Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Politique

Thomas Luhaka : "seul le dialogue pourra exorciser la transmission dramatique du pouvoir d’Etat"

2016-05-31
31.05.2016 , Kinshasa
2016-05-31
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016/kodjo-luhaka-rencontre-27mai.jpg Kinshasa-

Reçu par le Facilitateur de la crise congolaise, Edem Kodjo, le vendredi 27 mai courant, Luhaka a affirmé que "le Dialogue politique inclusif est le cadre approprié pour procéder, dans un élan républicain et patriotique, à l’exorcisme de cette malédiction de transmission dramatique du Pouvoir d’Etat". Ce, "en balisant de manière consensuelle le chemin d’un processus électoral crédible, transparent et apaisé".

Au cours de cet entretien, le Doyen du Collège des fondateurs du MLC-Libéral, Thomas Luhaka Losendjola, qui aime à répéter que le dialogue "est un lubrifiant" en politique, a fait part au Facilitateur de sa lecture sur le processus du Dialogue politique inclusif, en insistant sur les différents défis à surmonter impérativement, pour garantir la bonne tenue et la réussite de ce Forum. Notamment "une convergence préalable sur le fondement politico-juridique de ce Forum".

Scrutant l’histoire politique de la RDC, et tirant les leçons des trois expériences dramatiques de l’alternance vécue, ainsi que des deux expériences électorales traumatisantes (2006 et 2011), le MLC-L de Thomas Luhaka est d’avis que le problème fondamental récurrent au Congo s’articule autour de la problématique de la transmission pacifique du Pouvoir d’Etat. C’est pourquoi, il affirme que seul le Dialogue pourra exorciser cet état de chose.

A l’occasion, le MLC-L dit soutenir, par souci de garantir l’inclusivité du Dialogue politique, la volonté du facilitateur d’assurer la représentativité de toutes les entités significatives composant respectivement le Pouvoir, l’Opposition et la Société civile.

La délégation du MLC-L à cet entretien a été conduite par le Doyen du Collège des Fondateurs, Thomas Luhaka Losendjola.

Lire ci-contre le communiqué de presse du MLC-L au sortir de l’entrevue avec Edem Kodjo.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MOUVEMENT POUR LA LIBERATION DU CONGO/LIBERAL

Sous la conduite de l’Honorable Thomas LUHAKA LOSENDJOLA, Doyen du Collège des Fondateurs du MLC-Libéral, la délégation du Parti a répondu à l’invitation lui adressée par le Facilitateur du Dialogue national congolais, Son Excellence Edem KODJO, ce vendredi 27 mai 2016.

Au cours de cet entretien, le MLC-Libéral lui a fait part de sa lecture sur le processus du Dialogue politique inclusif, en insistant sur les différents défis à surmonter impérativement, pour garantir la bonne tenue et la réussite de ce Forum.

Le MLC-Libéral a plaidé pour une convergence préalable sur le fondement politico-juridique de ce Forum, tout en signifiant qu’il adhère, pour sa part, au Dialogue tel que convoqué par l’ordonnance du Chef de l’Etat et soutenu par la Communauté internationale.

S’agissant de l’ordre du jour, le MLC-Libéral, en scrutant l’histoire politique du pays, et tirant les leçons des trois expériences dramatiques de l’alternance vécue, ainsi que des deux expériences électorales traumatisantes (2006 et 2011), pense que le problème fondamental récurrent au Congo s’articule autour de la problématique de la transmission pacifique du Pouvoir d’Etat.

Aussi, demeure-t-il convaincu que, le Dialogue politique inclusif est le cadre approprié pour procéder, dans un élan républicain et patriotique, à l’exorcisme de cette malédiction de transmission dramatique du Pouvoir d’Etat, en balisant de manière consensuelle le chemin d’un processus électoral crédible, transparent et apaisé.

Pour ce faire, et par soucis de garantir l’inclusivité du Dialogue politique, le MLC-Libéral soutient la volonté du facilitateur d’assurer la représentativité de toutes les entités significatives composant respectivement le Pouvoir, l’Opposition et la Société civile.

Après les échanges fructueux sur toutes ces questions, Son Excellence Edem KODJO, a remercié le MLC-Libéral pour son engagement en faveur de la tenue et de la réussite du Dialogue politique inclusif, et a promis d’accorder une attention particulière au contenu du mémorandum lui déposé à cette occasion.

Enfin, le MLC-Libéral réaffirme sa détermination à contribuer à la résolution de tous les défis présents et à venir de manière consensuelle et pacifique.


Fait à Kinshasa, le 28 mai 2016

Pour le MLC-Libéral
Jean Didier MASAMBA MALUNGA
Le dialogue est un lubrifiant en politique.

Didier Kebongo
Forum des As / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 6 commentaires
8529 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @E5HKKU6   Message  - Publié le 31.05.2016 à 22:09
Monsieur Thomas Luhaka tu n'apas honte de parler au peuplé Congolais crois-tu avec votre dialogue que vous pronez pour vouloir se maintenir encore de nouveau aux institutions de l'état est normale et pourtant toi tu avais quitté le MLC dans trois ans passée pour gagner la majorité présidentielle dans le cadre de votre concertation qui n'apas pu atteint ces objectifs et aujourd'hui même vous êtes venus avec votre projet maccable de dialogue,ilfaut retenir que les peuples vous voit ,les peuples vous écoute et tous ceque vous êtes entrain de faire ou de monter pour protèger votre mentor au pouvoir vous le payerai un jour.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
hilaire @8SF27DX   Message  - Publié le 31.05.2016 à 17:30
tous ceux qui disent du mal de THOMAS lUHAKA doivent etre des terre à terre cad des gens sans pensée logique,messieurs sachez raisonner!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Hénoc @II89353   Message  - Publié le 31.05.2016 à 13:44
Luhaka, suplie bcp UDPS pour que ton nom se retrouve dans la liste de 12 opposants pour le comité preparatoire. SI UDPS refuse, retourne chez Kabila, lui au moins vous prendra sans problème

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @BLIWZ7H   Message  - Publié le 31.05.2016 à 12:57
Serviteur de ventre LUHAKA, hier tu crieait comme opposant et aujourdhui on a achete par un ministere amere tu as oublier que tu' as plus que 6mois pour fuir avec votre sanguinaire.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @ZP2DZ5V   Message  - Publié le 31.05.2016 à 12:01
LUHAKA! Va-t-en au diable avec ton fameux dialogue! Comment allons nous dialoguer avec quelqu'un qui se fait passer pour juge et partie en s'octroyant un délai complémentaire au delà de son mandat! Dis d'abord à ton chef Kabila de renoncer au fameux arrêt de la cour constitutionnelle ensuite on pourra dialoguer. Compris!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @TNP2ZHG   Message  - Publié le 31.05.2016 à 10:46
Nous ne pouvons rien esperer à ce groupe de THOMAS LUHAKA qui est au service de Kabila, un prostitué politique, combien de fois il avait défendu JP BEMBA mais aujourd'hui il lui retourne le dos, Thomas la CPI t'attends pour la guerre de six jours à Kisangani,avant d'aller au dialogue, il faudra impérativement demander pardon aux ames de boyomais qui sont congolais.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant 38 congolais visés par des sanctions au sénat américain : La MONUSCO réagit sur l’article paru dans Le Potentiel
left
Article précédent Les forces irakiennes avancent vers Fallouja, bastion de l’Etat islamique depuis 2014

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 12 commentaires

Religion L'Église La Compassion en deuil : Blanche Tunasi, épouse du pasteur Marcello Tunasi, victime d'une crise cardiaque qui l'a emportée

12.06.2024, 7 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Assemblée nationale: le gouvernement Suminwa investi

12.06.2024, 6 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance