mediacongo.net - Actualités - Said Djinnit pour la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016



Retour Politique

Said Djinnit pour la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016

Said Djinnit pour la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016 2017-04-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/17-23/said_djinnit_17_0002.jpg Kinshasa-

Saïd Djinnit

Contrairement à Maman Sambo Sidikou, chef de la Monusco qui a pris acte de la nomination de Bruno Tshibala, violant ainsi, selon le Rassemblement, l’esprit et la lettre de l’Accord du Centre interdiocésain, Said Djinnit, l’envoyé Spécial du Secrétaire général des Nations Unies dans la région des Grands Lacs, qui est intervenue le 12 avril courant devant le Conseil de sécurité, a appelé les acteurs politiques congolais à mettre en œuvre scrupuleusement l'Accord du 31 décembre, afin de créer les conditions pour la tenue des élections transparentes et pacifiques.

« Je les exhorte à s'abstenir de toute action susceptible de conduire à des violences », a-t-il ajouté, en réitérant la disponibilité des Nations Unies de soutenir et accompagner les parties congolaises dans la mise en œuvre de l'Accord du 31 décembre.

De manière générale, l'Envoyé spécial a encouragé les pays de la région des Grands Lacs « à poursuivre leurs efforts en prenant des mesures permettant de répondre au problème des groupes armés illégaux qui sévissent en République démocratique du Congo (RDC) et dans la région.

« Les activités persistantes des groupes armés illégaux restent l'une de principales menaces pour la sécurité des populations et la stabilité de la RDC et de la région », a dit Said Djinnit dans son exposé devant les membres du Conseil.

Selon lui, il est nécessaire d'accroître les efforts visant à neutraliser ces groupes armés, dont les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et les Forces alliées démocratiques (ADF), en s'appuyant sur les progrès réalisés jusqu'à présent par les forces armées congolaises (FARDC) avec l'appui de la Mission des Nations Unies en RDC (Monusco).

« A cet égard, il est important de renforcer davantage la coopération entre ces deux forces. Il est important également, comme l'a souligné la Résolution 2348 du Conseil de sécurité, que la Brigade d'intervention, avec le soutien de l'ensemble de la Monusco, augmente ses opérations offensives visant ces groupes armés », a ajouté Said Djinnit.


MCN Team / mediacongo.net
4777 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

DUNGUNU | LXZ63ST - posté le 18.04.2017 à 13:33

Aventurier de mauvais gout pure distraction qui sont à la base de cette guerre injuste ce ne pas vous? impose par la force Kagame et Museveni d'accueillir librement leur frères dans leurs pays respectif et de bloqué la vente illégale des armes aux groupes rebelles Congolais espèce d’impérialiste.Imposé comme CDAO en Gambie

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | C1KFE23 - posté le 18.04.2017 à 11:04

Que ce BULAMBO cesse de distraire les gens sur Mediacongo;D'ailleurs on ne le connait pas ici a GOMA; Un farceur ;La fois derniere il se diait de Lubumbashi! Un inutile

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kalongo | PYN9JY2 - posté le 17.04.2017 à 20:41

Qu'est-ce qu'il a compris!laissez nous en paix.on est fatigué de politiciens qui ne veulent pas etre serieux.Si au moins cet idiot de felix pouvait accepter de s'humilier pour avoir d'abord une position de force au gouvernement on allait deja neutraliser ceux qui veulent rester au pouvoir à vie.maintenant il fait de vas et vient et toi saïd tu vient pimenter la sauce que tu ne boira pas.Longwa kuna.Il n'y aura jamais de concznsus en rdc.il faut seulement etre souple et c tout.LDK etait souple c piurkoi il a occupé ce fauteuil que son fils a herité sinon,on allait le ziguiller comme un mouton avant d'atteondre kinshasa mais heureusement il etait intelligent!Le RASSOP pense que l'on...

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?

Yanel havril n'est pas un nom congolais.si tu maîtrises très bien la situation politique qui se déroule en Algérie chez dinnit ce que tu connais très bien le niveau d'étude de son président qui est sur la chaise roulante. Stp continues ta comparaison avec ton président kanambe et donne nous ta conclusion sans oublier le niveau de vie des algériens avec celui des congolais. Bande des vipères!!!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yanel Havril | 6GPKS9H - posté le 17.04.2017 à 19:15

Vous avez Saïd Djinnit ? Dites-lui ceci: chez lui en Algérie règne un Chef d'Etat qui ne se promène que sur une chaise roulante et il est en train dexercer plus de mandats que prévu. En tout cas ce n'est surtout pas à Djinnit Saïd de venir donner de leçons aux congolais.Il doit avoir honte de la fermer, parce que son pays n'est surtout pas un modèle de démocartie. Pour son information, dites-lui que le Gouvernement de Tshibala a déjà une mouture et va bientôt être mis en application sous les yeux faiblards de ce gars dit Saïd Djinnit!

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | EGV518K - posté le 17.04.2017 à 18:43

TOI AU MOINS TU COMPREND LES CHOSES PAS UN PAPA QUI EST MAMAN

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Exercice du commerce par les expatriés : Le ministre de l’économie attendu à l’Assemblée nationale
AUTOUR DU SUJET

Région des Grands lacs : l’ONU juge nécessaire des mesures pour dissiper la méfiance entre...

Politique ..,

Sanctions de l’UE : le ministre des Affaires étrangères de l’Angola « choqué »

Politique .., Kinshasa

Application de l'accord du 31 décembre: des organisations de la société civile souhaitent un...

Politique ..,

Elections, Sécurité : Badibanga assure l’essentiel selon Saïd Djinnit

Société .., Kinshasa