force de jouer le rôle du mari d’Akisi Delta dans le groupe « Ma Famille », Michel Boyeri, en réceptionnant le trophée au nom du groupe, a déclaré être fier du travail abattu par « sa femme » Akisi Delta. Correction et ou rétractation vite faite : « Ma femme dans la série ». Et quelqu’un de crier dans la salle. « Elle est quantième dans la série de tes femmes ? ». Pour sa part, le lauréat Yandi Mosi (artiste comédien de son état) s’était plaint, du haut de la tribune de Muana Mboka, de continuer de rouler en moto. Il a fini par avoir gain de cause, car il fut gratifié quelques jours après, d’une jeep neuve, don du chef de l’Etat.

Des larmes de Lufwa Mawidi pour qui le sacre de Muana Mboka compensait l’oubli dont il a toujours fait l‘objet de la part de l’Etat à l’éclat particulier donné par le général Dabira à son trophée fêté avec faste à Brazzaville en passant par la formule alambiquée « Je suis chez moi et  je reste chez vous » de Meyer (fondatrice du Lycée Motema Mpiko), il va sans dire que l’événement est à la fois une source incommensurable de motivation et d’inspiration.

À l’entame de la nouvelle décennie, une réelle introspection s’impose dans le chef des autorités pour qu’un soutien conséquent soit apporté à la culture, véritable vitrine destinée à promouvoir le potentiel artistique d’une nation mais aussi seule donne susceptible de rassembler au-delà des différences.


C’est vous qui le dites : 0 commentaire
8382 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Socoda : assemblée générale à huis clos
left
Article précédent En marge de la clôture de l’Assemblée générale : Socoda, Verkys Kiamwangana élu président

Les plus commentés

Politique UDPS Andre Mbata : « Le Pape François arrive en RDC pour bénir le chef de l’État pour son second mandat »

28.01.2023, 19 commentaires

Politique Arrivée du Pape en RDC : Fridolin Ambongo recadre André Mbata

29.01.2023, 15 commentaires

Politique Célestin Tunda Ya Kasende emboîte le pas de Boshab

28.01.2023, 11 commentaires

Provinces Occupation de Kitshanga : « Toutes les mesures sont prises pour barrer la route aux aventures du Rwanda et du M23 » (Félix Tshisekedi)

28.01.2023, 11 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance