Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

La session parlementaire s’ouvre alors que nombreux d'élus sont bloqués en provinces faute d’avion

2023-09-15
15.09.2023
2023-09-15
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/9-septembre/11-17/ass_nat_23_25412.jpg -

La session parlementaire de septembre s’est ouverte ce vendredi 15 septembre au Palais du peuple à Kinshasa. Cette session est essentiellement budgétaire. Entre-temps, certains parlementaires sont encore bloqués dans les provinces, faute d’avion.

Après trois mois de vacances, les députés et sénateurs reprennent le chemin du Palais du peuple. L’ouverture de la session de septembre a eu lieu au Sénat, en présence du Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde.

A l’occasion de l’ouverture de cette session, un fort engouement était observé au Palais du peuple avec la présence des parlementaires, militants et sympathisants des certains partis politiques de l'Union sacrée ainsi que quelques activistes de la société civile, a constaté le reporter de Radio Okapi.

Cependant, les parlementaires bloqués encore à l'intérieur du pays, faute d’avion, invitent le Gouvernement à prendre les dispositions conséquentes pour assurer la mobilité de la population congolaise d'une province à une autre.

A Radio Okapi, de nombreux élus ont révélé être encore bloqués dans leurs circonscriptions électorales faute notamment d’avions due à la suspension, depuis lundi dernier, des activités de la compagnie nationale Congo Airways.

Et la Compagnie africaine d’aviation (CAA) n’arrive plus à répondre aux nombreuses demandes de voyage de ses clients.

Ecoutez à ce propos le député Jackson Ausse, bloqué en Ituri :

 


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 7 commentaires
1530 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Grace de Dieu @BAXR2BG   Message  - Publié le 19.09.2023 à 05:52
La nature règle la médiocrité de nos députés. Combien dorment pendant les sessions? Est ce que leur présence changera quoi. La plupart ne mérite pas d’être députés. A cause de leurs lois bidons depuis des années, ils avaient vendu le pays…

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VALAVALA @P9MCDS5   Message  - Publié le 16.09.2023 à 21:28
Que Signifie le Mot " BANYAMULENGE" ? Le mot "BANYAMULENGE " est une appellation frauduleuse que les refugiés Tutsi rwandais (BANYARWANDA) se sont octroyés pour infiltrer la RDC et forcer à obtenir l'identité congolaise . MULENGE est une colline appartenant à la Tribu BAFULIRU sur laquelle ont été accueillis les refugiés tutsi rwandais en 1961 et 1963 par le HCR . En 1964 , il était interdit aux refugiés Tutsi BANYARWANDA installés sur les sites de MULENGE , KATOBO et LEMERA de faire la politique au Congo conformément à un circulaire de l'Administration coloniale Belge et du HCR. Qui les a autorisé à faire la politique au Congo ? Rappelons que sur 450 Tribus existantes au Congo et archivées par l'administration coloniale belge, il n'existe pas en RDC une tribu appelée BANYAMULENGE . Le Mot " BANYAMULENGE " a été crée en 1978 par Gisaro , un Tutsi Rwandais ( soit 18 ans après l'indépendance du Congo) . Selon l'article 10 de la constitution de 2006 , il n'existait au Congo Aucun groupe ethnique appelé " BANYAMULENGE" à la date du 30 JUIN 1960. Ce sont des "BANYARWANDA "( citoyens Rwandais) en quête des terres et de l'identité congolaise en usant des armes...

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Okolela @V73Q7NS   Message  - Publié le 16.09.2023 à 08:20
Ces memes Deputes de pacotilles vont encore crier : Fatshi beee beton

Réagir

6
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 16.09.2023 à 05:27
Ah DAP TSHILOMBO! distributeur automatique des promesses!!!!! Soni mpo na mboka! D'ailleurs ces députés ne demandent pas mieux que d'être bloqué chez-eux ainsi ils commenceraient directement leur campagne électorale

Réagir

7
Répondre
@
Insérez un émoji
Raphaël Mbate @NOMWGVI   Message  - Publié le 15.09.2023 à 23:11
Papa soyez bloquees la-bas ,vous aviez preferee la transhumance politique a cout des billets verts au lieu de servir le pays ,la tricherie ne paie pas

Réagir

6
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Raphaël Mbate @NOMWGVI   Message  - Publié le 15.09.2023 à 23:06
ou sont passees les huit avions qu'on nous avait promis?

Réagir

7
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @IC6ZJ8T   Message  - Publié le 15.09.2023 à 20:41
Gouverner c'est prévoir.

Réagir

6
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Assemblée nationale : Sama Lukonde dépose le projet de budget exercice 2024 chiffré à 16,6 milliards de dollars américains
left
Article précédent Assemblée nationale : le gouvernement appelé à financer la CENI pour la tenue des élections en décembre 2023

Les plus commentés

Politique Le président Tshisekedi prévient les députés nationaux : « Je n’hésiterai pas à dissoudre l’Assemblée nationale et renvoyer tout le monde à de nouvelles élections, si ces mauvaises pratiques persistent »

18.05.2024, 19 commentaires

Politique Attaque armée ce matin autour de la résidence de Vital Kamerhe,

19.05.2024, 14 commentaires

Politique La France, un allié indéfectible du Rwanda : Les dessous d’une alliance stratégique

19.05.2024, 12 commentaires

Politique Tentative de coup d'État à Kinshasa : le chef des assaillants abattu

19.05.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance