Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Eric Kamba : « Tout rebelle ne peut plus accéder aux fonctions publiques »

2023-02-28
28.02.2023
2023-02-28
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/02-feb/27-28/kamba_23_021412.jpg -

Eric Kamba

Le coordonnateur de l’ONG Congo action pour la diplomatie agissante (CADA), Eric Kamba, a préconisé, mardi 28 février, que tout rebelle soit interdit d’accéder aux fonctions publiques.

Il l’a dit dans un communiqué exploité par Radio Okapi.

Dans ce document, Eric Kamba a également proposé que tout Congolais qui prend les armes soit définitivement exclu des FARDC, de la Police nationale congolaise ou de services de sécurité du pays.

« Les rebelles ne peuvent pas être intégrés dans l’armée car le brassage, le mixage, la démobilisation et la réinsertion affaiblissent l’armée qui devient infiltrée et incapable de défendre les personnes et leurs biens voire l’intégrité territoriale », a-t-il fait savoir.

Eric Kamba a souhaité que tout rebelle congolais puisse perdre non seulement sa nationalité mais également tout droit politique et écope d’une peine de prison à vie.

Il est d’avis que ces mesures vont dissuader tous ceux qui prennent les armes contre la nation congolaise.

Cette structure réunissant des Congolais vivant aux Etats-Unis d’Amérique promet de faire endosser cette proposition par un député pour son adoption au Parlement et sa promulgation comme loi par le chef de l’Etat.

L’ONG CADA regrette que la RDC ait été jalonnée par plusieurs rebellions ayant entravé sa bonne marche vers la démocratie.

« En RDC, la quasi-totalité des rébellions ont été menées contre la nation pour des raisons personnelles de conquête du pouvoir et ayant engendré des conséquences néfastes sur la nation congolaise », a conclu Eric Kamba.

En début du mois de février courant, il avait proposé le retrait de la RDC de l’EAC qui, selon lui, n’a pas réussi, comme promis, à traquer les rebelles du M23 qui écument le Nord-Kivu.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
1438 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Grace de Dieu @BAXR2BG   Message  - Publié le 01.03.2023 à 07:40
C’est une logique que tout être humain citoyen de son pays comprendra. Un rebelle se promène avec le sang du peuple.

Réagir

2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Visite de Macron à Kinshasa : "Quand l'allié numéro un du problème vient se présenter en porteur des solutions" (Kémi Seba)
left
Article précédent Macron à Kinshasa, Mboso apaise les Congolais

Les plus commentés

Société Koffi Olomide fait des victimes à la RTNC : Jessy Kabasele suspendu

10.07.2024, 16 commentaires

Politique Implication de l’Ouganda dans la guerre du M23 : Jonas Tshiombela dénonce l’attitude «timide» du gouvernement congolais

10.07.2024, 10 commentaires

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Révision ou changement de la Constitution: un vrai-faux débat

10.07.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance