Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Politique

FELIX TSHISEKEDI : ENTRE ÉTERNITÉ AU POUVOIR ET MAINTIEN DE L’ETAT NATION

2024-06-11
11.06.2024
2024-06-11
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/06-juin/10-16/tshisekedi_entre_eternite_au_pouvoir_et_maintien_etat_nation.jpg -

La République Démocratique du Congo est au bord de la déliquescence. Les menaces sont multiples et elles viennent d’un peu par tout. Un cocktail, composé de la poperisation du peuple souverain à laquelle s’ajoutent la privatisation des droits et libertés fondamentales, la corruption à grande échelle, la tribalisation des institutions politiques, l’insécurité et la quasi-absence de l’État, s’annonce très explosif. Pendant ce temps, l’homme à qui les Congolais auraient confié le destin de leur Nation, quand bien-mêmebau à l’issue d’un processus qui n’avait d’élection que l’appellation, poursuit à cœur joie son périple séducteur à travers le monde.

De quoi porter à croire que Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est plus préoccupé par sa pérennisation au pouvoir, au-delà de ses deux mandats constitutionnels que par la survie de la République et de son Peuple. Pour cause, on se voit se pavaner à travers le monde, comme c’est le cas avec son dernier périple au cours duquel il est passé de l’Allemagne d’Europe à la Belgique, avec une bonne pose divertissement au pays de son « ami-ennemi » Emmanuel Macron. Là, c’était l’apparition, soit en footballeur raté en vareuse, soit en visite au siège d’une de ses équipes de football préférées. Bien plus, si ce n’était une séance des photos souvenirs avec le couple Brigitte-Macron et Madame la représentante du Rwanda, c’était le dîné somptueux offert à sa famille à l’Élysée qui comptait le plus.

Un dîner auquel ont a vu trimer dehors des « petits Messieurs » qui constituaient la délégation officielle: Vice-premier Ministre, Ministre, Ambassadeur, Haut-conseillers à la présidence de la République soient-ils. Sans compter avec les autres show que le Béton national de la RDC a livré devant ses anciens compagnons de la diaspora qui ont été convaincus de laisser en suspens leurs occupations pendant un moment, moyennant quelques espèces trébuchantes pour venir échanger avec un homme pas assez convaincant. De quoi remémorer certaines épisodes à peine réussies des pièces de théâtre de chez nous.

Tshisekedi – Kagame dos-à-dos…

 

C’est dans ce contexte assez particulier qu’à la voix inaudible de la RDC, s’est opposé la clarté du langage diplomatique de la communauté internationale, sur la situation sécuritaire dans l’est du pays des héros nationaux Lumumba et Kabila. En effet, là où tout a été offert à la France et, à travers elle, à l’Europe, en terme d’investigation et certification sur toute la chaîne de valeur, jusqu’à commercialisation des minerais de la partie est du pays, Emmanuel Macron n’a eu de choix que de mettre FATSHI devant ses responsabilités.

À vrai dire, Macron a pris le soin de renvoyer Tshisekedi et Kagame dos-à-dos, question de ne pas blaisser les suxeptibilités du côté de son allié de tous les temps. À en croire son propos, tenu au cours de la conférence de presse co-animée avec son homologue congolais, le président français a soutenu que la question de la guerre dans l’est de la RDC ne pouvait être réglée que si et seulement si le gouvernement congolais cessait tout soutien aux FDLR et autre groupes armés qui seraient entrain de s’attaquer aux populations tutsis de la région. Une manière de dire que le Rwanda n’a qu’à continuer à faire la guerre et exploiter illégalement les minerais dans la zone, aussi longtemps que la thèse de soutien aux forces négatives par Kinshasa ne sera épuisée.

Et comme si cela ne suffisait pas, l’attaque à la bombe sur le camp des déplacés de guerre de Mugunga, dans les faubourgs de Goma, n’a pû mieux faire que venir offrir, sur un plateau d’or, une autre occasion à la communauté internationale de corroborer l’argument de la France. Là où le gouvernement congolais se débat sans cesse, tel un diable dans un bénitier, pour faire porter la responsabilité sur l’Alliance fleuve Congo avec sa branche armée M23, la Représentante spéciale des Nations-Unies en RDC charge, d’une manière à peine voilée, les forces gouvernementales.

« La4 Représentante spéciale appelle les Autorités congolaises à prendre toutes les mesures nécessaires pour traduire en justice les auteurs de ces attaques odieux qui sont une violation flagrante des droits de l’homme et du droit international humanitaire et, peuvent constituer un crime de guerre…», peut-on lire à la première moitié du troisième paragraphe du communiqué de presse rendu publique le vendredi 3 mai dernier par le bureau du porte-parole de la MONUSCO. Ce qui porte à croire que, pour les Nations-Unies, la forfaiture commise sur les déplacés est, sans conteste, l’œuvre des troupes sous contrôle des autorités congolaises.

Écouter la voix de la raison, sinon…

De là, à oser croire que les multiples voyages du Chef de l’État congolais à travers le monde peuvent avoir apporté quelque chose à la République, pourrait relever d’une chimère. Le slogan : « la diplomatie agissante » tant vanté par des supports du locataire du Mont-Ngaliema s’avère vain et creux. Et, à y regarder de très près, certaines hypothèses avancées par certains observateurs avertis de la scène régionale, s’avère de plus en plus, on ne peut plus plausible. La plus prolifique serait celle selon laquelle Félix Tshisekedi aurait autorisé la frappe ciblée sur sa propre population, déjà sinistrée, pour se forcer un argumentaire vis-à-vis de ses partenaires occidentaux et arracher des condamnations et sanctions contre l’AFC-M23 et le Rwanda.

Si cela s’avérait vérifiable, FATSHI se trouverait dans une posture confirmée où il serait entrain de rééditer l’exploit des erreurs du passé. Erreur que lui-même avait reconnues devant le peuple congolais, avant de les conjurer. Mieux pour lieu, serait d’essayer de prendre un temps de s’asseoir, évaluer le parcours effectué depuis ces cinq dernières années par lui passées à la tête du pays, écouter la voix de la raison qui lui parle au fond de lui, lèver les meilleures options et agir de la bonne manière pour la survie de la Nation.

Sinon, persister à aller chercher des soutiens à travers le monde pour la modification de la constitution en vue de s’éterniser au pouvoir, alors que le pays est entrain de se désintégrer serait la plus grosse erreur que l’homme de «à la moindre escarmouche…» n’aurait jamais pû commettre.

Ça sera tenu pour dit…


4 Pouvoir / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 8 commentaires
2770 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


1 réponse
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 11.06.2024 à 19:03
Nous avons déjà dit que le type comme Tshilombo, vous le trouverez partout dans n'importe quel bistrot. Un langage facile, simple, à parler écouter et comprendre. Ainsi le langage diplomatique dû à son rang lui est totalement imperméable. Ainsi il dû tirer les vers du nez de Macron et Ruto,voir même de la communauté internationale. Il n'est pas têtu, mais tout simplement bouché.

Réagir

46
6
1
Répondre
Strakunta @BNEFUE2   Message  - Publié le 12.06.2024 à 16:04
Qui ne sait pas que Mampuya est un compte rwandais qui vient dans ce canal pour distraire les congolais. Vous avez cru être plus fort, vous avez pensé nous infiltré et continuer le génocide et massacre des congolais. Maintenant ne sera plus comme avant. Bientôt le genocidaire Kagame ira à la CPI pour le massacré de 12millions de congolais, viols, épuration ethnique et autres effectué ls en RDC avec la complicité de Kanambe. De notre côté, les congolais ne lacheront pas leurs terres. Nous continuerons à combattre le Rwanda avec tout ce qu'on a: armes blanches, armes conventionnelles etc, tant qu'ils continueront à venir tuer nos peuples et prendre nos minerais. Congolais, enrolons-nous massivement dans l'armée. La solution de la paix et le combat et non des négociations politiques que Kagame ne cessent de piétiner. Nous sommes 120millions alors tous aux armes: jjeune, vieux, femmes etc.

Réagir

3
3
@
Insérez un émoji
1 réponse
Anonyme @4CQZTK3   Message  - Publié le 11.06.2024 à 18:12
Un article bourré de fautes d’orthographe et de grammaire et on ose le publier. C’est décourageant à lire.

Réagir

19
6
4
1
1
Répondre
SHAKA @2ZKD172   Message  - Publié le 11.06.2024 à 23:15
c'est pas en France mais en RDC colonisée par les Belges dont tous ne sont pas Francophones, la majorité des belges sont Flamands et détestes votre français ,même en France tout les français y compris la presse commettent des fautes ,arrêter votre complexe

Réagir

6
1
1
@
Insérez un émoji
1 réponse
Strakunta @BNEFUE2   Message  - Publié le 11.06.2024 à 17:55
Un article confectionné à Kigali. Nanu boleli te, boko l'éla. La RDC continuera à être un cimetière de tous les militaires étrangers qui veulent s'attaquer aux terres de nos ancêtres : rwandais, Ouganda, kamyann etc Congolais emrolons nous tous dans l'armée comme les israéliens. Nous subissons un complot régional et international. La solution n'est pas politique mais militaire. Seule la lutte libère. Vive une RDC sans infiltration.

Réagir

66
15
12
7
3
Répondre
SHAKA @2ZKD172   Message  - Publié le 11.06.2024 à 23:12
vous qui avez dansez pour kagame au stade des martyrs a KIN, votre frère tyshilombo qui était parti s'incliner devant le mémorial tustis a Kigali avec kagame, Tshilombo qui avait autoriser la création de la commune de Minembwe, autoriser Rwanda air ways de travailler en RDC, faire a appel a toues les armées des voisins, votre dircab et ministre alliés de détournement kamere grand ami du chef d'état major rwandais James kabarebe dont il avait donner 50 vaches au mariage de son enfant ou tous vous étiez invités d'honneurs, , vous avez invité le M23 a Kinshasa le pire vous n'avez pas honte malgré les fait incontables

Réagir

17
2
2
1
@
Insérez un émoji
1 réponse
SHAKA @2ZKD172   Message  - Publié le 11.06.2024 à 16:46
un incompétent qui au lieu de s'entourer comme kabila avait fait des gens intelligent et expérimenter, comme certains Mobutistes, Tshilombo pense que s'entourer avec des crétins de sa tribu et certains corrompues lui assure l'éternité au pouvoir, kabila avait appeler les gens comme Sakombi ,Inongo, Mokolo Wa Pombo, le prof Mabi Mulumba, Zanga Mobutu, Bemba père et beaucoup d'autres qui pouvait apporter quelques choses de bon ,pourquoi Tshilombo a refuser de travailler des gens comme Seti Kikuni, Sesanga, Matata Ponyo, Diongo ect au profit des crétins comme Budimbu, Bandubola, et les autres nuls style sama lukonde

Réagir

62
8
4
Répondre
Strakunta @BNEFUE2   Message  - Publié le 11.06.2024 à 17:51
Des rwandais et des tutsi pensent qu'en payant des journalistes pour critiquer Felix et la RDC, cela va changer! Rien ne sera plus comme avant, puisque Félix fait et dit ce que tous les congolais voulait depuis longtemps. L'infiltration Hypolitte Kanambe travaillait pour l'intérêt de ses frères rwandais et tutsi. Chose que Ruto fait. Congolais, continuons le combat et enronlons-nous tous dans l'armee. Nous subissons une injuste internationale et région. La seule solution est la guerre. Prenons les armes pour défendre les terres de nos ancêtres. Soyons comme des chinois, nous sommes 120millions. Ni le Rwanda, ni l'Ouganda encore moins le kenya ne peut nous intimider, en plus chez nous et pour nos terres et nos minerais. Soyons comme des chinois : unis et prêt à se battre pour notre pays.

Réagir

75
25
16
7
1
1
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Assemblée nationale : les députés ont 30.000$ à chacun pour investir le gouvernement Suminwa (Crefdl)
left
Article précédent Investiture du gouvernement Suminwa : désordre total en pleine séance, des militants des partis politiques à la manœuvre

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 13 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 8 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Incident politique au Parlement : quand l’ordre protocolaire dérange les perceptions

13.06.2024, 6 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance