Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Politique

Kabuya tance Kagame : « ce n’est pas avec un dictateur sanguinaire qu’on peut parler des élections »

2022-12-02
02.12.2022
2022-12-02
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/28-30/kabuya_tance_kagame.jpg -

Réponse du berger à la bergère ! L’UDPS, parti présidentiel de la RDC, a sévèrement réprimandé le président rwandais, Paul Kagame qui, lors de sa dernière adresse devant les élus de son pays, a affirmé avec légèreté que Félix Tshisekedi n’avait pas gagné les élections de 2018 et entend reporter celles de 2023 avec comme alibi « la crise sécuritaire dans l’Est ».

Dans sa réaction, le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS-Tshisekedi), Augustin Kabuya fait remarquer au chef de l’Etat rwandais qu’il est « un sanguinaire, un criminel qui tue les Congolais » et par conséquent, n’est pas mieux placé pour remettre en cause la crédibilité des élections organisées dans un Etat démocratique comme la RDC.

« Est-ce que dans ce monde moderne, dans le continent africain, Kagame peut parler des élections ? Un monsieur qui sait très bien qu’il est minoritaire, à chaque fois qu’il organise des élections bidon, c’est lui qui les gagne à 98%. Je ne peux même pas perdre mon temps pour répondre à la déclaration d’un dictateur sanguinaire. Ce n’est pas avec Kagame qu’on peut parler de la démocratie », a tonné le chef du parti présidentiel de la RDC.

Les Congolais vont accorder un deuxième mandat à Félix Tshisekedi

L’élection de Félix Tshisekedi à la présidentielle de 2018 est « confirmée » par la communion que le président entretient « avec sa population », a indiqué Augustin Kabuya convaincu de la réélection de son leader en 2023.

« Je ne pouvais pas perdre mon temps pour répondre à un sanguinaire, un criminel qui tue les Congolais. Nous sommes fiers de notre président. Nous l’aimons et nous allons encore lui accorder un second mandat. Ce n’est pas à Kagame de décider en lieu et place des Congolais », a-t-il dit.

Kagame coincé par Tshisekedi

La multiplication des sorties médiatiques du président rwandais sur la RDC traduit, selon Kabuya, l’essoufflement celui qui était habitué à tromper l’opinion internationale pour piller les ressources naturelles du Congo.

Le SG de l’UDPS accuse Paul Kagame d’avoir ressuscité la rébellion M23 pour chercher à imposer sa volonté aux Congolais, étant donné qu’il était bloqué sur tous les plans par le président Tshisekedi.

« Monsieur Kagame pensait contrôler le Congo comme il le faisait avec Joseph Kabila à travers les accords du 12 mai 2012, où il lui avait donné un check en blanc qu’il pouvait entrer et sortir comme il veut. Malheureusement pour lui, quand son excellence monsieur Félix Tshisekedi est arrivé au pouvoir, il n’a pas vu ce qu’il faisait avec Joseph Kabila possible, il a ressuscité ses garçons de course du M23, pour nous imposer son point de vue. Ce qu’aucun Congolais ne peut jamais accepter », a-t-il allégué.

 

Reagan Ndota
AFRIQU'ACTU / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 8 commentaires
3919 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
L'inconvénient de tricher les élections vous poursuit, c'est honteux que Kagame vous donne aussi une leçon. Quand on vous parlait de la légitimité comme la force d'un État, vous pensiez que c'était une blague, mais maintenant vous devenez ridicule

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Kabila a laissé un pays entier sans armées étrangères. Armées étrangères entrées pacifiquement contre la volonté du pays, peuple et des FARDC. En matière de démocratie, l'udps est notre FPR. Le FPR a organisée les élections, bulgare ou pas, mais a organisée. Notre UDPS veut organisée pour la première fois les élections, à notre avis, avec modèle plu au FPR que a une démocratie moderne occidentale, même congolaise. Ça sont des faits et non des déclarations illusoires à l'autosatisfaction du pauvre congolais.

Réagir

4
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Kabila a laissé un pays entier sans armées étrangères. Armées étrangères entrées pacifiquement contre la volonté du pays peuple et des FARDC. En matière de démocratie, l'udps est notre FPR. Le FPR a organisée les élections, bulgare ou pas, mais a organisée. Notre UDPS veut organisée pour la première fois les élections, à notre avis plus proche au FPR que une démocratie moderne occidentale, même congolaise. Ça sont des faits et déclarations illusoires à l'autosatisfaction du pauvre congolais.

Réagir

2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
SG POUR UNE FOIS, JE TE SALUE MON FRERE ATA KO TOKOSWANA, EZALA BISO NA BISO. ZOBA YA KAGAME AKOTA TE DU COURAGE SG TOKOLONGA FATSHI, POUR MOI C'EST Mzee CORRIGE

Réagir

8
2
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le mm Kagame n'etait pas un dictateur sanguinaire quand votre mongolien de président et vous declariez qu'il etait un ami et un frère; un partenaire strategique et fiable. Pire encore, vous avez chanté à sa gloire au Stade de Matyrs: "Yo Nani, Oboya Kagame!"

Réagir

9
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Yo Nani, oboya kagame! Yo nani oboya Kagame! Yo nani oboya Kagame!!!! C' était au stade des martirs.

Réagir

7
5
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
L'essoufflement politique de Paul Kagame est effarant Il prend cette indélicatesse de s'ingérer dans nos affaires à nous congolais et maintenant il reçoit des piques de partout et ça encourage une certaine société au Rwanda de pouvoir commencer de parler des incongruités et de cette dictature sadique et sanguinaire de ce régime nazifié de Kigali Kagame en s'en prenant à la politique interne du Congo signe bien effectivement la fin de son aura de sang qu'il a implémentée dans notre sous-région! Merci Kabuya de lui avoir répondu du tic au tac Tellement qu'il est acculé dans cette guerre il use de la fibre de la politique politicienne pour décourager les congolais dans leur fibre patriotique Mais c'est en vain.

Réagir

6
3
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Kagame akomi na suka. Nous sommes en train d'assister à la fin du régime d'un sanguinaire. Il est le Hitler d'Afrique.

Réagir

13
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Nairobi III : l’équipe présidentielle de la RDC démantèle une infiltration, les travaux suspendus
left
Article précédent Tshisekedi et Kagame s’égratignent

Les plus commentés

Politique Confidence de la rencontre de Luanda: João lourenço conseille à Félix Tshisekedi de consulter Kabila

08.02.2023, 27 commentaires

Politique « Certains animateurs de l’Église catholique s’arrogent le pouvoir d’utiliser leur chaire à des fins politiques » (JP Beleshay, UDPS-USA)

08.02.2023, 16 commentaires

Société Réduction du train de vie des institutions : l'ODEP propose la supression des émoluments des députés

07.02.2023, 15 commentaires

Politique Augustin Kabuya : « Au stade actuel, je dois jouer à fond mon rôle d’un vrai Mwana Bute du Chef de l’État»

06.02.2023, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance