Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Diaspora

Enquête au Rwanda après la manifestation des réfugiés congolais dispersés par des tirs

2018-02-22
22.02.2018
2018-02-22
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/kiziba_camp_entree_18_002.jpg -

L'entrée du camp de Kiziba dans l'ouest du Rwanda

Le Rwanda a ouvert des enquêtes sur la cause des manifestations après que l'armée a utilisé mardi des balles réelles pour disperser les réfugiés congolais qui sortaient de leur camp pour protester contre les mauvaises conditions de vie.


"Les représentants des réfugiés ont rencontré la direction du camp, les autorités locales et les agences partenaires des Nations-Unies pour discuter de l'incident", fait savoir dans une déclaration, le directeur des affaires des réfugiés au ministère de la gestion des catastrophes et des réfugiés, Jean-Claude Rwahama.

Des réfugiés congolais au Rwanda ont déclaré que des soldats leur avaient tiré dessus et blessé au moins deux personnes.

Des réfugiés congolais fuient des combats entre l'armée congolaise et les rebellesvers la frontière avec le Rwanda, à environ 20 kilomètres de Bunagana au Congo, le 12 mai 2012.

Les autorités rwandaises reprochent aux réfugiés d'avoir provoqué la violence.

"Il est regrettable que certains réfugiés aient eu recours à la violence alors même que les autorités locales et le personnel de sécurité s'efforçaient de trouver une solution à leurs problèmes", a déclaré M. Rwahama.

Entre 3 000 et 4 000 réfugiés campaient devant les bureaux de l'agence des réfugiés des Nations unies dans le district de Karongi, dans l'ouest du Rwanda, depuis mardi, après avoir quitté le camp de Kiziba pour manifester.

Plus tôt dans la journée, un responsable du HCR a déclaré aux réfugiés qu'ils ne pouvaient rien faire à moins qu'ils ne retournent au camp.

Il a affirmé que la question est maintenant entre les mains du gouvernement du Rwanda.

Louis Maombi, président du comité des réfugiés congolais du camp de Kiziba, a déclaré à VOA qu'ils étaient surpris par le changement de ton du HCR.

"On nous a promis une réunion avec les responsables du HCR et du gouvernement rwandais. Maintenant, on dirait que nous sommes abandonnés", a déclaré Maombi.

Les manifestations ont fait suite à une décision du Programme alimentaire mondial (PAM), un partenaire de l'ONU, de réduire l'aide alimentaire aux réfugiés de 25 pour cent en raison de la pénurie de financement.

La déclaration du gouvernement indique que tous les réfugiés accueillis au Rwanda sont affectés par cette décision du PAM.

"Nous sommes conscients des droits des réfugiés, mais nous devons également nous assurer qu'ils respectent les lois du pays hôte. La police mènera donc des enquêtes approfondies sur cet incident, afin d'établir la responsabilité et de veiller à ce que cela ne se reproduise pas", précise le communiqué du gouvernement rwandais.

Les réfugiés demandent à être réinstallés dans un autre pays. Si cela n'arrive pas, ils disent qu'ils retourneront dans leur pays d'origine.

Le camp de réfugiés de Kiziba est l'un des plus anciens camps du Rwanda et abrite environ 17.000 Congolais. Le camp a été ouvert en 1996 pour accueillir les Congolais qui fuyaient l'insécurité dans l'Est de la République démocratique du Congo.

Quelque 130.000 réfugiés congolais et burundais vivant au Rwanda comptent sur l'aide humanitaire pour subvenir à leurs besoins alimentaires. Ils reçoivent des distributions mensuelles de nourriture ou des transferts en espèces du PAM pour pouvoir acheter de la nourriture sur les marchés locaux.

Le Rwanda dit qu'il est déterminé à assurer la sécurité des réfugiés qu'il héberge.

"Le gouvernement continuera à travailler avec divers partenaires, y compris les agences des Nations unies, pour améliorer le bien-être de tous les réfugiés vivant au Rwanda", indique le communiqué.


VOA / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 7 commentaires
8366 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Il n'y a aucun Congolais labas. C'est de la fabrication de Kabila et Kagame mediocres

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Mediacongo bino batu botanga mingi expliquez nous un peut le banyamulenge parle quel dialecte,et aujoudhoui on a les tutsis congolais nous entant que bantous avoir les nilotiques yango bana na classe bazo tanga histoire bien te les refugiers qui sont au rwanda sont de hutu rwandais qui vivent labas bientot vous entendrez que le gouvernenemt congolais leur demande de retourner au congo.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Il faut être vraiment con pour croire que au Rwanda on sera mieux traité, essayer seulement de compromettre leur plan, vous verez de quel bois ils se chauffent vraiment. PAM,UN,Monusco des collabo makhiavélistes balkanisateurs occupantionistes farceurs qui se la coule douce en pleine hypocrisie internationale. Ce n'est pas un secret, trop de guerres=trop de refugiés=trop de financemenst=éternelle destabilisations de la RDC=Mission sans fin. Un homme qui fait 10 ans au Rwanda comme réfugié n'est pas un vrai Congolais

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Qui est ce vrai congolais digne de son nom zaïrois peut accepter d'aller se réfugier au rwanda un pays du diable persécuteur de notre peuple ? au moment ou l'OUGANDA n'est pas loin de la frontière, je crois que ces soit didant congolais sont bel et bien les néerlandophone qui été à MASISI, car ils se sentent mieux au rwanda chez eux et serve un réserve des future soldats pour restabiliser la RDC, ces sont des enfants de idiots du M23 et CNDP, ce ne sont pas de vrais ZAIROIS

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Le nombre là est suspect 17000? Vous verrez qu'il y en a que quelque vrais congolais et autres sont des Rwandais qui se disent congolais banyamulenge. Soyons vigilants car Kagame a un plan caché pour porter son aide à son frère qui est à son déclin. Son arme efficace c'est la déstabilisation et trouble pour fort régner. Attention!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant L’ambassade de la RDC à Bruxelles refuse d’octroyer à Moise Katumbi un passeport biométrique
left
Article précédent Ouganda: Vingt-six Congolais morts de diarrhée aiguë, selon le HCR

Les plus commentés

Politique Confidence de la rencontre de Luanda: João lourenço conseille à Félix Tshisekedi de consulter Kabila

08.02.2023, 27 commentaires

Politique « Certains animateurs de l’Église catholique s’arrogent le pouvoir d’utiliser leur chaire à des fins politiques » (JP Beleshay, UDPS-USA)

08.02.2023, 16 commentaires

Société Réduction du train de vie des institutions : l'ODEP propose la supression des émoluments des députés

07.02.2023, 15 commentaires

Politique Augustin Kabuya : « Au stade actuel, je dois jouer à fond mon rôle d’un vrai Mwana Bute du Chef de l’État»

06.02.2023, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance