Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

Candidat déclaré à la présidentielle, Katumbi devant la justice ce lundi

2016-05-09
09.05.2016 , Lubumbashi
2016-05-09
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/mai/katumbi_mois_16_001.jpg Lubumbashi-

Moïse Katumbi Chapwe

Moïse Katumbi, candidat déclaré à l’élection présidentielle de novembre 2016 en RDC, sera entendu lundi 9 mai au Parquet général près la cour d'appel de Lubumbashi. Le mandat de comparution émis samedi contre l’ancien gouverneur du Katanga ne précise pas le motif de cette convocation. Celle-ci pourrait être liée à «l’affaire des mercenaires».

Alexis Thambwe Mwamba, ministre congolais de la Justice, a annoncé mercredi dernier l'ouverture d'une enquête sur "le recrutement de mercenaires" étrangers, dont des Américains liés à Moïse Katumbi.

Quatre gardes du corps de Moïse Katumbi, dont un citoyen américain, ont été arrêtés à Lubumbashi et transférés à Kinshasa.

Samedi, la ferme Futuka, propriété de Moïse Katumbi située sur l’axe Lubumbashi-Kasenga, a été perquisitionnée par les services de renseignements. Quatre activistes des droits de l’homme  qui s’étaient rendus sur le lieu pour suivre cette opération ont été arrêtés pendant plusieurs heures avant d’être libérés.

La perquisition a été opérée en l’absence du propriétaire du lieu et de ses avocats, affirme Me Freddy Kitoko de l’ONG Commission pour la justice et la réconciliation (CRJ), qui s’était rendu à cette ferme avec ses collègues.

«Il y avait deux jeeps de policiers, une jeep de militaires et les agents des services de sécurité avaient aussi leur véhicule. Quand nous sommes arrivés, on nous a amenés auprès du responsable du service de sécurité. On nous a ravi nos téléphones. Ils nous ont maintenus là-bas jusqu’à 18 heures. Par la suite, on nous a demandé de les suivre. Arrivés à mi-chemin entre la ville de Lubumbashi et Futuka, on nous a remis finalement les téléphones, nous demandant de partir. Trois avocats ont été libérés sur place. Le dernier -Hubert Tshiswaka- a été acheminé à la direction provinciale de l’ANR. Et il a été aussi libéré vers 21h30-22h», explique Me Freddy Kitoko.

Joint au téléphone, le porte-parole du Gouvernement, Lambert Mende a expliqué que cette perquisition s’est déroulée dans le cadre des enquêtes sur l'affaire de présumé recrutement des mercenaires pour laquelle M. Katumbi doit répondre devant parquet général de Lubumbashi.

«Si la justice est en train de faire son travail, je ne vois pas qu’est-ce que ces ONG, comme vous les appelez, ont à y interférer. Si ces gens travaillent dans la ferme de Monsieur Katumbi, ils devront absolument être libres parce qu’ils étaient dans leur lieu de travail. Mais, s’ils y ont été trouvés en train de se livrer à des activités illicites ou illégales, ils devront répondre devant la justice», a déclaré M. Mende.

Dans un communiqué publié jeudi dernier à Kinshasa, l’ambassade américaine en RDC avait dit croire que les allégations de mercenariat portées contre le citoyen américain, Darryl Lewis, par le ministre congolais de la Justice étaient fausses.


Okapi / MCN
C’est vous qui le dites : 11 commentaires
8550 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Ray @IS3MNGW   Message  - Publié le 10.05.2016 à 13:46
Les gens doivent apprendre à lire les vérités des scenes politiques derrière de tout ce qu'on nous présente comm réalités de choses Je crois que tout ce qui se passe entre katumbi et le régime en place n'est qu'une mise en scéne. Les congolais doivent voir très loin

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Hénoc @II89353   Message  - Publié le 10.05.2016 à 06:49
MOISE a fait une erreur très très grave à cause de son ignorance oubliant que nous sommes dans la Republique Tres Tres Démocratique (RTD) où il y a certes liberté de tout faire mais sauf se porter candidat présidentielle touchant ainsi la prunelle de l’œil du président fondateur. Mais il n'est pas tard de corriger votre erreur. La correction de votre erreur, cher Moise, c'est tout simplement renverser la candidature du président fondateur ou renverser le président fondateur

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @EDYPYD2   Message  - Publié le 09.05.2016 à 16:48
Voici ledit communiqué de l'ambassade américaine:"L'ambassade des Etats-Unis préoccupée par les accusations fausses d’activités de mercenariat qui auraient été faites Le 5 mai 2016 L'ambassade des Etats-Unis est profondément préoccupée par les accusations d’activités de mercenariat qui auraient été faites pendant la conférence de presse du Ministre de la Justice Alexis Thambwe Mwamba, le 4 mai et que nous croyons sont fausses. Nous sommes au courant de la détention le 24 avril d'un citoyen américain qui travaillait au Katanga comme conseiller en sécurité. M. Darryl Lewis n'était pas armé et les allégations selon lesquelles il était impliqué dans des activités mercenaires sont fausses. Nous comprenons qu'il travaille dans une société privée américaine qui fournit des services de consultation à des clients à travers le monde entier De: La Section des Affaires Publiques Email: KinshasaPress@state gov"

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Evangéliste Robert @7KOUIUM   Message  - Publié le 09.05.2016 à 16:44
Ce qui est sur est que dans la politique congolaise surtout tous ceux qui sont autour du Président Kabila, depuis KAMHERE,KATUMBI ET SON G7 et la majorité restant se comportent comme de mercenaires et ils mangent et boivent debout avec plein de flatterie et ne oublient pas leurs longues fourchettes, pour mieux prendre la poudre d’escampête au moment opportun. C'est qui n'est pas juste Comme si KABILA est le seul à répondre à toute la gestion de la REPUBLIQUE

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kanambe_loup @U7QP936   Message  - Publié le 09.05.2016 à 16:11
C'est le KIMBUKUTU MBUKUTU qui va commencer. La situation va devenir incontrôlable pour tous et cela est loin d'être profitable au régime d'imposture.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
BABAKAR @92LIICM   Message  - Publié le 09.05.2016 à 14:20
Quand on veut noyer son chien, on l'accuse de rage. Etces Rwandais qui occopent des hauts rangs dans l'armee et la police, pourqoui la justice infeodale de notre pays n'en fait aucun debat?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Evangéliste Robert @7KOUIUM   Message  - Publié le 09.05.2016 à 13:21
“Demande l’accord du Juif pour recevoir Satan” Cette phrase ne vient pas de moi, mais plutôt du télégrame que les services de renseignements belges, américains et ceux de l’ex-président Mobutu Sese Seko avaient envoyé aux autorités de Bakwanga et du Katanga cessessioniste. Ici le nom de code Moise Tshombe était Juif et Satan était le nom de code de Lumumba Assis dans un café péruvien avec la copie du telegramme sur le transfert de Lumumba, je me pose la question ci-dessous: L’histoire, va-t-elle se répéter comme en 1961 ? Mais, cette fois-ci dans le sens inverse où c’est un opposant militant pour la démocratie qui risque d’effectuer un voyage vers l’enfer en quittant Lubumbashi pour Kinshasa chez son pire ennemi Que s’est-il passé en 1961? Patrice Emery Lumumba qui était devenu un prisonnier encombrant était envoyé par Kinshasa en ”cadeau” comme butin de guerre aux ennemis jurés de Lumumba Ligoté et torturé, Patrice Lumumba était jeté dans un avion qui allait premièrement à destination de la province du Sud-Kasai, province dans laquelle son ”empereur” Mulopwe Kalonji Ditunga...

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
FILS @JSGPPEQ   Message  - Publié le 09.05.2016 à 13:12
En Europe,on ne peut pas utiliser des sociétés militaires privées,sans suivre une longue procédure aux ministères de la défense beaucoup d'anciens militaires ont participés à des éxactions,des tueries en tranvers le monde,comme les états-unis n'est pas signateur de la CPI,ces anciens militaires continus des déstabiliser d'autres pays,surtout dans un pays comme les étatas-unis où un policier blanc peut abattre un noir sans être inquiété il faut vraiment prendre cette affaire au sérieux les ong ne font pas la loi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kimbandji yves @M7KUAZ3   Message  - Publié le 09.05.2016 à 13:07
Dieu reste l'Alpha et l'Omega

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @VUS1BRX   Message  - Publié le 09.05.2016 à 12:19
Hum! de toute façon, il y a la fin pour toutes choses l'homme a son plan mais seul le Plan du très haut se réalise. Montage ou pas, la vérité se fera savoir et rien n’empêchera l’envie du pouvoir de faire tout qu'elle peut pour s'y maintenir. la bible dit, il y a un temps pour toute chose, quand la fin viendra, rien ne sera forcé, tout ira de soit. Merci à tous ceux qui se battent pour que le peuple congolais se retrouve et qu'il garde sourire et merci aussi à ceux là dont l’intérêt perso ne cesse de les aveugler face a la situation de la population. Chaque chose a son temps dit la bible!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
laconscience @N2SVD4A   Message  - Publié le 09.05.2016 à 11:56
la RDC se meurt, ou allons nous peuple congolais? je pense qu'il'y a des politiciens qui ne pensent qu'a tuer le peuple entier pour entre aux pouvoir alors nous devons nous défondre peuple de Dieu.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant L’opposant congolais Moïse Katumbi convoqué lundi par le parquet
left
Article précédent Lubumbashi : Moïse Katumbi ressort libre de sa 1ère audition

Les plus commentés

Afrique "Nous avons demandé : le M23, les membres de ce groupe sont-ils des Rwandais ou des Congolais ? Et la RDC nous a dit : ce sont des Congolais. Fin du débat" (William Ruto)

22.05.2024, 23 commentaires

Politique Augustin Matata Ponyo: « Un coup d’Etat ne vise pas un ancien ministre de l’Economie mais un Président en fonction »

24.05.2024, 12 commentaires

Politique Assemblée nationale : 2 candidats de l'opposition retenus pour l'élection du bureau définitif

22.05.2024, 10 commentaires

Société Christian Malanga n'a aucun lien avec l'Église catholique (CENCO)

22.05.2024, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance