mediacongo.net - Actualités - Marché de Lufu : les "collabos" font régner leur loi !



Retour Economie

Marché de Lufu : les "collabos" font régner leur loi !

Marché de Lufu : les "collabos" font régner leur loi ! 2016-10-11
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/octobre/10_au_16/lufu_16_0001.JPG Kinshasa-

Au marché frontalier de Lufu (Kongo Central) entre la RDC et l’Angola, les commerçants vivent parfois l’invivable. Ces derniers dénoncent la cacophonie et le manque d’organisation qui caractérise le déroulement du travail des services publics. Ce qui inquiète de plus en plus ceux qui fréquentent ce lieu de négoces.

Parmi les pratiques décriées, l’on note les tracasseries dont font l’objet les commerçants de la part des services commis à ce marché qui, au fil des années, prend de plus en plus de l’ampleur.

Selon des témoignages recueillis, il y existe une dilapidation bien organisée des ressources de l’Etat. Des témoins interrogés sur le lieu indiquent que des agents commis à ce poste ont mis en place le phénomène "collabo". Une pratique qui consiste à recruter des personnes sans autorisation de la hiérarchie.

Ces personnes travaillant illégalement au profit de leurs maîtres qui, du reste, se considèrent comme intouchables parce qu’ayant des soutiens au niveau de l’administration publique. Les collabos sont chargés d’identifier toute personne désireuse de payer la taxe ou tout autre frais exigé par l’Etat. Une fois identifiée, les collabos lui proposent de payer moins que ce qu’il paierait auprès d’un agent qualifié. Le produit de cette opération est ainsi partagé entre le collabo et son maitre, privant ainsi l’Etat des moyens pouvant lui permettre de mieux fonctionner.

Autre pratique incivique, c’est le marché de changes hors normes. Il existe nuit et jour, des commerçants spécialisés en change. Ils rachètent le dollar américain à un taux très élevé par rapport à celui fixé par la Banque centrale du Congo (BCC). Tous les billets verts amassés sont ainsi revendu en Angola où les besoins en devises se font de plus en plus sentir. Ce qui crée la rareté de la devise américaine à Kinshasa ainsi que la volatilité sur le marché de change.

Situé à 117 kilomètres au nord de Matadi (Kongo Central), le transfrontalier de Lufu se situe dans le territoire de Madimba. Il reçoit environ 20.000 personnes pendant le week end. Malgré cet engouement, il se pose un problème criant d’infrastructures adéquates. Des marchandises sont exposées sur les étalages de fortune.

Si l’on n’y prend garde, l’Etat ne fera que pleurnicher pour manque des moyens alors que les remèdes se trouvent à la portée de ses mains.


MCNTEAM / mediacongo.net
2922 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Nsaki-Madeso Musaka Potopoto | 8JLUWPD - posté le 18.10.2016 à 13:53

MCNTEAM / mediacongo.net - ...le marché transfrontalier de Lufu se situe dans le territoire de Madimba. Non, Messieurs, le marché de Lufu se trouve dans le territoire de Songololo, Discrit des Cataractes. Merci de corriger. S'étonnerait de cette chose, qui vient de loin. Mais nous les Kongolais nous savons que c'est ça les 5 "sentiers" et la révolution du modernisme dans le pays.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | HGR7U1Z - posté le 11.10.2016 à 11:59

pour cette pratique il faut sanctionner tous les responsables des services publiques DGM, DGDA, OCC, Quarantine det hygiene au frontiere, Police de frontiere PNC, FARDC tous auteurs et acteurs de ces desordres sans precedant. il faut supprimer le phenomene collabos et identifier les personnes autorisées à oeuvrer à cette frontiere.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KUM EBANZI | 7TCUEL5 - posté le 11.10.2016 à 11:49

un pays gouverné par les commerçants (toutes les couches politiques du pays...), Ils sont là pour leurs propres intérêts.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J1YPUMU - posté le 11.10.2016 à 10:38

Conséquence de l’incompétence des dirigeants qui ne comprennent rien ni de la gestion du pays ni du cadre macro économique qu'ils vantent pourtant nuit et jour. Ba kopakata bangu. Que Le Dieu du Kongo bénisse, protège et libère le Kongo de la kabilie et des forces similaires. Son Excellence Le Serviteur du Peuple Kongolais.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

L’IGF découvre un système d’évasion fiscale à Lufu et promet de frapper

Economie ..,

Adaco plaide pour la libéralisation du secteur des droits d'auteurs en RDC

Culture ..,

Balufu Kanyinda milite pour la libéralisation du secteur des droits d’auteurs en RDC

Culture ..,

Tshopo : le gouverneur Louis-Marie Wale Lufungula dans la tourmente

Provinces ..,