Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Politique

Enjeux de l’heure en RDC : en plénière, la CENCO se prononcent ce vendredi

2017-11-23
23.11.2017
2017-11-23
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/cenco_pretres_17_003.jpg -

Chose promise, chose due, dit un adage. Annoncée depuis l’après publication du calendrier électoral début novembre par la CENI, l’Assemblée Plénière extraordinaire de la Conférence Episcopale Nationale du Congo –CENCO- a été ouverte hier.  ‘’Les Evêques de la CENCO sont réunis en Assemblée plénière extraordinaire depuis ce matin 22 novembre 2017 au Centre d’Accueil Caritas -Congo.

Les assises vont se clôturer vendredi 24 novembre. Jeudi 23 novembre 2017 à 18 heures, messe pour la paix en RD Congo à la Cathédrale Notre Dame du Congo ‘’, ont confié les services de la CENCO à la presse. Enfin, les princes de l’Eglise Catholique vont s’exprimer sur les brûlantes questions d’actualité au pays notamment, l’attitude qu’ils recommandent  face au chronogramme pour les élections, le défi du 31 décembre et l’enjeu de l’après. Connus pour leur liberté d’esprit, les Evêques catholiques, anciens arbitres des discussions directes, du reste très écoutés par l’opinion nationale et internationale, devront trancher dans le vif à l’aube de la prochaine semaine voulue électrique au pays car répertoriant plusieurs manifestations de rue programmées par l’Opposition et la Majorité.

‘’Ils (les Evêques ndlr) échangent sur le calendrier électoral. Ce matin, ils ont reçu le nonce apostolique ‘’, a rapporté l’Abbé Jean-Marie Bomengola contacté par La Prospérité.  Dans le contexte actuel de l’impasse politique au Congo-Kinshasa, corsée après la publication du calendrier électoral non consensuel de la CENI, Opposition radicale et Pouvoir se regardent en chiens de faïences avec des poignantes divergences sur l’après 2017 dès que la ligne rouge du 31 décembre 2017, délai avant lequel devait y avoir des élections selon l’Accord de la Saint Sylvestre, sera dépassé.

Dans un tel décor, le verdict des Evêques de la CENCO, anciens médiateurs des discussions directes, est de plus attendu.

Avant-goût

Bien avant de se retrouver dans le cadre de l’Assemblée plénière actuelle, la Conférence Episcopale Nationale du Congo a dévoilé un rapport sur le processus électoral et les notes de 300 observateurs sur les récentes manifestations politiques qui ont eu lieu récemment en RDC. Celui-ci relève des avancées, tout des irrégularités quant au processus électoral dans sa phase de finition de l’enrôlement dans l’espace Kasaïen. Sur le registre des observations lors des manifestations, le rapport fait état de 56 personnes tuées dont 52 par balles lors des manifestations. Pour plusieurs observateurs, ces vues explicitées de la situation politico-électorale congolaise annonce déjà les couleurs du verdict des Evêques.

Deux tendances habituelles

Et, comme de coutume, le pouvoir de Kinshasa, à travers le Ministre ayant dans ses attributions la communication et les médias, de surcroît porte-parole du Gouvernement, rejette les données, qualifiées de peu crédibles, brandit par la CENCO. «Il est difficile de confirmer, soutenait-il, ou d’infirmer ce rapport. Il n’y a aucun nom qui a été cité, le rapport parle de 56 personnes tuées mais ne donne aucune identité de ces personnes pour permettre au gouvernement de vérifier cela. Parce que les services ne nous ont pas fait ce rapport. Il y a un problème de méthodologie dans ce rapport. Les auteurs de ce rapport ont peut-être d’autres raisons qui ont motivé la rédaction de ce document». Sans surprise, l’Opposition ainsi que certaines capitales occidentales ont salué le rapport de la Conférence Episcopale nationale du Congo. Cette dualité, pour plusieurs, ne saura manquer dès ce vendredi après le vadémécum des princes de l’Eglise Catholique.

Danny Ngubaa
La Prosperité
C’est vous qui le dites : 17 commentaires
8481 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Mampuya @GFNVXBG   Message  - Publié le 23.11.2017 à 15:09
Un autre parti politique de l'opposition en conclave .

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
E. Ndengue @56ML6AD   Message  - Publié le 23.11.2017 à 13:00
Mr Albert ILUNGA, le pays est composé de plusieurs confessions religieuses comme vous le soutenez. Ou sont les Pasteurs des églises dites de reveil pour le prendre le poids de la bête? Les évêques constituent la voix de sans voix. Cherchez à bien gerer vos sentiments. Eglises de reveil ou de sommeil ? Telle est problématique actuelle

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Patriote B. @RM6X4SU   Message  - Publié le 23.11.2017 à 12:02
Mon Dieu ne travaille pas avec les Evêques qui sont là pour les intérêts de l'Eglise et le pouvoir du Vatican Laissez la libération de la RDC aux Congolais de tous bords (civiles, militaires,Kimbanguistes, protestants, pentecôtistes,methodistes) Nous ne sommes pas encore à l'heure de la Marque de la bête 666

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bea @SOQIN1J   Message  - Publié le 23.11.2017 à 09:39
Plutôt à Mr Albert Ilunga [Toutes mes excuses à Mr ou Mme Asinge]: qui t'a appris ce pauvre petit français que tu barbotes péniblement ? d'une école primaire de quelle confession religieuse ?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bea @SOQIN1J   Message  - Publié le 23.11.2017 à 09:29
Mr Asinge, qui t'a appris ce pauvre petit français que tu barbotes ? d'une école primaire de quelle Église ?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bea @SOQIN1J   Message  - Publié le 23.11.2017 à 09:26
Mr Asinge, qui t'a appris ce pauvre petit français que tu barbotes ? d'une école primaire de quelle Église ?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Asinge @ZBZ8KFW   Message  - Publié le 23.11.2017 à 09:17
Vérité rien que la vérité! Les princes de l'église parlent au nom des voix de sans voix des milliers des Congolais en souffrance, dans la misère. Cela me fait penser aux textes du dimanches passé! L'histoire des talents! Tu m'en donne cinq, je m'en sert et j'en ajoutent Cinq autres! oh Congolais, comment avec toutes nos richesses, je dis bien richesse sous-sol, végétales, hydrographiques etc ; devons continuer à souffrir! Non non Chers Evêques, nous attendons votre position! Trop c'est trop

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Albert Ilunga @8559SO5   Message  - Publié le 23.11.2017 à 09:15
Nous avons plusieurs Confessions religieuses en RDC; sur base de quoi l'Eglise catholique et ses princes s'allongent le droit de parler au nom du peuple congolais? Qui les a donné ce mandat? Il est vrai que cette église est sous les bottes des puissances impérialistes mais et ne peut agir que selon la volonté de ceux-là.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @HZAH61S   Message  - Publié le 23.11.2017 à 08:57
Bravo pères Eveques E attentes de vos conclusions.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 23.11.2017 à 08:53
LA DICTATURE FINI TOUJOURS PAR TOMBER. Les gens de la MP(Mental Problem) sont trop trop trop NAIFS. Les Mende, Okitundu,Olenga Nkoy, Atunduetc ont vecu personnellement la FIN de Mobutu et dernierement la fin de Mugabe mais ils ne tirent aucune lecon. DES VRAIS MANIAQUES.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mawangu Sitra @56XKCHN   Message  - Publié le 23.11.2017 à 08:48
Parce que les services ne nous ont pas fait ce rapport. Il y a un problème de méthodologie dans ce rapport. Les auteurs de ce rapport ont peut-être d’autres raisons qui ont motivé la rédaction de ce document» : Malheureuse réaction d'un homme vendu au diable. Que vaut le Porte-Parole du Gouvernement Fantomasiaque de la République des Démons Pratiques devant la sagesse et la sincérité des Évêques Catholiques qui depuis l'aube de l'histoire de notre pauvre pays, toujours trahi par ses propres enfants assoiffés d'argent et des intérêts matériels personnels et égoïstes ? Pauvre de toi Lambert MPESE-CANCRELAT.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @YSM3OD3   Message  - Publié le 23.11.2017 à 08:46
courage CENCO

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Assemblée nationale: Thomas Lokondo exige la « démission » de Bruno Tshibala
left
Article précédent AMP: quel est le meilleur candidat pour la présidentielle ?

Les plus commentés

Politique Les graves accusations du cardinal Ambongo contre le gouvernement congolais !

20.04.2024, 28 commentaires

Politique Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

19.04.2024, 16 commentaires

Politique Spéculation autour du rôle de Maman Marthe : « Elle incarne la vision prophétique du parti, UDPS, devant guidé l’action politique du Président de la République. » ( Lisanga Bonganga)

19.04.2024, 15 commentaires

Société Détournement de 100 millions $ : Kamerhe, Rubota, Amadou Diaby, Bachielly, Nicolas Kazadi et Saleh, complices de Kasenga[Confidences]

19.04.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance