mediacongo.net - Actualités - Report de la présidentielle en RDC : l'opposition dénonce une "provocation"



Retour Politique

Report de la présidentielle en RDC : l'opposition dénonce une "provocation"

Report de la présidentielle en RDC : l'opposition dénonce une "provocation" 2017-07-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/07-juil/10-16/kabuya_augustin_17_0001.jpg -

Augustin Kabuya

Le principal parti d'opposition a qualifié lundi de "provocation" le report de la présidentielle et des législatives en République démocratique du Congo au-delà de 2017, annoncé par le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

"Corneille Nangaa (président de la Ceni) est en train d'aider Joseph Kabila a atteindre son plan de s'éterniser au pouvoir. C'est une provocation. Ce n'est pas responsable", a déclaré à l'AFP Augustin Kabuya, porte-parole de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS, parti historique de l'opposition).

"Nous n'allons pas nous laisser faire", a-t-il menacé.

"Corneille Nangaa a déclaré la guerre au peuple congolais, par sa déclaration prouvant son appartenance à la Kabilie (la mouvance présidentielle)", a posté sur son compte twitter Félix Tshisekedi, président du Rassemblement de l'opposition, le regroupement de la majeure partie de l'opposition fondé par son père, l'opposant historique défunt Étienne Tshisekedi.

Pour l'UDPS, l'accord du 31 décembre signé entre la majorité et l'opposition reste la seule référence pour sortir la RDC de la crise née du maintien au pouvoir de M. Kabila dont le mandat s'est terminé le 20 décembre.

Cet accord prévoit l'organisation de la présidentielle, des législatives et des élections locales simultanément avant la fin 2017 mais également la nomination d'un Premier ministre issu de l'opposition pour diriger un gouvernement d'unité nationale.
-'Décision illégale'-

Vendredi à Paris, le président de la Céni avait déclaré que l'organisation de ces scrutins ne sera "pas possible" avant la fin de l'année, "dans les conditions fixées par l'accord" du 31 décembre.

M. Nangaa avait alors souligné que cet accord prévoit que les parties signataires s'engagent à l'organisation des élections "au plus tard en décembre 2017", mais aussi que "le Conseil national de suivi de l'accord et du processus électoral, le gouvernement et la Céni peuvent unanimement apprécier le temps nécessaire pour le parachèvement desdites élections".

Or, selon M. Nangaa, les conditions de sécurité dans plusieurs provinces du pays, notamment le Kasaï déchiré par de graves violences, ne permettent pas pour l'instant un déroulement correct des scrutins.

La Coalition de 33 ONG, qui exige depuis 2016 le respect de la Constitution, "condamne avec la dernière énergie cette décision unilatérale, illégale et antidémocratique de M. Corneille Nangaa qui participe subtilement [à la pérennisation] d’un pouvoir sans légitimité depuis fin décembre 2016 et aggrave la crise politique et sociale en RDC", dans un communiqué lundi.

La Coalition appelle au rejet de cette décision et à la mobilisation des acteurs internes et aux partenaires étrangers en vue de "contraindre" la Céni au "respect" de la Constitution, en publiant "sans délai du calendrier électoral".

Âgé de 46 ans, M. Kabila est au pouvoir depuis 2001 et la Constitution lui interdit de se représenter. Il se maintient en vertu d'une décision controversée de la Cour constitutionnelle, entérinée par l'accord de la Saint-Sylvestre.

En 2016, l'UDPS et d'autres formations de l'opposition avaient multiplié les manifestations pour réclamer le départ de M. Kabila au pouvoir au terme de son mandat échu le 20 décembre 2016. Ces manifestations, majoritairement interdites, ont souvent été réprimées par les forces de l'ordre, entrainant la mort dizaines de personnes.


AFP
1348 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

MOKAT | MFOFEFU - posté le 13.07.2017 à 08:31

aux armes, aux armes, aux armes, aux armes!!!!!!!!!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
#YEBELA | ISMRW4X - posté le 12.07.2017 à 22:12

Quelle provocation mes chers opposants congolais, je sais très bien que vous tous vous connaissez ce que veut Kabila c'est s'éterniser au pouvoir. Alors qu'est-ce que vous attendait ? Changez des stratégies

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus | VLQA7LZ - posté le 12.07.2017 à 20:03

Joseph Hippolyte et sa clique MP bloquent le processus électoral parce qu’ils se croient protégés par un arrêt INSENSE et IMMORAL qui a transformé un mandat à durée bien fixée dans la constitution, en un contrat à durée indéterminée. Bana ya Congo, TOTELEMA !!! Nous ne pouvons pas accepter que notre marche vers l’avenir soit définitivement bloqué par une bande d’aventuriers. L’inattaquabilité des arrêts de la CC ne donne pas aux juges de cette cour le droit de rendre des arrêts qui assassinent la démocratie !!!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Nouvelles nominations dans les entreprises publiques: Yuma remplacé à la Gécamines
AUTOUR DU SUJET

RDC : le gouvernement craint un nouveau report des scrutins législatif et provincial à Yumbi

Politique ..,

Report de la publication des résultats : le FCC se " plie" à la décision de la Ceni, Lamuka et...

Politique .., Kinshasa

Report partiel élections : Théodore Ngoy dépose une requête en inconstitutionnalité de la...

Politique ..,

Beni et Butembo : des jeunes invitent la société civile à organiser les élections le 30...

Provinces .., Beni, Nord-Kivu