Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Santé

En Afrique du Sud, une injection préventive contre le VIH séduit déjà les autorités

2023-01-10
10.01.2023
2023-01-10
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu/09-15/prep_22_02141.JPG -

La PrEP (pour prophylaxie préexposition), un médicament proposé aux personnes à risque pour les protéger du VIH, existait déjà sous forme de comprimé. Mais, désormais, une version injectable (CAB-LA) a été développée par un laboratoire anglais. En Afrique du Sud, les autorités de régulation des médicaments ont d’ores et déjà approuvé son utilisation, malgré des incertitudes concernant son futur coût. 

On connaissait déjà les effets de la PrEP sous forme de comprimé, qui offre un taux de protection de plus de 90% en empêchant le virus de se fixer lors de son entrée dans le corps, et évitant donc les contaminations même lors de rapports sexuels à risque. Mais, désormais, une injection à base de cabotégravir, à recevoir tous les deux mois, serait beaucoup plus efficace, car plus pratique qu’un médicament qu’il ne faut pas oublier d’avaler tous les jours.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d’ores et déjà son utilisation, qui permettra de faciliter le recours à la prévention, notamment dans les pays qui ont un fort taux de prévalence, alors que le médicament est déjà disponible aux États-Unis.

Or, avec plus de 7 millions de Sud-Africains porteurs du VIH, et près de 200 000 nouvelles infections par an, le pays de Nelson Mandela rêve de déployer rapidement ce nouvel outil, et des projets tests ont déjà été mis en place, notamment auprès des jeunes femmes.

Si le prix est adapté, le gouvernement pourrait ainsi rendre cette nouvelle injection de prévention disponible dans le pays à plus large échelle en six mois.

Oui, mais à quel prix ?

La question financière reste en effet cruciale. Sous sa forme actuelle, l'injection reste beaucoup trop chère. Mais un accord a été négocié avec l’organisation du Medicines Patent Pool (MPP) pour la proposer à prix réduit dans 90 pays à revenus faibles et intermédiaires, dont l’Afrique du Sud. Cependant, on ignore toujours le prix final. Et, dans la nation arc-en-ciel, ces incertitudes rappellent le combat mené dans les années 2000 pour obtenir des traitements contre le sida à prix abordable.

Lise Jamieson, du bureau de recherche en économie de la santé et de l’épidémiologie (HE²RO) de Johannesburg, a calculé quel serait un prix rentable pour Pretoria : « Aux États-Unis, le prix actuel s’établit autour de 22 000 dollars par an, ou 3 000 dollars par injection. Ce prix sera très sans doute réduit : le Medicines Patent Pool est déjà parvenu à faire cela avec d’autres médicaments par le passé, explique Lise Jamieson au micro de Claire Bargelès de la rédaction Afrique de RFI. Mais nous, nous avons construit ce qu’on appelle un modèle épidémiologique, pour calculer à quel prix cette version injectable doit être mise sur le marché local pour être aussi rentable que si on augmentait la distribution du médicament oral. […] Et, selon nos estimations, ce prix devrait être entre 9 et 14 dollars par injection, ou entre 60 et 100 dollars par an. Donc, moins de 1% du prix actuel aux États-Unis ! » 

Et la chercheuse de conclure : « Si le médicament est trop cher, personne n’aura les moyens d’y avoir accès et cela soulève des questions éthiques : pourquoi produire un médicament si on ne peut pas le fournir aux populations qui en ont le plus besoin ? »


RFI / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
638 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Covid-19 : le nouveau sous-variant d’Omicron, XBB.1.5, détecté en Afrique du Sud
left
Article précédent L'épidémie d’Ebola en Ouganda est terminée

Les plus commentés

Politique Joseph Kabila “n’a jamais touché son salaire de 680.000 USD”, Olive Kabila

25.01.2023, 26 commentaires

Politique Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali

25.01.2023, 22 commentaires

Politique Les 4 ans du pouvoir de Félix Tshisekedi : que de promesses non tenues !

26.01.2023, 19 commentaires

Politique Evarist Boshab quitte Joseph Kabila pour Félix Tshisekedi

27.01.2023, 19 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance