Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Politique

ONU : le M23 représente "une menace actuelle" en RDC

2017-02-22
22.02.2017 , Goma, Nord-Kivu
Provinces
2017-02-22
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/02-fevrier/20-26/m23_rebelles_17_0003.jpg Goma, Nord-Kivu-

Des rebelles du M23

Le Mouvement du 23-Mars (M23) représente "une menace actuelle" en République démocratique du Congo affirme l'ONU, après des rumeurs de retour dans le Nord-Kivu d'ex-combattants de cette rébellion défaite en 2013 par l'armée congolaise.

"Nous avons en face de nous un groupe armé qui représente une menace actuelle" à la stabilité dans l'est de la RDC, a déclaré de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, le général Bernard Commins, chef adjoint des Casques bleus de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco).

La Monusco suit "avec une attention extrême" cette situation, elle dispose "de multiples indices" et "des informations qui parviennent de manière soutenue" aux Casques bleus indiquent que d'ex-combattants du M23 ont traversé la frontière, a ajouté l'officier lors d'une conférence de presse.

"Des missions de reconnaissance aérienne ont permis de confirmer un certain nombre de choses", a déclaré le général français, sans donner d'autres détails.

Mi-janvier, le gouvernement congolais et de nombreux témoignages d'habitants avaient fait état de la présence dans la région de Rutsuru (Nord-Kivu) d'ex-combattants du M23 en provenance de l'Ouganda voisin. Mais, la Monusco ne disposait pas jusque-là d'informations "fiables" sur une éventuelle incursion d'ex-rebelles congolais du M23 dans l'est de la RDC.

Dernier avatar de la rébellion à dominante tutsi soutenue par le Rwanda et l'Ouganda, le M23 avait été vaincu par les Forces armées de la RDC (FARDC) appuyées par les Casques bleus en 2013, après dix-huit mois de guérilla au Nord-Kivu. Plusieurs centaines de ses combattants avaient alors trouvé refuge en Ouganda, où ils ont été cantonnés dans la base militaire de Bihanga et au Rwanda.

L'est de la RDC est ravagé depuis plus de vingt ans par des conflits armés menés par des groupes armés étrangers et nationaux soutenus par des pays voisins sur fond de pillage des ressources naturelles du pays.


AFP / VOA / MCN
C’est vous qui le dites : 13 commentaires
8687 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Emma @HVZ53G8   Message  - Publié le 24.02.2017 à 16:27
si Katumbi rentre désarmé on l'arrête, si M23 bcp d'options: fuite, puis négos, gouvernement de large pénétration nationale

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Evangéliste Robert @7KOUIUM   Message  - Publié le 23.02.2017 à 14:55
les hommes de Paul Kagame, profitant de la situation actuelle où le Congo est devenu un « Nyama ya Tembo « (viande d’éléphant)« , une histoire locale veut que lorsqu’un éléphant est abattu par des chasseurs, tout le monde qui a la chance de passer par là en profite pour couper son morceau de viande. L’éléphant est très grand pour que les chasseurs seuls puissent se partager ce gibier qui les dépasse Tel est l’état actuel que vit la République démocratique du Congo. Accablé par ses politiciens opportunistes à la recherche des postes ministériels et ses ennemis, abandonnés par la Communauté internationale qui s’adonne au pillage et aux détournements des fonds, oui, la R D Congo est devenue un « Nyama ya Tembo ».

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @AANDEU6   Message  - Publié le 23.02.2017 à 13:57
jkk tika ba aventures na yo na bandeko nayo ya ba M23!!!! Boko suka mabe kala te!!! Nzambe ya Congo ako frapper bino na bana,bakoko pe kokolokoko na bino!!! Assassin,Muyibi,voyou

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
changwe wa bili @Y9YFPGM   Message  - Publié le 23.02.2017 à 09:53
Comment allez-vous être capable de defaire le M23 pendant que le pouvoir les a infiltré juqu'au plus haut sommet du commendement? Je pense il faut peut être un changement du regime pour après comprndre et connaitre comment et qui a permis leur Infiltration Congolais il ne faut pas avoir des grosse lunettes pour voir ce qui se passe dans l'armée congolaise

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Evangéliste Robert @7KOUIUM   Message  - Publié le 23.02.2017 à 09:05
ON DONNE RAISON les Grands-Lacs Confidentiel depuis sa fondation, les lecteurs de partout au monde se rappelleront entre autres Ces articles sur les vrais enjeux politique des crimes à l'Est de la RDC notamment suivants: 1. La Conférence de Havilla et une réunion secrète tutsie tenue à Bruxelles pour envoyer M23 à l'EST DE LA RDC dans laquelle ils ont mis sur pied toutes les souffrances qui se déchainent en Afrique des Grands-Lacs 2 Les Infiltrations incessantes à l’Est du Congo qui ont commencé il y a plus de 15 ans et qui continuent même aujourd’hui 3 La dénonciation du détournement de la vraie version de l’histoire à l’origine de la tragédie rwandaise de 1994 par les vrais responsables de cette tragédie, dont Paul KAGAME , les gouvernements américain, britannique et belge 4 L’exposition de la visite « sécrète » de Paul Kagame pour soutenir tjrs les criminels de M23et ses autres valets,etc.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @BIY4PXZ   Message  - Publié le 23.02.2017 à 07:24
gouvernement est complice de ces histoires

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 22.02.2017 à 22:50
Le jour où la population captura un rebel tutsi du M23 il vous dira la vérité qu'il n'y a pas à présent une armée capable de défaire le M23 au Congo. Et il sait pourquoi. Faites un tour au Rwanda ou en Ouganda, vous aurez la vérité de ce qui se passe chez nous.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 22.02.2017 à 22:38
Il ne faut pas tjrs jeter des fleurs aux fardc qui avaient fuient et abandonner la ville de goma. La vérité et que les M23 s'étaient retirés dans la ville après des négociations. Maintenant la honte des loyalistes fait à ce que la version change. Nous n'avons pas aujourd'hui une armée capable de défaire les M23 car notre Armée est dirigée par ces mêmes M23. L'infiltration provoque tjrs la trahison dans l'armée. Vous allez combattre une armée composée des Rwandais au moment vous même vous avez des Rwandais dans la vôtre. Distraction! La raison de ne pas organiser les élections en 2017. Et chaque fois c'est la même stratégie! Et la fameuse MONUSCO complice! C'est pourquoi elle ne fait que renouveler son mandat.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
therese matungulu @VKD71LT   Message  - Publié le 22.02.2017 à 20:22
ce gouvernement appel encore ses freres rwandais pour destabiliser la rdc;et pr kil n'organise pas les elections cette annee gouvernement de con et des inconscients Dieu vs voit amassez toutes les richesses de la terre mais le jour ou tu ira ,tu ira seul dans un cercueil ni malette ni argent.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le sage @PBIKK9I   Message  - Publié le 22.02.2017 à 19:35
Les africians, on peut se plaindre d'en etre un vraiment. Ailleurs on construit des vaisseaux spaciaux fruits de colaboration scientifiques occidento-multinationale; nous on se reunit pour s'entretuer, s'entre-destabiliser comme si on etait encore au 2e siecle. Quel genre de politique? Trump a raison (devinez ce qu'il a dit). Pitie a nous!!!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Eddy @BFU8IN1   Message  - Publié le 22.02.2017 à 18:42
Le Congo devient encore un théâtre tripartite(Monusco, Rwanda et Ouganda)car toutes ces parties avaient nié l’existence du M23 mais comme aujourd'hui tout est visible elles montent aux crénons Congolais sache que l'homme blanc n'a jamais été ami de l'homme noir,appelons la SADEC ou la CEDEAO pour nous libérer svp!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kagabo Didier @B9GDJT8   Message  - Publié le 22.02.2017 à 18:17
Mais pourquoi tout le Monde ne veut pas dire que c'est le Rwanda et l'Ouganda qui nous agressent ? Tout le monde sait que le M23 était cantonné au Rwanda et en Ouganda, ils sont bel et bien entrés en RDC par les frontières au vu et au su de tous. Le putschiste Kabila ne veut pas dénoncer car il est en commun accord avec eux. Et la classe politique est distraire par de ruses de négociations avec Kabila avec l'aide de la CENCO, réveillons nous svp.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le sage @SD3Y66Q   Message  - Publié le 22.02.2017 à 18:15
Et Mende n'en fait même pas le moindre échos! Leur force de frappe c'est seulement contre les Kamwina N'sapu, les BDK et les opposants politiques non armés!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant "Massacre" du Kasaï Central : ACAJ appelle Kinshasa à accepter une enquête
left
Article précédent Pour la Lucha, la RDC est désormais un "pays sans aucune institution légitime"

Les plus commentés

Politique “La mise en place du gouvernement traîne à cause de l’indiscipline et de la cupidité des membres de l’Union Sacrée” ( Jean-Claude Katende)

12.04.2024, 15 commentaires

Politique Félix Tshisekedi de retour après un voyage mystérieux !

15.04.2024, 15 commentaires

Politique Entre attentes et réalités politiques – L’énigme de l’Union Sacrée pour la Nation

12.04.2024, 11 commentaires

Politique Judith Suminwa se donne 7 jours de consultations, avant de former le gouvernement

13.04.2024, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance