Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Société

Des ex-Kuluna reconvertis en coupeurs de viande surgelée à Kinshasa

2014-05-23
23.05.2014 , Kinshasa
Société
2014-05-23
Ajouter aux favoris
Plusieurs gangsters communément appelés «Kuluna», qui ont changé de vie, s’adonnent à diverses activités au marché Gambela Kinshasa. Ils vendent des sacs en plastique, de l’eau ou contribuent à l’assainissement de ce marché. Beaucoup d’entre eux se sont aussi reconvertis en «Katakata», entendez, coupeurs ou dépeceurs de la viande surgelée vendue dans les différentes chambres froides de la place.  

Assis sur des petits tabourets, des simples pierres ou accroupis, les «Katakata» attendent d’éventuels clients dans l’enceinte d’une chambre froide.

Devant eux, un carton de poulet vide posé à même le sol, avec un morceau de bois dessus et leur machette. La même qui servait quelques mois plus tôt à trancher les mains ou à blesser des paisibles citoyens. Le carton, sert à éviter que les morceaux coupés ne tombent par terre, le bois leur sert de planche.

Ils découpent ces vivres frais selon les exigences des clients. Un poulet par exemple peut être subdivisé à la machette en six, huit ou dix morceaux.

Cédric, 19 ans, fait partie de ces ex-Kuluna reconvertis. Il témoigne sur sa nouvelle activité : «J’ai abandonné [la pratique de] Kuluna en 2014, quand l’opération ‘Likofi’ [menée par la police contre le gangstérisme urbain] a commencé. Je dépèce actuellement des poulets, la viande, le poisson…Je gagne entre 100 et 200 francs congolais par poulet découpé. »

Cela lui fait entre 4 et 15 000 francs congolais (environ 5 à 17 dollars américains) par jour.

Vendeurs et acheteurs se disent satisfaits du travail de ces jeunes.

«Nous les apprécions  parce que le fait qu’ils soient là pour dépecer attire les clients. J’ai déjà acheté, on a déjà découpé pour moi.Cela m’aide parce que je ne suispasen mesure dedécouper un poulet en morceaux aussi bien qu’ils le font»,affirme une vendeuse.

Ainsi vendeurs, acheteurs et ces jeunes reconvertis trouvent leurs comptes dans cette activité qui se développe autour des chambres froides. Si les uns bénéficient d’un service, d’autres gagnent ainsi leur vie, après avoir abandonné le banditisme.


C’est vous qui le dites : 0 commentaire
8371 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant L’ex-ministre de la santé Oly Ilunga est transféré au Parquet
left
Article précédent Martin Kobler « choqué » par les témoignages des expulsés de Brazzaville

Les plus commentés

Politique Alain-Daniel Shekomba: « Le bilan de Félix Tshisekedi est largement positif, demander un autre bilan que celui de la stabilité politique, c’est de la sorcellerie ! »

24.01.2023, 27 commentaires

Politique Joseph Kabila “n’a jamais touché son salaire de 680.000 USD”, Olive Kabila

25.01.2023, 26 commentaires

Politique Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali

25.01.2023, 22 commentaires

Politique Les 4 ans du pouvoir de Félix Tshisekedi : que de promesses non tenues !

26.01.2023, 19 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance