mediacongo.net - Actualités - L'Eglise catholique promet d’autres marches contre Kabila en RDC

Retour Société

L'Eglise catholique promet d’autres marches contre Kabila en RDC

L'Eglise catholique promet d’autres marches contre Kabila en RDC 2018-02-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/02-fevrier/05-11/eglise_catholique_marche_17_0003.jpg -

Lors d'une messe à Kinshasa à la mémoire des victimes de la marche du 21 janvier, l’Eglise catholique a annoncé son souhait de poursuivre la mobilisation contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila.

"La marche des chrétiens ne s'arrêtera pas. Nous avons le devoir sacré de continuer le bon combat pour l'émergence d'un Congo nouveau où l'homme qu'il faut sera à la place qu'il faut", a déclaré dans son sermon l'abbé François Luyeye, sous les applaudissements, dans la plus grande église de la capitale, la cathédrale Notre-Dame.

La messe rendait hommage aux victimes de la répression d'une marche organisée le 21 janvier à l'appel d'un collectif proche de l'Eglise catholique, le comité laïc de coordination (CLC).

Sept personnes ont été tuées à cette occasion à Kinshasa, selon les Nations unies et l'épiscopat, deux d'après les autorités.

"Les initiatives du Comité laïc de coordination sont à applaudir, et nous en attendons d'autres", a poursuivi l'abbé lors de la cérémonie, dans un édifice bondé.

"En agissant ainsi, vous démontrez que vous êtes l'Église (...). N'en déplaise à ceux qui croient que la foi doit être enfermée dans la sacristie", a ajouté l'abbé François Luyeye, connu pour ses prises de positions politiques.

Le président Joseph Kabila avait critiqué l'ingérence de l'Eglise catholique dans les affaires politiques en RDC lors de sa conférence de presse du 26 janvier: "Rendons à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. Quand on essaie de mélanger les deux, c'est dangereux. Le résultat est toujours négatif".

Plusieurs diplomates, opposants et activistes ont pris part à cette célébration présidée par l'influent archevêque de Kinshasa, Laurent Monsengwo.

Les effigies de cinq victimes étaient placées devant l'autel, alors que des images vidéo de la répression étaient projetées sur une toile.

Les catholiques demandent au président Kabila, dont le deuxième et dernier mandat s'est achevé en décembre 2016, de déclarer publiquement qu'il ne se représentera pas à la prochaine présidentielle prévue le 23 décembre 2018.


AFP / VOA / MCN
4144 suivent la conversation
9 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Le peuple congolais - 10.02.2018 14:38

les congolais vous soutiennent CLC et son avec vous

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 10.02.2018 07:36

Les médiocres ont du mal à corrompre l'église catholique comme ils le font avec les églises de réveils pour profiter de la popularité. Malheureusement pour eux, l'église catholique compte beaucoup de fidèles en RDC, et le cardinal Monsengwo a le droit de défendre toute la population congolaise sans distinction religieuse.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! - 09.02.2018 20:45

POLICIERS, POURQUOI OBÉISSEZ-VOUS À UN ORDRE INJUSTE? LE JOUR QUE VOUS COMPRENDRE QUE LA LUTTE QUE LE PEUPLE CONGOLAIS MÈNE EST AUSSI POUR VOTRE LIBÉRATION ET LIBÉRTÉ, VOUS VOUS REJOINDREZ À CETTE POPULATION ET CE RÉGIME FUIRA LA RDC IMMÉDIATEMENT!

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso - 09.02.2018 18:16

Rendre à César...,Kabila,sous l'inluence de Mugalu et autres, feint(renard) ou ne comprend peut-être pas cette phrase(à chacun son mérite) encore moins son contexte(Jésus,agitateur politique pour les Pharisiens);Elle relève qu'il y a une administration temporelle d'un pouvoir politique ET...une administration spirituelle celle de Dieu.Elle ne signifie nullement que Jésus,fils de Dieu,se soumet aux lois de l'occupant( contexte hébreu);cette dualité au cours de l'histoire occidentale(roi-église)a conduit à un respect individuel(coexistence des pouvoirs)...De nos jours, l'Etat est indépendant des religions MAIS ne saurait en influencer l'exercice( principe de laïcité).

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
James Bond - 09.02.2018 18:07

policier aboma pe mingi, sikoyo ako comprendre pe douleur ya ba misusu

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zemira - 09.02.2018 17:34

Quelle oraison poignante ? Vraiment, malheureux pour un officier de police qui perd une fille de cet âge et qui continue à servir un tel régime. Pour sa fille, il devra démissionner, quelles que soient les conséquences. Continuer à servir une bande des médiocres, c'est en faire partie.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zairois - 09.02.2018 17:27

Félicitations aux catholiques qui voient, comprennent les misères de congolais depuis Mobutu jusqu'aujourd'hui.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
zemira - 09.02.2018 17:10

Bravo aux Catholiques. Que les protestants nous rejoignent pour former un bloc capable de déboulonner ce régime qui se nourrit du sang des Congolais.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nguma - 09.02.2018 17:06

il n'y aura pas de répit tant que le pays sera occupé. une seule phrase que le congolais ont retenu de la prêche "tant que il n'y aura pas les hommes qu'il faut a la place qu'il faut,tant que il n'y aura pas un congolais a la place du voisin national", les marches continueront

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Marches pacifiques du CLC : le parlement appelé à adopter la proposition de loi fixant les...

Société ..,

Le Comité laïc célèbre la mémoire des victimes de la marche du 25 février

Société ..,

Le CLC organise une messe de suffrage pour Rossy Tshimanga et Eric Bokoloko

Société ..,

En suspendant les marches contre-productives : le CLC capitule

Société ..,