mediacongo.net - Actualités - Enquête au Rwanda après la manifestation des réfugiés congolais dispersés par des tirs

Retour Diaspora

Enquête au Rwanda après la manifestation des réfugiés congolais dispersés par des tirs

Enquête au Rwanda après la manifestation des réfugiés congolais dispersés par des tirs 2018-02-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/kiziba_camp_entree_18_002.jpg -

L'entrée du camp de Kiziba dans l'ouest du Rwanda

Le Rwanda a ouvert des enquêtes sur la cause des manifestations après que l'armée a utilisé mardi des balles réelles pour disperser les réfugiés congolais qui sortaient de leur camp pour protester contre les mauvaises conditions de vie.


"Les représentants des réfugiés ont rencontré la direction du camp, les autorités locales et les agences partenaires des Nations-Unies pour discuter de l'incident", fait savoir dans une déclaration, le directeur des affaires des réfugiés au ministère de la gestion des catastrophes et des réfugiés, Jean-Claude Rwahama.

Des réfugiés congolais au Rwanda ont déclaré que des soldats leur avaient tiré dessus et blessé au moins deux personnes.

Des réfugiés congolais fuient des combats entre l'armée congolaise et les rebellesvers la frontière avec le Rwanda, à environ 20 kilomètres de Bunagana au Congo, le 12 mai 2012.

Les autorités rwandaises reprochent aux réfugiés d'avoir provoqué la violence.

"Il est regrettable que certains réfugiés aient eu recours à la violence alors même que les autorités locales et le personnel de sécurité s'efforçaient de trouver une solution à leurs problèmes", a déclaré M. Rwahama.

Entre 3 000 et 4 000 réfugiés campaient devant les bureaux de l'agence des réfugiés des Nations unies dans le district de Karongi, dans l'ouest du Rwanda, depuis mardi, après avoir quitté le camp de Kiziba pour manifester.

Plus tôt dans la journée, un responsable du HCR a déclaré aux réfugiés qu'ils ne pouvaient rien faire à moins qu'ils ne retournent au camp.

Il a affirmé que la question est maintenant entre les mains du gouvernement du Rwanda.

Louis Maombi, président du comité des réfugiés congolais du camp de Kiziba, a déclaré à VOA qu'ils étaient surpris par le changement de ton du HCR.

"On nous a promis une réunion avec les responsables du HCR et du gouvernement rwandais. Maintenant, on dirait que nous sommes abandonnés", a déclaré Maombi.

Les manifestations ont fait suite à une décision du Programme alimentaire mondial (PAM), un partenaire de l'ONU, de réduire l'aide alimentaire aux réfugiés de 25 pour cent en raison de la pénurie de financement.

La déclaration du gouvernement indique que tous les réfugiés accueillis au Rwanda sont affectés par cette décision du PAM.

"Nous sommes conscients des droits des réfugiés, mais nous devons également nous assurer qu'ils respectent les lois du pays hôte. La police mènera donc des enquêtes approfondies sur cet incident, afin d'établir la responsabilité et de veiller à ce que cela ne se reproduise pas", précise le communiqué du gouvernement rwandais.

Les réfugiés demandent à être réinstallés dans un autre pays. Si cela n'arrive pas, ils disent qu'ils retourneront dans leur pays d'origine.

Le camp de réfugiés de Kiziba est l'un des plus anciens camps du Rwanda et abrite environ 17.000 Congolais. Le camp a été ouvert en 1996 pour accueillir les Congolais qui fuyaient l'insécurité dans l'Est de la République démocratique du Congo.

Quelque 130.000 réfugiés congolais et burundais vivant au Rwanda comptent sur l'aide humanitaire pour subvenir à leurs besoins alimentaires. Ils reçoivent des distributions mensuelles de nourriture ou des transferts en espèces du PAM pour pouvoir acheter de la nourriture sur les marchés locaux.

Le Rwanda dit qu'il est déterminé à assurer la sécurité des réfugiés qu'il héberge.

"Le gouvernement continuera à travailler avec divers partenaires, y compris les agences des Nations unies, pour améliorer le bien-être de tous les réfugiés vivant au Rwanda", indique le communiqué.


VOA / MCN, via mediacongo.net
2308 suivent la conversation
7 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Congolais débouts - 22.02.2018 15:05

Il n'y a aucun Congolais labas. C'est de la fabrication de Kabila et Kagame...mediocres

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omega - 22.02.2018 12:08

Mediacongo bino batu botanga mingi expliquez nous un peut le banyamulenge parle quel dialecte,et aujoudhoui on a les tutsis congolais nous entant que bantous avoir les nilotiques yango bana na classe bazo tanga histoire bien te.les refugiers qui sont au rwanda sont de hutu rwandais qui vivent labas bientot vous entendrez que le gouvernenemt congolais leur demande de retourner au congo.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ILELA ANTI DEZO - 22.02.2018 09:51

Il faut être vraiment con pour croire que au Rwanda on sera mieux traité, essayer seulement de compromettre leur plan, vous verez de quel bois ils se chauffent vraiment. PAM,UN,Monusco des collabo makhiavélistes balkanisateurs occupantionistes farceurs qui se la coule douce en pleine hypocrisie internationale. Ce n'est pas un secret, trop de guerres=trop de refugiés=trop de financemenst=éternelle destabilisations de la RDC=Mission sans fin. Un homme qui fait 10 ans au Rwanda comme réfugié n'est pas un vrai Congolais

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kalocam - 22.02.2018 09:47

Nous les connaissons très bien ces réfugiés-là. Des banyamulenge qui ont fuit le Congo pour avoir été démasqués par la population locale et qui craignent pour leur vie. Les Banyamulenge ne sont pas des congolais qu'ils restent dans leur pays d'origine qui est le Rwanda. Ngai vrai zairois nalodi boye na lingala: Bameka kozonga na RDC nde bazuwi vrai lukutu. En kikongo: Bokele batu ya ka muana bakala yayi kele mfumu ya Rwanda. En Tshiluba: Tudi babindila ne disu ditonona. Mbantu ba ka tatu aka ka kanyanakanangana kadi kunvuangana ni kakuabu aka kadi mu nkuasa muetu emu.En Swahili-Katanga: Batu bale ni ba dieshi ya ka buana Kabila ni buana Kagame. Bikale kuabu kule ku Rwanda. Beko ba...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kalocam - 22.02.2018 09:22

Nous les connaissons très bien ces réfugiés-là. Des banyamulenge qui ont fuit le Congo pour avoir été démasqués par la population locale et qui craignent pour leur vie. Les Banyamulenge ne sont pas des congolais qu'ils restent dans leur pays d'origine qui est le Rwanda. Ngai vrai zairois nalodi boye na lingala: Bameka kozonga na RDC nde bazuwi vrai lukutu. En kikongo: Bokele batu ya ka muana bakala yayi kele mfumu ya Rwanda. En Tshiluba: Tudi babindila ne disu ditonona. Mbantu ba ka tatu aka ka kanyanakanangana kadi kunvuangana ni kakuabu aka kadi mu nkuasa muetu emu.En Swahili-Katanga: Batu bale ni ba dieshi ya ka buana Kabila ni buana Kagame. Bikale kuabu kule ku Rwanda. Beko ba...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA - 22.02.2018 06:53

Qui est ce vrai congolais digne de son nom zaïrois peut accepter d'aller se réfugier au rwanda un pays du diable persécuteur de notre peuple ? au moment ou l'OUGANDA n'est pas loin de la frontière, je crois que ces soit didant congolais sont bel et bien les néerlandophone qui été à MASISI, car ils se sentent mieux au rwanda chez eux et serve un réserve des future soldats pour restabiliser la RDC, ces sont des enfants de idiots du M23 et CNDP, ce ne sont pas de vrais ZAIROIS

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eddy - 22.02.2018 04:21

Le nombre là est suspect 17000? Vous verrez qu'il y en a que quelque vrais congolais et autres sont des Rwandais qui se disent congolais banyamulenge. Soyons vigilants car Kagame a un plan caché pour porter son aide à son frère qui est à son déclin. Son arme efficace c'est la déstabilisation et trouble pour fort régner. Attention!

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Ouganda: la nouvelle vie des rescapés de l'Ituri

Diaspora .., Ituri

Bas-Uele : les violences en RCA poussent des milliers de centrafricains à se réfugier en RDC

Provinces ..,

Rwanda : le HCR appelle au calme après la mort d’un réfugié congolais à Kiziba

Diaspora .., Kigali, Rwanda

Rwanda : le gouvernement dissout la représentation des réfugiés du camp de Kiziba

Afrique ..,