Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Société

La « catastrophe électorale » de 2023 relève de l’obstination de la CENI à organiser les élections par défi, en violation du cadre juridique national (CENCO)

2024-01-19
19.01.2024
Spécial Elections / Politique
2024-01-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/01-janvier/15-21/le_decor_du_monopartisme_s_implante_a_nouveau_cenco.jpg -

À deux jours de l’investiture du président Félix Tshisekedi pour son second et dernier mandat, l’Église catholique a fulminé contre les irrégularités et incidents dont l’ampleur et l’étendue font, selon elle, des élections du 20 décembre 2023 une « catastrophe électorale ».

Alors que la CENI se vante d’avoir organisé des scrutins « apaisés et transparents », la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) dit avoir constaté que ces élections ont été caractérisées, en général, par la fraude, la corruption à grande échelle, le vandalisme de matériel électoral, l’incitation à la violence, la détention illégale des DEV (dispositifs électroniques de vote), l’achat des consciences, l’intolérance, l’impudicité, l’atteinte aux droits humains, à la vie humaine et à la dignité des personnes allant jusqu’à humilier publiquement la femme.

Les mots sont durs. Les évêques catholiques ne ménagent pas la CENI. Pour eux, « Il s’avère que le chaos enregistré lors de cette 4ᵉ édition des élections relève en partie de l’obstination de la CENI qui, au regard des contraintes dont elle était pourtant consciente, a organisé les élections par défi, en violation du cadre juridique national et de l’administration électorale ».

« Après la déclaration préliminaire de la MOE CENCO-ECC, nous avons découvert, par la suite, un nombre impressionnant de votes parallèles avec les machines à voter trouvées chez des particuliers. D’aucuns se posent la question de savoir s’il n’y avait pas planification quelque part au niveau du pouvoir organisateur », assène l’Église catholique.

La facilité avec laquelle les dispositifs électroniques de vote (DEV) et les rouleaux des bulletins de vote se sont trouvés un peu partout dans les mains des particuliers, étonne plus d’un, a-t-elle ajouté, souligant que la CENI devrait s’interroger sur son rôle dans cet imbroglio, car, « c’est elle qui a le contrôle exclusif de toutes ces machines et elle ne s’est jamais plainte d’un vol quelconque de son matériel ».

Face à cette situation, la CENI estime qu’il importe d’ouvrir des poursuites à l’égard des membres, cadres et agents de la CENI qui ont été complices dans la fraude électorale.

« Il ne serait pas normal que les personnes qui ont hypothéqué l’avenir de toute une nation se trouvent encore dans la direction de cette haute institution d’appui à la démocratie », a-t-elle martelé.

Le décor du monopartisme s’implante à nouveau (CENCO)

L’Église catholique alerte sur le risque de monopartisme avec seulement 6 % de l’opposition à la nouvelle Assemblée nationale. Cette situation qui constitue un recul démocratique, pourrait entraver le pluralisme politique, d’après l’épiscopat congolais.

La CENCO s’interroge sur l’image qu’auront les Congolais sur cette faible représentation de l’opposition dans la Chambre basse du Parlement. “Dès lors, il se pose de questions sur la perception que le peuple congolais aura du prochain Parlement, d’autant plus qu’à considérer les résultats provisoires des législatives nationales, nous constatons, au stade actuel, qu’il n’y a que plus ou moins 6 % des députés issus de l’opposition. Dieu seul sait comment on y est arrivé. Cette situation comporte un grand risque de rentrer au monopartisme, ce qui serait un grand recul de notre démocratie naissante”, ont alerté les évêques congolais.

Selon les prélats catholiques, de nombreuses irrégularités constatées, les incidents notés et la fraude déclarée, ont affecté les élections et entamé la confiance des électeurs. “Rappelons que la cartographie des Bureaux de vote (BV) a été publiée avec d’énormes irrégularités. La MOE CENCO-ECC a pu détecter des anomalies, dont l’existence de 3 706 BV dupliqués 2, voire 3 fois, avec comme conséquence l’augmentation du nombre d’électeurs de l’ordre de plus de 2 400 000”, ont-ils signifié.

De plus, ajoutent-ils, la CENI a publié cette cartographie sous un format non téléchargeable. Quand on sait que sa décision ne détermine pas le nombre précis de BV, cela fait penser à une opacité planifiée.

La CENCO, en tant qu’observatrice attentive de la scène politique congolaise, souligne que la diversité des opinions et des visions est cruciale pour le bon fonctionnement d’une démocratie équilibrée. Avec une représentation aussi limitée de l’opposition, le pays risque de perdre le dynamisme nécessaire au débat démocratique et à la prise de décision éclairée.

 Rappel et recommandations 

Toutefois, pour le deuxième quinquennat du président Tshisekedi qui débute ce samedi 20 janvier avec la prestation de serment, les évêques promettent leur accompagnement. “Nous lui apporterons notre contribution susceptible de l’aider à réussir ce deuxième et dernier mandat pour l’intérêt du peuple congolais”.

Ainsi, les hommes de Dieu recommandent au chef de l’État d’être le garant de l’unité nationale et de l’intégrité territoriale. Au gouvernement, la CENCO exige l’organisation, dans le meilleur délai, des élections dans les territoires de Rutshuru, Masisi et Kwamouth. Par contre, l’Église catholique ne jure que par des enquêtes sérieuses pour identifier les personnes impliquées dans le détournement de dispositifs électroniques de vote (DEV).

“Notre pays est en danger, aucune nation ne peut se construire dans le mépris des valeurs morales. Considérant les multiples défis du point de vue sociopolitique, économique et sécuritaire, auxquels notre pays, la RD Congo fait face, nous en appelons, une fois de plus, aux instances compétentes ayant mission de veiller à la stabilité, à la justice et à la cohésion nationale, d’user de la sagesse et de l’intelligence consciente pour bâtir un Congo nouveau, dans l’unité et dans la paix, concluent-ils dans leur message intitulé : Celui qui se livre à la fraude n’habitera pas dans ma maison (Psaumes 101, 7).

Reagan Ndota/Patrick Mputu
Afriqu'actu / Ouragan / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 16 commentaires
2822 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Krokodile @SPRCNFK   Message  - Publié le 22.01.2024 à 17:57
Repentez vous. Cessez de faire le mal. Jésus Christ revient bientot. La fin du monde est proche. A quoi servirait à un homme de gagner le monde, mais de perdre son âme?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Socrate @N47YC1Y   Message  - Publié le 22.01.2024 à 14:28
Les prélats ne lisent plus la Bible.

Réagir

1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Jean Jacques Bukasa @GFA7ICS   Message  - Publié le 21.01.2024 à 18:45
Rien que des spéculations !

Réagir

2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Adiel @VCSSG8U   Message  - Publié le 21.01.2024 à 18:35
Analyses biaisées et pleines de lacunes. Vous CENCO devenait simplement troubleur au lieu de travailler pour la moralisation et évangelisation. Nous pouvons aller meme plus loin pour dire que vos prises de positions entetes certains de vos fidèles dans leur magouilles et trichéries, s'attendant à votre soutien, dans une solidarité démoniaque.

Réagir

2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @96Z7AKZ   Message  - Publié le 20.01.2024 à 10:56
Merci . Cependant revenons à la mission première de l'église Catholique qui est l'évangélisation de la parole de Dieu Nous n'avons pas vu vos avis sur l'autorisation du pape sur la bénédiction des couples Homosexuels. Ça, c'est très sérieux car ça toutes les communautés Arrêtez de vous mêler des choses qui ne vous concernent pas.

Réagir

25
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Jean Jacques Bukasa @GFA7ICS   Message  - Publié le 20.01.2024 à 02:18
Bravo à la CENI pour un travail bien fait, Les petites irrégularités ne représentent que 0 0000001% sur le chiffre total et colossal des bureaux de votes. La tâche était énorme vue la dimension, le climat et le terrain d'un pays 80 fois la Belgique. Well donne!

Réagir

55
10
4
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Jean Jacques Bukasa @GFA7ICS   Message  - Publié le 20.01.2024 à 02:12
Mefiez-vous de ces petits Rwandais extremistes qui passent leur temps à embrouiller les Congolais dans les réseaux sociaux pour les abetir afin qu'ils n'avancent pas dans leur développement Ils utilisent les sobriquets Congolais comme compte pour travailler dans le noir à partir des bureaux faits de milliers de personnes au Rwanda qui se félicitent entre-eux de leurs commentaires dans les médias et les faible de tomber. Ils ont déjà échoué car la méchanceté ne paye jamais; Dieu veillera toujours et président Tshisekedi est bien le choix des Congolais aujourd'hui.

Réagir

35
5
Répondre
@
Insérez un émoji
skwale @FRGL8XO   Message  - Publié le 19.01.2024 à 10:43
Oui, c'est vrai que ces élections ont été faites vaille que vaille. Il n'était pas vraiment prêt mais voulait absolument le faire à la date définie. le faible pourcentage de l'opposition s'explique par la non-particpation du FCC et de l'Ecidé. Mis à part l'Ensemble de Katumbi, les autres candidats ne récoltent rien ou que des miettes. Pour ce qui est de l'enquête sur les DEV chez les particuliers, on accusera les agents et non les dirigeants. La RDC devrait revenir à une pratique habituelle pour les élections. Il faut dissoudre la CENI et faire en sorte que cela soit le Ministére de l'Intérieur qui organise les élections. On épargnerait 70% du budget alloué pour les élections.

Réagir

5
1
Répondre
@
Insérez un émoji
A Concerned Citizen @5MMWL26   Message  - Publié le 19.01.2024 à 09:37
C'est un héritage du parti UDPS de ne pas savoir le respect des textes et c'est cela depuis la nuit du temps avec ya Tshitshi. On savait que c'était bien de défier le MPR avec cette attitude, voila maintenant que cette histoire nous rattrape Nous commençons a payer le prix d'un faux combat politique ou un combat d'une politique très mal orientée, sans vision, sans stratégie ou sans bonne préparation des cadres. Voila les produits Kabund, Kabuya, Fatshi et j'en passe que vous observez c'est vraiment de la boue et ce n'est pas encore fini. Les sorciers continueront leurs besognes Nano bomoyi ekoto te. Si tu as fait campagne pour être élu avec mérite et que vous échouez parce que qlqu'un a décidé autrement, maintenant quelles seraient les strategies à adopter pour les prochaines élections avec cette expérience si on veut réussir? Quel va être le pays de demain? Si vous vous posez cette question, vous allez apprécier la conclusion selon laquelle Kadima mérite la prison car cette histoire est une trahison au premier degré car notre chère démocratie est déjà en péril et que nous entamons un autre régime appelé l'ANARCHIE.

Réagir

58
3
2
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 19.01.2024 à 09:23
Raphaël Mbate tu as raison! Mais ce genre de question tu ne peux pas la poser aux Fatshiguants, tu le sais bien! Mais tu as totalement raison mon frère!

Réagir

22
1
1
Répondre
Younès zola @ALBFCGU   Message  - Publié le 22.01.2024 à 01:12
Voilà un Negra dans le vrai sens du mot singe. Congénitale ment fauché et mentalement en dépression . Sois Homme

Réagir

@
Insérez un émoji
1 réponse
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 19.01.2024 à 09:20
Quel message aussi "clair" que celui-ci! Franchement je serais à la place de Fatshi, je renoncerais à commencer ce mandat demain demain; car tout simplement il ressemble à une "GROSSE MALÉDICTION". Car même si la CENCO lui promet de l'accompagner pour le bien du peuple, le psaume 101, 7 me fait penser surtout au roi Saül qui pensait qu'il était dans la maison du Seigneur alors qu'au fond son comportement montrait qu'il n'y était pas. Preuve: il parti pour éliminer David, LE SEIGNEUR L'A PLUTÔT LIVRÉ ENTRE LES MAINS DE DAVID, qui, par "mensuétude" choisit de ne pas l'éliminer! Bref: Tshilombo devrait consulter avant tout SA CONSCIENCE avant de débuter ce mandat; car je pense qu'il ne lui sent pas bien Nzambe asunga RDC!

Réagir

35
1
1
Répondre
Younès zola @ALBFCGU   Message  - Publié le 22.01.2024 à 01:13
Je sens la pauvreté et odeur de tes triktik pauvre inutile 🦍🐒

Réagir

@
Insérez un émoji
1 réponse
Msc JKK @1VVRCUE   Message  - Publié le 19.01.2024 à 09:15
CENCO n'est pas credible au congo, c une bande des corrompus. Et des homosexuels.

Réagir

53
11
8
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Mukana @VZDEIZD   Message  - Publié le 19.01.2024 à 07:27
Pour eux chaque fois les élections sont toujours catastrophique, nous le savons cdlt !

Réagir

23
10
6
4
1
Répondre
Raphaël Mbate @NOMWGVI   Message  - Publié le 19.01.2024 à 09:18
D'accord mais ce qu'ils avancent comme arguments est ce que c'est faux selon vous?

Réagir

28
1
1
@
Insérez un émoji
right
Article suivant « 6.785 ménages affectés par la montée des eaux du fleuve Congo à Kinshasa » (Archidiocèse)
left
Article précédent Kinshasa : après le départ de Ngobila, Godé Mpoy exhorte Gecoco Mulumba a faire de l’assainissement de la ville sa priorité

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi a reçu ce jeudi le cardinal Ambongo

16.05.2024, 22 commentaires

Politique Le président Tshisekedi prévient les députés nationaux : « Je n’hésiterai pas à dissoudre l’Assemblée nationale et renvoyer tout le monde à de nouvelles élections, si ces mauvaises pratiques persistent »

18.05.2024, 19 commentaires

Politique Assemblée nationale : l’élection du bureau définitif reportée

17.05.2024, 10 commentaires

Politique La France, un allié indéfectible du Rwanda : Les dessous d’une alliance stratégique

19.05.2024, 10 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance