Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

Cacophonie autour de l'inculpation de Moïse Katumbi

2016-05-20
20.05.2016 , Kinshasa
2016-05-20
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/mai/Moise_au_parquet_twit_mwando_christian.JPG Kinshasa-

Arrivée de Moise Katumbi au parquet de Lubumbashi

Nouveau rebondissement dans l’affaire opposant Moise Katumbi à la justice congolaise. Alors qu’à Lubumbashi, son audition est suspendue, le bureau du procureur général de la République a, depuis Kinshasa, créé la surprise en déclarant son inculpation. Le parquet général de la République qui pilote l’enquête laisse des brèches qui permettraient à l’inculpé « de se faire prendre en charge par des institutions médicales appropriées ». Lors qu’une chose et son contraire sont annoncés, c’est la cacophonie !

Kinshasa pilote l’instruction pré-juridictionnelle que mène à Lubumbashi le parquet général dans l’affaire l’opposant à Moïse Katumbi Chapwe, candidat déclaré à la présidentielle 2016. L’on se rappelle que dans le chef-lieu du Haut-Katanga, Moïse Katumbi a été entendu à trois reprises par les magistrats commis à cette fin, sans qu’une décision de justice ne soit rendue. Reconnu malade par le magistrat enquêteur à Lubumbashi, son audition a dû être suspendue et remise à une date ultérieure.

Les médecins requis pour cette tâche avaient constaté qu’effectivement Moïse Katumbi a eu des ennuis de santé, après avoir inhalé du gaz lacrymogène et subi des sévices corporels. Bref, l’affaire était en suspens et l’opinion attendait que le parquet fixe la date pour la poursuite de l’instruction.

Hier jeudi, le cabinet du Procureur général de la République (PGR) est revenu à la charge. Cette fois-ci en créant la surprise générale. Depuis Kinshasa, un communiqué daté du 19 mai 2016 et signé par Maduda Muanda Anselme, premier avocat général de la République, présenté comme directeur de cabinet a.i. du PGR, a semé la confusion dans les esprits. Sans se faire prier, ce dernier est passé à la vitesse supérieure en déclarant l’inculpation de Moïse Katumbi pour crime d’atteinte à la sécurité intérieure et extérieure de l’Etat. Infraction « prévue et punie par le titre VII du Code pénal libre II ». Et cerise sur le gâteau, l’inculpé est « placé sous mandat d’arrêt provisoire ».

Par ailleurs, dans le même communiqué, le cabinet du PGR affirme que « le pré-qualifié étant actuellement admis dans un centre hospitalier de Lubumbashi, il lui est cependant loisible avec le concours de ses médecins traitants de se faire prendre en charge par des institutions médicales appropriées ainsi que l’a suggéré le médecin légiste requis ».

Qu’est-ce à dire ?

En réalité, le communiqué officiel du bureau du PGR est venu rajouter à la confusion qui règne autour de l’audition de Moïse Katumbi. Tout se passe comme si la justice a perdu tous ses repères. Les doutes exprimés par des proches de l’ancien gouverneur du Katanga sur l’implication d’une main politique dans ce procès se confirment davantage. Le scénario écrit à l’avance semble se dérouler en suivant les prescrits d’un metteur en scène qui n’a pas une totale maitrise des arcanes judiciaires et qui, du fait de la précipitation, ne pouvait pas être à l’abri de ratés et autres impairs.

Car, depuis la dernière audience du 13 mai 2016, Moise Katumbi a été officiellement reconnu malade, à la suite de nombreux sévices corporels subis lors de ses deux précédentes auditions. Le parquet général de Lubumbashi en a d’ailleurs été formellement saisi.

Alors que l’opinion s’attendait à être fixée sur un autre rendez-vous pour l’audition de Katumbi, voilà que PGR s’invite dans l’étape pré-juridictionnelle en court-circuitant la procédure initiée plusieurs jours auparavant. C’est cela aussi la marque d’une justice à deux vitesses. En se faisant totalement inféodée par le pouvoir, la justice a fini par perdre toute son âme, c’est-à-dire sa crédibilité. C’est regrettable pour une nation qui se veut démocratique.

Politisation suspecte

Le communiqué du PGR est totalement inadéquat. Il tombe comme un cheveu dans la soupe. On s’y attendait. Une fois de plus, on a la preuve que le calvaire judiciaire que vit depuis peu le candidat de l’Opposition à la présidentielle 2016 a des soubassements politiques. Sinon, rien ne saurait justifier la précipitation dont s’est rendu coupable le bureau du PGR.

Il y a bien des interrogations qui appellent des réponses au risque de confirmer la thèse d’un procès politique. A titre illustratif, l’on peut se demander depuis quand la RTNC, la télévision nationale, ou encore des chaines proches du pouvoir telles que Télé 50 et Digital Congo se sont-elles substituées au huissier de justice. Ces médias ont précédé le cabinet du PGR, voir le parquet de Lubumbashi en divulguant l’émission du mandat d’arrêt provisoire à l’encontre du président du TP Mazembe.

Ce n’est ni plus ni moins, l’instrumentalisation des actes des magistrats. En recourant à la RTNC et autres médias proches de la majorité présidentielle pour annoncer une décision de la procédure judiciaire, l’on a ignoré totalement les canaux officiels tels que prévus dans la loi portant organisation fonctionnement des juridictions de l’ordre judiciaire.

Sans rétablir la vérité dans cette affaire de recrutement présumé des mercenaires dans l’ex-province du Katanga mis à charge au niveau de Lubumbashi sur Moise Katumbi, le communiqué du PGR a apporté plus de cacophonie dans un dossier dont le contenu paraît creux.

Le dossier Moïse Katumbi est une épreuve de neutralité et d’indépendance pour la justice qui doit aujourd’hui prouver qu’elle est prête à jouer son rôle d’arbitre impartial pour l’émergence en RDC d’un Etat respectueux des droits fondamentales des citoyens.

Soins appropriés

Ce qui peut s’apparenter à une humanité de la part des enquêteurs et du PGR reste que l’inculpé peut se choisir son lieu de traitements. Ce n’est pas un secret que Moïse Katumbi a connu des ennuis de santé pendant une période. Ce qui est normal pour tout être humain, à la différence que pour son cas, il s’était agi d’une intoxication ou un empoisonnement. Le PGR a donc adhéré à l’option que M. Katumbi se fasse soigner à une institution médicale appropriée. Le parquet ne précise pas s’il peut aussi opter pour une institution située à l’extérieur du pays.

Cela revient clairement à dire qu’il est « loisible »(pour reprendre les termes du PGR) pour Moïse Katumbi de faire preuve de compréhension en se disant qu’on lui offre là sur un plateau d’or une opportunité de sortir du pays. Cette ouverture serait la bienvenue dans le chef de ceux qui tiennent à tenir le dialogue politique toujours grippé. Katumbi hors du pays, la communauté internationale n’en rougirait pas tout en se disant que le moment venu, les vrais débats politiques et démocratiques pourraient reprendre après avoir vidé toutes les dissensions autour du processus électoral.

L’autre revers de la médaille c’est l’ambiguïté du communiqué du cabinet du PGR pourrait revêtir le pan d’un piège consistant à sortir « l’homme des trois pénaltys » de la forteresse où le garde jusqu’à ce jour le peuple congolais. Aussi d’aucuns estiment-ils qu’il n’est pas non plus exclu que le malade fasse confiance aux institutions médicales locales pour des soins appropriés.

Toutefois, depuis toujours, c’est notoirement connu que l’ex-gouverneur du Katanga prend ses soins médicaux à Londres où se trouve son médecin. Dérogera-t-il à ses habitudes pour aller jusqu’au bout de la procédure judiciaire ? Nul ne le sait d’autant plus que ce que l’homme a subi jusque-là ne l’a pas ébranlé outre mesure. La présentation de sa candidature à la présidentielle est l’acte posé qui démontre que rien ne pourra l’arrêter dans sa détermination à briguer la magistrature suprême.


Le Potentiel

2016-05-20-12-48-54_Communique du parquet.jpg (0.23Mb)

.jpg
C’est vous qui le dites : 23 commentaires
8717 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @7T7EJSQ   Message  - Publié le 20.05.2016 à 20:36
Toi qui connait tout Ou sont les autres femmes de L D Kabila et les autres enfants?Nous savons quil ya Etienne qui a declare qu'il est un enfant adoplte des parents Tutsi Il n'a jamais conteste Obama a du se justifie lui-meme aupres des americains pour mettre fin a la polemique mais votre super homme ne parle jamais et il n'a des comptes a rendre a personne p c q son fameux papa lui a laisse l'heritage sur un plateau La verite finit toujours par se savoir Un JOUR

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
hilaire @8SF27DX   Message  - Publié le 20.05.2016 à 20:08
je reponds à l'anonyme qui parle de la nationalité de KABILA n'importe quoi! KABILA est le fils de LAURENT desire kabila vous n'avez jamais reuissi à nous prouver le contraire sauf par des injures et si KYUNGU connait ses origines tel que vous l'affirmez pourquoi ne l'a t il pas denoncé? donc il rest complice d'un "étranger" reflechissez avant de dire n'importe quoi,taisez vous alors car vous n'aavez aucune preuve de ce que vous avancez,alors mR taisez vous!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @EFOFFU1   Message  - Publié le 20.05.2016 à 19:16
Pourquoi nous les congolais nous changeons de face facilement puisqu'on suivi sur Tele 50 ou les commentaires du fameux Lushima a la RTNC qu'on commence a denigrer Katumbi que les memes personnes louaient lorsqu'il faisait de son mieux pour rendre le Katanga differente des autres provinces, c'est vraiment triste

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @EFOFFU1   Message  - Publié le 20.05.2016 à 19:07
Toi qui dit Moise est JUIF et n'est pas congolais, mais Kabila est d'ou? demande a Kyungu wa Kumuanza s'tl te dira qu'il congolais, Voila les gens qui vivent mieux sous le regime de Kabila et ceux qui souffrent veulent son retour au Ruanda ou en Tanzanie ou il est ne et grandit, My dear you must know from today that Kabila is not your Brother.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @EFOFFU1   Message  - Publié le 20.05.2016 à 18:30
Je viens de suivre tout de suite une video du meeting de Kyungu wa kumuanza confirmant que Kabila est un vrai Ruandais c'est nous qui lui avions donne un pere et une mere, il n'est pas Mulubakat , nous sommes obliges de devoiler, je lui donne raison car un vrai Congolais ne peut pas etre de mauvaise fois comme ce Mr, et ces massacres de Beni c'est lui qui organise,Mamadou Ndala c'est encore lui qui avait commendite, mes freres soulevez-vous contre l'etranger qui vous dirige

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @XW3JKJE   Message  - Publié le 20.05.2016 à 17:18
Un homme ce celui qui agit (qui passe à l'action) pas celui qui chante comme un perroquet. Vous allez chanté matin et soir sans rien faire ce passer votre temps inutilement comme le Mr vient de le dire Vous savez bien où Kabila habite,allez y l'arrêter.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @XW3JKJE   Message  - Publié le 20.05.2016 à 17:10
En Amérique ,en Amérique,dans quel État où se passe cette réunion? C,est avec de tels mensonges que vous voulez construire le Congo? Désolé Cherchez quelque chose à faire don't waste your time for nothing.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @8NC9KA2   Message  - Publié le 20.05.2016 à 17:09
LeCongo mon pays a un reel probleme et si la prise de conscience n'est pas collective rien ne peut changer ce pays. j'en appelle a la prise de conscience de tout congolais car c'est le Congo des nos Ancetres. Souvenez-vous que nous avons et chantons tous les jours que Nous assurerons ta prosperite dans notre hymne national. Les injures ne construisent pas une Nation mais le changement strict de mentalites. MERINOS Kabala

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @7UY6HSY   Message  - Publié le 20.05.2016 à 17:06
En commencant par la tete oui, a savoir monsieur Kanambe

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @XW3JKJE   Message  - Publié le 20.05.2016 à 16:57
Il n'y a rien ce Moïse qui peur!!! Il va sentir et sentir Juif qu'il est Le Congo n'est pas à vendre aux occidentaux.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @8NC9KA2   Message  - Publié le 20.05.2016 à 16:55
LE GOUVERNEUR DE LA NOUVELLE PROVINCE DU TANGANIKA vient de rendre disponible la liste des Ministres de son Gouvernement provincial et les commisaires speciaux au rang des Ministres. Pour la pluspart ce sont des gens sansexperience aucune et certains sont celibataires et n'ont jamais travaille. Quel avenir pour cette nouvelle Province ?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Hénoc @II89353   Message  - Publié le 20.05.2016 à 16:52
Une tres bonne analyse du Journal Le Potentiel. Je suis aussi en Amérique et au courant de ce congret pour lancer des sanctions individuelles contres plusieurs responsables de la RDC qui conduisent le Pays en ruine. A cet effet, une longue liste de ces acteurs responsables de la degradation de la RDC est dressée.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @YTMTYIO   Message  - Publié le 20.05.2016 à 16:52
Cher frère, pourquoi vs donnez l'impression d'être illettrés ou sémi-lettre , pourquoi voulez vous être plus spécialiste en matière de la procédure judiciaire que ceux qui n'ont que ça a faire depuis des années, vous croyez qu'ils n'ont pas d'âme, inviter un expert en armement ancien militaire par ton garde du corps le présentant comme un expert agricole, et le mettre comme responsable de ta sécurité avec 9 autres qui a l'arrestation du premier, quittent en catastrophe le pays, enclenché automatiquement l'action judiciaire, sauf dans un pays des fous. Si il ne se reproché de rien, il n'y aura rien,

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @XW3JKJE   Message  - Publié le 20.05.2016 à 16:52
Arrêtons les fanatismes,je voulais demander to the man how live in america de donner son adresse et dans quelle province (state) où se passe cette réunion Manteur que tu es Au fanatiques de Katumbi pourquoi vous voulez acharnés,Katumbi n'a qu'à se défendre et prouver son innocence au lieu de crié au sorciers Soki otiaki pili pili na monoko eko qu'à yo te Vous avez peur de quoi Katumbi n'a qu'à cherchent des avocats.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
anaclet lubanda @W5CHYFK   Message  - Publié le 20.05.2016 à 16:33
A celui qui soutient que Moise est sorti du pays depuis Lundi, je demande de chercher la vraie information. C'est officiellement Lundi que les médecins legistes requis (terme du communiqué publié par le PGR via RTNC)ont travaillé a Lubumbashi. Donc il devrait encore s'y trouver. Même si tu n'aimes pas ce gouvernement, cela ne te donne pas le droit de le charger avec des mensonges.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
ibeka @TF9RCLB   Message  - Publié le 20.05.2016 à 15:46
Je vous écrit depuis l'Amérique ou un congrès est en train de se tenir pour arrêter plusieurs hommes politiques de la RDC, Kabila, Lambert, Jeannette, Zoe Kabila et tant d'autres qui, selon un rapport sur la RDC, ces hommes ont conduit le Pays en ruine Dans peu de temps le peuple Congolais saura une vérité

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
j'aime mon pays @FYIQL2F   Message  - Publié le 20.05.2016 à 15:43
c'est triste pour une justice instrumentalisée, directement cela met notre démocratie en péril

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @2SVWK95   Message  - Publié le 20.05.2016 à 14:35
Et c'est Mende Lambert, le porte parole du parquet? Le rapporteur de toutes les mensonges. S'il y a quelqu'un qui n'a jamais vu le diable, s créature est là, son image. Le fils de ténèbres, l'ennemi des congolais. La CPI l'attend. C'est une honte pour une personne sans scrupule comme lui. Ayant publiquement déclaré, nous invitant même d'aller lire la constitution minutieusement, qu'il n y a pas de mot alternance dans la constitution. Tu mourra en mentant comme Wemba est mort sur scène en chantant, parce que même les petits enfants savent ce le mensonge ton travail. Je souhaite que ce soit pendant une conférence de presse de tes mensonges.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Erick @FUER9FH   Message  - Publié le 20.05.2016 à 14:24
Pourquoi vous trompez - vous avec une histoire bidon, un peuple sans connaissance, c'est un peuple voué à la perdition. Les congolais sont tellement aveuglés, qu'ils sont vulnérables à toutes sortes de manipulations politiciennes. pour votre information, Moise Katumbi n'est plus à Lubumbashi, il est en Belgique depuis lundi avec l'aval du gouvernement. Cette affaire n'est que distraction. Je vous prie de connaitre à font vos politiciens.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ndosamuna @K6B9OSQ   Message  - Publié le 20.05.2016 à 14:09
Ce n'est pas parce que on est candidat à la présidentielle qu'on ne peut plus faire l'objet d'une poursuite judiciaire. Si il ne se reproche de rien qu'il prépare sérieusement sa défense. Nous avons connu un candidat à la présidentielle (DOMINIQUE STROSKAN) être poursuivi par la justice alors qu'il était favori aux élections françaies.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anselme @IOS8CVI   Message  - Publié le 20.05.2016 à 13:09
Dans cette affaire de Moise, nous irons jusqu'au bout et nous verrons ce que le pouvoir va faire. Il n'est pas normal que, dans un pays qui se nomme démocratique quelqu'un soit victime seulement parce qu'il a exprimé ses ambitions. Le garde du corps Américains est là depuis six ans! Ce feuilleton ne que commencer. Mais nous verrons la fin, si au moins nous serons vivant! En tout cela, sachons que la MP n'a aucun candidat présidentiable BA YEBELA NDE!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kwekwetumas @EH5OAQ3   Message  - Publié le 20.05.2016 à 13:02
Moîse ne dérange pas seulement la MP. Même d'autres opposants qui visaient la présidence après Kabila ne sont pas contents de sa candidature sachant qu'il a le peuple et l'argent derrière lui pour gagner les élections. Ce dossier Katumbi sera la honte du siècle de la justice congolaise et de la RTNC, Télé 50 et Lambert Mende

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @Y4YLKY7   Message  - Publié le 20.05.2016 à 12:37
RDC eza ya ko kufa. ce pays ne va pas bien!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Le Président Joseph Kabila se recueille devant la dépouille du ministre Banza Mukalay
left
Article précédent Réplique de Matata à l'Assemblée nationale : on se règle des comptes dans la majorité

Les plus commentés

Politique Coup d’État raté à Kinshasa : « Ces agents étrangers sont liés au Rwanda et ses alliés » , (L’opposant français Jean-Luc Mélenchon)

20.05.2024, 15 commentaires

Politique Attaque armée ce matin autour de la résidence de Vital Kamerhe,

19.05.2024, 14 commentaires

Politique Tentative de coup d'État à Kinshasa : le chef des assaillants abattu

19.05.2024, 14 commentaires

Politique La France, un allié indéfectible du Rwanda : Les dessous d’une alliance stratégique

19.05.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance