mediacongo.net - Actualités - Assassinat de deux experts onusiens : l'heure de vérité a sonné



Retour Société

Assassinat de deux experts onusiens : l'heure de vérité a sonné

Assassinat de deux experts onusiens : l'heure de vérité a sonné 2017-11-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/20-26/haute_cour_militaire_17_0001.jpg -

C’est le début de l’épilogue judiciaire dans le dossier « Kamwina Nsapu ». Il s’ouvre, en effet, ce vendredi 24 novembre 2017 à la Haute cour militaire (HCM) à Kinshasa le procès des présumés porte-étendards de la milice qui a perpétré quantité de crimes dans l’espace kasaïen et même –rapporte-t-on à Kinshasa. 

De l’avis de nombre d’observateurs, ce procès sera notamment l’occasion d’élucider le mystère de l’assassinat de deux experts onusiens. En l’occurrence, la suédoise Zaïda Catalan et l’Américain Michaël Sharp. Ces deux enquêteurs de l’ONU qui, selon toute vraisemblance, étaient tombés en mars 2017, dans une embuscade des miliciens Kamwina Nsapu.

A ce sujet, la vidéo montrant la décapitation de Catalan et Sharp a tout d’une pièce à conviction. Au regard de cet odieux assassinat, il ne saurait faire l’ombre d’un doute que le modus operandi est celui des terroristes. 

Sans préjuger de l’issue du procès, il ne serait pas prématuré de subodorer que les tueries dans le Kasaï relevaient du terrorisme. Car, outre l’exécution de deux experts des Nations-Unies des fonctionnaires dont des cadres de la territoriale ou leurs membres de famille ont été subi les affres de la milice Kamwina Nsapu allant jusqu’à des décapitations. 

Et que dire de nombreux anonymes abattus de sang froid dans l’espace kasaïen en commençant par le Kasaï central d’où la spirale terroriste était partie. Ce, avant d’affecter les provinces du Kasaï, du Kasaï –oriental, de la Lomami et même du Sankuru. 

Partout, des morts, des femmes violées, des écoles, des bâtiments publics et des maisons d’habitations détruits ou incendiés. Une hécatombe qui a vu les habitants de nombre de territoires de l’espace kasaïen fuir leurs milieux. Certains pour se cacher dans des forêts. D’autres ont pris la direction du Grand Bandundu en particulier du Kwilu. D’autres encore se sont réfugiés en Angola.

Résultat, la vie s’était comme arrêtée dans la quasi-totalité du Grand Kasaï. Administrations, écoles, centres de santé…fermés. Conséquence, l’enrôlement des électeurs a commencé avec grand retard dans ces provinces du centre du pays. Même chose notamment pour les épreuves de l’examen d’Etat.

LE TERRORISME A FRAPPE AUSSI A KINSHASA

L’onde de choc terroriste a atteint même la lointaine capitale. Des attaques meurtrières contre des postes de police, des maisons d’arrêt, l’ex- prison centrale de Makala, le marché central ont été enregistrées. Des policiers brûlés vif. L’horreur a atteint son paroxysme avec l’assassinat de l’administratrice du Marché central. Une scène qui rappelle les attaques terroristes que connaissent des pays comme la France, la Belgique, la Turquie ou encore l’Irak. Des suspects ont été arrêtés. Des présomptions de connexions avec des forces politiques brandies.

C’est donc tous ces actes terroristes qui seront passés au crible…judiciaire à partir de ce vendredi. « Un procès public dont l’enjeu est de démontrer que comme d’autres pays civilisés, la RDC entend laisser la justice faire son travail même dans un dossier où comme ailleurs le caractère terroriste saute aux yeux », indique un expert ès criminologie. En particulier, pour les cas de deux experts de l’ONU, Kinshasa entend coopérer jusqu’au bout afin que tout le monde se rende compte qu’il s’est agi bel et bien d’un acte terroriste. 


Forum des As
3272 suivent la conversation
14 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Dino 316 | QXG7IEG - posté le 24.11.2017 à 18:16

Très vite , nous avons le procès de Kamwana Nsapo, si Kabila est sérieux et congolais, qu'il fallait qu'il nous donne en premier le procès de Nkunda et Mutebesi qui sont. libres dans leur pays(rwanda). Tout était monté pour retarder les élections et permettre le rallonge de son mandat.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sylvain membre de la famille Katintima | PT8AHZ7 - posté le 24.11.2017 à 10:39

Chers congorais comme dit Kanambe, vous avez la raison des tueries du Kasaï dans l'article, retarder l'enrolement au Kasaï et se justifier devant tout. Le grand malheur un jour c'est aux kasaiens qui ont accompagné le sangunaire kanambe dans son entreprise. Sans l'aval de certains leaders kasaiens à Kinshasa, autant des rwandais venus pour detruire et tuer n'atteriraient jamais sur le Sol kasaien. Mais une autre question, pourquoi kanambe veut organiser un mensonge connaissant bien la vérité? L'argent qu'on va perdre dans ce proces pourquoi alors que kanambe connait bien la personn qui a tué ces experts venus pour la vérité? Qui avait intérêt à cacher la vérité? kanambe se...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 24.11.2017 à 09:50

S'il y a terrorisme c'est le taximan-barman et sa famille. D'apres un raport des USA, kanambe et son soit disant demi-frère Mtwale de la banque, sont cite's dans une affaire de transaction avec un groupe des LIBANAIS. Donc c'est vous les terroristes et les USA sont des complices car kanambe n'est jamais interpele'.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zadio | 987UF7K - posté le 24.11.2017 à 09:22

Pas de terrorisme rien que les sanguinaire de kanambe interpellé kanambe directement car ce lui le garant de la nation e le chef suprême de force armé

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ntshiakala | STKU9P3 - posté le 24.11.2017 à 08:52

Seule une enquête internationale indépendante peut nous éclairer.Cette justice de Ntambwe Mwamba est ce qu'elle est.Et l'agent déclencheur de tout ça qui a assassiné le Chef Kamwina Nsapu,il se la coule douce où?

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 24.11.2017 à 08:38

Les assassins de Michael Sharp et Zaida Catalan c'est le régime sanguinaire de KANAMBE et ses acolytes

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mawangu Sitra | 56XKCHN - posté le 24.11.2017 à 08:31

Il n'y a pas du terrorisme au Kongo. Il y a plutôt un régime, un pouvoir sanguinaire qui verse le sang de tout le monde, Kongolais et tous ceux qui veulent soutenir le peuple meurtri. De Beni au Kasaï, de Fizi à l'Equateur, de partout enfin, c'est la main du pouvoir qui tue. Les preuves sont légion : massacres des Bundu dia Kongo, de Beni, du Kasaï... Toyebi nionso, mais Nzambe akosambisa pe akopesa etumbu...

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA | DQK5DYT - posté le 24.11.2017 à 08:28

Papa tu trompera ce qui ne sont pas habitué à vous écouté vous de la MP KABILIE, car , nul dans ce monde entier , voir même les bébé qui ne sont pas encore nés, savent bien que ce KABILA votre chef qui est à la base de cette histoire, ce sont de BANA MURA qui ont tués ces blancs, par preuves, les fausses communes au kasaie, de tuerie avec votre général MUNDOS à BENI, de massacre au sud KIVU, à manono bien sur tous ces poches de conflis bien organisés par le pouvoir de kinshasa sera devoilé après la chute de votre regime avec des preuves tengible, bande de menteurs, nul ne vous croira pour vos mensonge MENDESIENNE.

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mawangu Sitra | 56XKCHN - posté le 24.11.2017 à 08:25

Quelle vérité peut-on attendre d'un pays de mensonges dont les dirigeants sont les fils de satan le diable, père du mensonge et meurtrier depuis son existence ? Mutu atié kututchelewesha kua bieno. Muende tu tubakiye mu kimia na tutengeneze inshi yeto Kongo. Ayiko rwanda, ndjo, ni Kongooooo.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GERENIMO | 8AX36TW - posté le 24.11.2017 à 08:13

laisser nous distraire avec des termes impressionnants"terrorisme" il n'y avait pas eu le terrorisme au Congo

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation | 79WIPZ6 - posté le 24.11.2017 à 08:06

Les résultats de tous ces procès dépendront de ce que la MP voudra à travers son ministre de la justice. Des procès orientés et dirigés. Laisser nous ! Ils manquent à faire.

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Onusienne | LK8ZZV9 - posté le 24.11.2017 à 08:01

Il n'y a aucun acte terroriste en RDC. Car tout acte terroriste a été toujours revendiqué par le groupe terroriste auteur de cet acte. Alors, citez nous le nom d'un groupe terroriste qui existe en RDC. Il faut appeler le chat par son nom.

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Onusienne | LK8ZZV9 - posté le 24.11.2017 à 07:55

HUM!!! Une pensée rédactionnelle purement LambertMendienne. Quel acte terroriste? Si tel était le cas, il fallait accepter une enquête internationale et indépendante. Car le terrorisme est une affaire internationale. Vraiment!!!

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kananga : les Congolais revenus d'Angola manifestent leur désespoir

Provinces .., Kananga, Kasaï Central

Kasaï : les agents de la RVA Tshikapa en grève.

Provinces ..,

Kasaï : les enseignants catholiques du territoire de Tshikapa menacent de faire grève

Provinces ..,

Assistance aux déplacés du Kasaï: une affaire de 500 mille dollars alloués aux refoulés de...

Provinces ..,