Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Tueries des civils à Beni : colère, désespoir et désolation lors de funérailles des victimes

2023-04-11
11.04.2023
2023-04-11
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/04-avril/10-16/beni_tuerie_morgue_23.jpeg -

Une famille récupère le corps de leurs membre à la morgue d'Oicha à Beni le 10 avril 2023. © Photo Delphin Mupanda/MCP

Les personnes tuées lors de la dernière incursion des hommes armés dans les villages Musandaba, Misenge et Nebula, situés à environ 4 Km à l'ouest d'Oicha ont été inhumées ce lundi 10 avril 2023. Au total, 26 corps sans vie ont été retrouvés dans ces villages et un véhicule incendié. Il s'agit de 21 corps déposés à la morgue d'Oicha depuis samedi 8 et 5 autres ce lundi 10 avril 2023.

Colère, désespoir et désolation, pouvaient se lire sur les visages de la population d'Oicha et environs ce lundi. Dès la matinée, de nombreuses personnes se sont rassemblées à la morgue d'Oicha à la recherche des corps de leurs proches.

 
Dès personnes à la recherche des corps de leurs proches à la morgue d'Oicha à Beni le 10 avril 2023. © Photo Delphin Mupanda/MCP

Cette journée a été consacrée au deuil des victimes de cette tuerie. Des activités sont restées paralysées à Oïcha et environs. Un rassemblement a eu lieu à la morgue où un culte funéraire a été organisé en leur mémoire.

La majorité des victimes sont des cultivateurs, habitants d'Oicha, que les assaillants ont surpris dans des champs à la recherche des vivres, indique Isaac Kavalami, président de la société civile d'Oicha.

"Ils ont tué plusieurs personnes. Aujourd'hui, nous comptons 26 personnes qui viennent d'être enterrées et la recherche continue parce qu'il y a eu aussi des disparus, véhicules, des motos et vélos incendiés", a-t-il expliqué.

Ces tueries sont intervenues malgré les alertes de la population, déplore la société civile qui estime que les forces de sécurité n'ont pas su capitaliser les alertes. Elle exige des enquêtes sérieuses pour identifier les auteurs de ces tueries que les autorités attribuent aux rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) et le mode opératoire ressemble à celui des autres atrocités déjà commises dans la zone.

La société civile de Beni demande aux autorités d'élargir la zone d'action des forces coalisées des armées congolaises et ougandaises pour contenir le mouvement des ADF.

 

Delphin Mupanda (Correspondant au Nord-Kivu)
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
913 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


le double @EFRMHPD   Message  - Publié le 11.04.2023 à 05:11
Les gens pensent que le Congo c'est Kinshasa, ils sont là entrain de voler l'argent mais la population est abandonnée à son triste sort, c'est inadmissible pour ce régime

Réagir

3
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Kongo-Central : trois morts dans un accident de la circulation au rond-point Londe à Matadi
left
Article précédent Sud-Kivu : le gouvernement provincial de Ngwabidje visé par une nouvelle motion de censure

Les plus commentés

Afrique Mini-sommet d’Addis-Abeba : "Félix Tshisekedi et Paul Kagame n’ont pas le choix, ils doivent coopérer" (Azali Assoumani)

18.02.2024, 16 commentaires

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 15 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 13 commentaires

Politique Union africaine : « pas question de négocier avec le M23 » (Félix Tshisekedi)

19.02.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance