Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Blocage des indemnités de sortie du cabinet Badibanga : cacophonie entre la Primature et le ministère du Budget

2018-02-07
07.02.2018
2018-02-07
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/01-04/badibanga_gouvernement_ministres_16_0001.JPG -

L'ex-premier ministre, Samy Badibanga, et les membres de son gouvernement au Parlement

Des correspondances au ton aigre-doux échangées ces temps derniers entre la Primature et le ministère du Budget au sujet des indemnités de sortie des membres du cabinet de l’ancien Premier ministre, Samy Badibanga, alimentent la chronique politique congolaise.

Dans la ville haute, certaines langues accusent l’actuel locataire de l’Hôtel du gouvernement de blocage des fonds destinés au paiement de l’équipe de son prédécesseur. Et, dans ce dossier, le nom de son Directeur de cabinet, Michel Somwe Somwe, est abondamment cité.

Du côté de la Primature, on laisse entendre que les listes déposées en son temps par la Direction de la paie seraient si éléphantesques qu’elles feraient penser à une opération de « spoliation » du Trésor Public, d’autant que certains rescapés du cabinet Badibanga, recasés dans celui de Tshibala, y sont également repris.

Selon les dernières lettres en circulation de part et d’autre, un travail d’harmonisation des listes serait en cours. On peut relever, dans celle que le ministre du Budget, Pierre Kangudia, a adressée au Directeur de Cabinet du Premier ministre, qu’il y a effectivement un problème de retard dans la libération des indemnités du cabinet sortant de la Primature. Selon ce membre du gouvernement, s’il y a des anomalies au niveau des listes, c’est à la Direction de Paie d’apporter les correctifs qui s’imposent, mais en maintenant les membres du cabinet de Samy Badibanga intégrés, car sans actes de nomination jusque-là dans celui de Bruno Tshibala. De son point de vue, tant qu’il n’y a pas un acte officiel de leur nomination, ils ont plein droit aux indemnités de sortie. 

L’autre observation faite par le ministre du Budget porte sur la non bancarisation du personnel de la Primature. D’où son exigence de voir le cabinet du Premier ministre lui faire parvenir la liste de l’ensemble de son personnel aux fins de sa bancarisation à compter de ce mois de février 2018.

Pour sa part, le Directeur de cabinet du Premier ministre impute le gel des listes de membres du cabinet de Samy Badibanga au flou qui entoure le statut de certains d’entre eux, présumés candidats aux indemnités de sortie alors qu’ils prestent dans celui de Bruno Tshibala. A son tour, il exige également la clarification du cas de chaque bénéficiaire afin d’éviter que des fonds publics soient perçus par ceux qui n’y ont pas droit. Par souci de transparence et de compression des dépenses publiques, indique-t-il, la Primature tient à voir clair dans chaque dossier avant la sortie des fonds.

En tous les cas, les querelles des listes entre cabinets entrants et sortants à la Primature ne datent pas d’aujourd’hui.

A l’époque de Matata Ponyo, les listes établies par Adolphe Muzito pour les indemnités de sortie de ses conseillers et son personnel d’appoint en 2012 avaient fait l’objet d’une vive polémique, à cause de la pléthore des ayants-droit. Celles établies par Matata après avoir rendu le tablier avaient aussi fait l’objet de contestation de la part de Samy Badibanga.

S’il y a un fait qui scandalise l’homme de la rue, c’est d’apprendre, quatre ans après la mise en œuvre de la bancarisation, sous le mandat de Matata, que le personnel de la Primature n’est pas encore bancarisé. Finalement, la bancarisation, c’était pour les autres ?

Kimp
Le Phare
C’est vous qui le dites : 15 commentaires
8584 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


CLC pour la Libérat @XNQ6D44   Message  - Publié le 12.02.2018 à 10:10
C'est étrange que l'article paru le 10 Février et qui aborde le 3ème appel du CLC à la marche pacifique du 25 Février 2018 ne paraisse nulle part parmi les sujets d'actualité. On est obligé de procéder à une recherche du mot CLC pour y accéder. Mediacongo est jusque-là considéré comme l'un des rares médias où le peuple espère accéder aux infos émanant aussi bien de la Médiocrité Présidentielle et de l'Opposition. C'est étonnant que Médiacongo commence à filtrer des articles alors que l'appel du CLC est censé être l'actualité dominante des jours à venir. Prière de garder votre indépendance et de ne pas céder aux intimidations du pouvoir. C'est l'essence même du métier de journaliste ! Pour ceux qui veulent accéder à l’article, il suffit d'aller sur le moteur de recherche en haut de la page et à droite du mot Contact et d'écrire CLC pour valider. Vous allez retrouver l'article dans le résultat de la recherche.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
anaonyme @92D3XD4   Message  - Publié le 08.02.2018 à 12:17
Attendez je veux bien que quand on entre ( venant d'une bicoque de Lemba et avec chaussures tengama et veste de tombola ) on veut dépanne un peu pour MIEUX paraitre. Mais APRES que,comme ( Premier ) ministres vous ayez détourné et vous être ouvert des comptes en millions de dollars pourquoi encore des indemnités ?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @NY5VDP3   Message  - Publié le 08.02.2018 à 09:54
Bango na bango

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kanambe alias kazeme @MTE7V7P   Message  - Publié le 07.02.2018 à 19:47
petit ne m'oublie pas sur ta liste envoi meme par mpsa ou airtel money

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Muyej @44RHOU3   Message  - Publié le 07.02.2018 à 19:04
Politichiens congolais pa Mfranga, peut sacrifier meme ses enfants

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kimamba/Kalenge @NTC6MU1   Message  - Publié le 07.02.2018 à 18:35
Badibanga ; okozela trop. A quand et à qui on a déjà payé les indemnités de sortie dans ce pays ? Pourquoi Matata , Muzito ou Kinzenga n'ont-ils pas réclamé cela ? Là, ce n'est pas l'Europe, dégage et laisse nous libre. A qui Tshibala reclamera-t-il ses indemnités quand vous serez tous chassés ? Dégage médiocre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 07.02.2018 à 18:21
Qu'est-ce qu'ils ont pour réclamer ces indemnités? Vous cherchez l'argent pour organiser les élections et les autres cherchent l'argent pour bouffer!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
myrene62@yahoo.fr @4SO127A   Message  - Publié le 07.02.2018 à 18:21
Bande de voleurs.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Lumumba @OQDUM97   Message  - Publié le 07.02.2018 à 17:17
les chiens se battent pour la gamelle. Pendant ce temps des congolais meurent de faim, ne savent pas se soigner,… bravo les élus de la République Médiocratique du Congo

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Motoazamotote @ON7DJ49   Message  - Publié le 07.02.2018 à 16:36
La médiocrité continue. Qui va encore accuser son Excellence cardinal Laurent MONSENGWO PASINYA? Personne. C'est confirmé, il y a la médiocrité au sommet de l'état. DEGAGER LES MEDIOCRES

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mbok'Elengi 10e rue @TSWZGT3   Message  - Publié le 07.02.2018 à 16:13
Mediocres!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Renouvellement de la @UYB6Z2W   Message  - Publié le 07.02.2018 à 16:03
Ce n'est ni plus ni moins qu'une nouvelle preuve de la médiocrité de ce regime

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
DIZUNDU @NXI9GB3   Message  - Publié le 07.02.2018 à 16:02
Pour Matata c'est clair que bancarisation est synonyme d'intérêt qu'il ne pouvez pas prélevé de ses proches. Qui dit mieux?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
zemira @3XE2FNJ   Message  - Publié le 07.02.2018 à 15:59
Sur cette photo, seul Samy est remplacé par Bruno. Les autres médiocres sont toujours fidèles au poste. Pauvre Bruno qui ne contrôle pas cette racaille.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Conference de Kabila : le PCSD felicite le président pour sa volonté de respecter la Constitution
left
Article précédent Crise diplomatique : Lokondo appelle la RDC et la Belgique à la retenue

Les plus commentés

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 10 commentaires

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 10 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 9 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance