mediacongo.net - Actualités - L'opposition choisit un candidat unique pour la présidentielle de décembre en Gambie



Retour Afrique

L'opposition choisit un candidat unique pour la présidentielle de décembre en Gambie

L'opposition choisit un candidat unique pour la présidentielle de décembre en Gambie 2016-10-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/octobre/24-au-31/yahya_jammeh_16_0001.jpg Banjul, Gambie-

Yahya Jammeh, président gambien

L'opposition gambienne a choisi un candidat unique à l'élection présidentielle de décembre pour affronter le chef de l'Etat sortant Yahya Jammeh, qui dirige le pays d'une main de fer et brigue un cinquième mandat.

Adama Barrow, 51 ans, membre de la direction du Parti démocrate unifié (UDP), principale formation de l'opposition, a été désigné dimanche soir 30 octobre par les délégués des sept partis d'opposition réunis en convention à Banjul pour être leur candidat unique à la présidentielle du 1er décembre, a constaté un journaliste de l'AFP.

M. Barrow, un opérateur économique actif notamment dans l'immobilier, a obtenu 308 voix sur 487 lors du vote des délégués des différents partis venus des sept régions administratives de Gambie. Les trois autres candidats - tous des responsables de l'opposition, Hamat Bah, Halifa Sallah et le Dr Lami Bojang - se sont partagé le reste des suffrages.

"Nous avons mis nos différends de côté dans l'intérêt de ce pays. Les Gambiens sont fatigués par 22 ans de mauvaise gestion de Yahya Jammeh auxquels nous mettrons fin quand nous irons aux urnes", a déclaré M. Barrow après sa désignation.

"Nous devons joindre nos forces pour sauver ce pays de la destruction", a-t-il ajouté.

"Nous sommes fiers de vous qui êtes venus de toutes les régions du pays pour désigner le candidat de la coalition de l'opposition. Nous voulons sauver notre pays de la gestion autoritaire", a déclaré de son côté aux délégués l'opposant et député à l'Assemblée nationale, Samba Bah.

Le 26 octobre, la Gambie, après le Burundi et l'Afrique du Sud, avait annoncé son retrait de la Cour pénale internationale (CPI), l'accusant de "persécution envers les Africains, en particulier leurs dirigeants".

Adama Barrow avait qualifié cette décision de "ridicule", l'attribuant à la crainte du pouvoir de perdre la présidentielle de décembre.

"Ils savent que les gens vont voter contre eux", avait-il déclaré à l'AFP. "C'est pourquoi ils font tout pour se protéger".

L'opposition gambienne avait annoncé le 15 octobre qu'elle présenterait un candidat unique en décembre dans une rare manifestation d'unité contre M. Jammeh. Les signataires de l'accord avaient dit vouloir "mettre de côté leurs divergences dans l'intérêt suprême de la nation".

M. Jammeh, qui à 51 ans dirige ce petit pays d'Afrique occidentale depuis 22 ans, a été investi en février candidat au prochain scrutin par son parti, l'Alliance pour la réorientation et la construction patriotique (APRC).

Parvenu au pouvoir par un coup d'Etat sans effusion de sang en 1994, il a été élu en 1996, puis constamment réélu depuis. Son régime est accusé par des ONG de disparitions forcées et de harcèlement de la presse et des défenseurs des droits de l'homme, accusations qu'il rejette régulièrement.


AFP / VOA / MCN
1060 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Past DSK | PAEJCGZ - posté le 03.11.2016 à 11:37

Voilà un très bon exemple que les Opposants congolais n'arrivent jamais à suivre. Ils viennent toujours en ordre dispersé et chacun désirant être lui seul Président. Past DSK!!!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
myrene62@yahoo.fr | 4SO127A - posté le 01.11.2016 à 00:56

Triste Afrique, ou il existe encore, une race des chefs-d'état voyous sans scrupules, qui se croient investis d'un pouvoir divin pour régner éternellement. Le peuple Africain doit multiplier des efforts pour exterminer cette race des vipères qui nous ronge. Seul, le peuple doit se prendre en charge, en bravant la peur car ce ne sont que des hommes sans plus, ils ne comptent que sur leurs armées et leurs polices qui au demeurant ne sont pas plus fortes qu'un peuple déterminé. Afrique, réveillons nous à l'exemple du Burkina Faso, Egypte,Tunisie, pour sortir de cette ornière. Nous ne vaincrons que si nous y mettons du coeur et dans l'unité. Que vive l'Afrique Réveillée .

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ngoy | WAYSND5 - posté le 31.10.2016 à 21:23

Politiciens congolais voilà l'exemple heeeiiin KAMEREEEERE

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 31.10.2016 à 18:44

Ont-ils pensé à rendre leur commission électorale et leur cour suprême indépendantes. Si non, c'est inutile, car Yaya va les rouler dans la farine.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : "Des parents qui ne jurent que par l'argent" : la controverse n'en finit pas autour de la dot en Afrique
AUTOUR DU SUJET

Rohingyas : la Gambie entame une action devant la CIJ contre la Birmanie pour "génocide"

Monde ..,

Eliminatoires CAN Cameroun 2021 : voici les 25 Léopards retenus pour affronter les Panthères du...

Sport ..,

Eliminatoires CAN 2021 : Gabon et Gambie, deux sérieux adversaires de la RDC

Sport ..,

Gambie : le père de l'indépendance, Dawda Jawara, est décédé

Afrique ..,